Archives du blog

Dimension Moyen-Age

Dimension Moyen Age

Titre : Dimension Moyen-Age
Anthologiste : Meddy Ligner
Auteurs/Nouvelles : Jess Kaan (« L’Ours ») ; Antoine Lencou (« Symbiose ») ; Fabien Clavel (« Chamane ») ; Fabien Fernandez (« L’envol écarlate ») ; Patrice Lajoye (« Dafydd ap Sais ») ; Jean-Pierre Andrevon (« La dernière croisade ») ; Agnès Marot (« Les amants du temps perdu ») ; Pierre Stolze (« Les chevaliers chiens ») ; Jean-Michel Calvez (« Droit de passage ») ; Jean-Louis Trudel (« De l’origine des espèces nouvelles ») ; Olivier May (« Je suis revenu fermer la boutique de Pierre ») ; Rachel Tanner (« Vivre et mourir à Palerme » ; « La Sixième croisade ») ; Meddy Ligner (« La geste du Joker par l’Archange Gabriel »)
Éditeur : Rivière blanche
Date de publication : 2015 (novembre)

Synopsis : Marqué par la toute-puissance de la Chrétienté, capable d’ériger des églises, des cathédrales, d’envoyer combattre des chevaliers à l’autre bout du monde et d’encadrer une société entière au nom de sa foi, ce millénaire n’en finit pas de nous troubler, dans un étrange mélange de fascination et de répulsion. Le premier texte de l’anthologie se déroule à l’époque mérovingienne. La suite vous transportera à travers les temps carolingiens, l’époque des Croisades ou pendant la Guerre de Cent Ans. Vous croiserez des personnages célèbres tels Charles Martel, Roger Bacon ou l’Empereur Frédéric II mais aussi d’illustres inconnus. Vous visiterez les contrées froides de Scandinavie, les déserts brûlants de la Terre Sainte mais aussi les campagnes verdoyantes de l’Occident.

Note 2.5

Nous avons brillé jadis. Sais-tu que c’est la magie des táltos qui a mené nos tribus ici? Quand nos ancêtres cherchaient encore un territoire où se réfugier, c’est l’un des nôtres qui, changé en cerf merveilleux, apparut aux deux fils du roi Nímrod, Hunor et Magor. Ils chassaient dans les marécages de Méotis quand ils aperçurent l’animal miraculeux. En le suivant, ils rencontrèrent les filles du roi Dul et les enlevèrent. Ainsi naquirent notre peuple et celui des Huns (…) Nous sommes les derniers. Après nous il n’y aura plus que des empoisonneurs et des escamoteurs. Les esprits ancestraux repartiront vers les steppes et nous laisseront seuls et vulnérables. (Fabien Clavel, Chamane)

Lire la suite

Le Bouclier obscur

Le Bouclier obscur Hélios

Titre : Le Bouclier obscur
Auteur : John Lang
Éditeur : ActuSF (Hélios) (fiche officielle)
Date de publication : septembre 2015 (2006 pour la 1ère édition chez Rivière Blanche)

Synopsis : En voulant dépanner l’ordinateur d’un prêtre, Uther, jeune prof en informatique qui menait jusqu’ici une vie on ne peut plus banale, ne se doutait pas qu’il allait ouvrir la boîte de Pandore. Ce qui ne devait être qu’une simple éradication d’un virus particulièrement retors va vite prendre une tout autre ampleur lorsque le corps du père Alexandre est retrouvé atrocement mutilé à son domicile. Car il se pourrait bien qu’un démon se soit invoqué directement depuis la machine. S’engage alors une course contre la montre, afin d’empêcher Paris de devenir le dixième cercle des Enfers…
Premier roman de John Lang, où l’on trouve déjà sa verve et son humour – mais noir, cette fois –, Le Bouclier obscur est un thriller sombre et saisissant dans lequel il est question de romans fantastiques, d’organisations secrètes et du sort de la Terre, rien de moins !

Note 2.5

– Calmez-vous les gars, chuchota Durgain. Vous avez l’air d’une bande de fous.
– C’est bien ce que nous sommes, lui dis-je. Nous sommes deux fous partant en guerre contre des démons.
Ils ne furent pas enthousiasmés par mon ton badin. C’est une de mes particularités, dans les situations les plus affreuses, j’ai toujours quelque chose de cynique ou de bête à dire.

À l’occasion de la rentrée littéraire 2015, les éditions ActuSF rééditent en poche, dans la collection Hélios des Indés de l’Imaginaire, le tout premier roman de John Lang, alias Pen of Chaos, le créateur de la saga du Donjon de Naheulbeuk, d’abord publié chez Rivière Blanche.

Lire la suite

Dimension Préhistoire

Dimension Préhistoire

Titre : Dimension Préhistoire
Anthologistes : Meddy Ligner
Auteurs/Nouvelles : Pierre Gévard (« Les ammants de la Houilère » ; « Le troupeau » ; « Evolution » ; « Les pierres jumelles ») ; Elie Berthet (« Les Parisiens à l’âge de pierre ») ; Pierre-Alexandre Sicart (« Eve ») ; Rachel Tanner (« Le frisson de la savane ») ; Frédérick Durand (« Pour que s’anime le ciel factice ») ; Jess Kaan (« Au temps des Aurochs ») ; Ariane Gélinas (« La mémoire ensevelie ») ; Jean-Louis Trudel (« L’homme qui fit couler une mer ») ; Antoine Lencou (« D’un versant à l’autre ») ; Orson Scott Card (« Guéris-toi toi-même ») ; Jean-Michel Calvez (« Chute libre, sans temps imposé »)
Éditeur : Rivière Blanche
Date de publication : 2013

Synopsis : Selon la définition traditionnelle, la Préhistoire débute avec l’apparition de l’homme et se termine avec l’invention de l’écriture. Les quatorze textes ici présentés balayent ce large spectre temporel et trois d’entre eux évoquent même des époques encore plus anciennes : celles où l’homme n’avait pas encore foulé la surface de notre planète. En tournant ces pages, vous voyagerez du Carbonifère au Néolithique…

Note 2.0

Pour Otz, un monde s’effondra. Un monde de certitude et de suffisance. Un monde de croyance et d’absolu. Une certaine idée de la vie. De sa vie. De sa mort aussi. (Antoine Lencou, D’un versant à l’autre)

Lire la suite

Dimension Galaxies nouvelles, tome 1

Dimension Galaxies nouvelles 1

Titre : Dimension Galaxies nouvelles, tome 1
Anthologiste : Pierre Gévart
Auteurs : Xavier Mauméjean (« Engadine ») ; Frédéric Serva (« Hommes d’équipage, les papillons tissent les voiles de vos vaisseaux ») ; Daniel Paris (« Les Baobabs de Mars ») ; Jean-Michel Calvez (« Méduses ») ; Timothée Rey (« Boulonnaille ») ; Laurent Queyssi (« Nuit noire, sol froid ») ; Alain Dartevelle (« La Vie Synchrone ») ; André Ruellan (« Devoir d’achat ») ; Jacques Barbéri (« Le Génome et la mort ») ; Martin Winckler (« Alice in Wonderland ») ; Fabien Clavel (« Le Printemps des murailles ») ; Pierre Stolze (« Mon ascenseur parle avec un accent allemand ») ; Sybille Fairmach (« LL’Avocat et la Prisonnière ») ; Dominique Douay (« Le Prisonnier en son royaume ») ; Christian Vilà (« Rosée des lianes ») ; Sylvie Denis (« Les Danseurs de la Lune double ») ; Aliette de Bodard (« Chute d’un Papillon au point du jour »)
Éditeur : Rivière blanche (Fusée n°36)
Date de publication : janvier 2015

Synopsis : Dix-sept récits de science-fiction publiés pour la première fois dans la revue Galaxies Nouvelle Série…

Note 2.5

Je m’appelle Robbie, mais on m’a aussi appelé honey, bâtard ou petite pute. Fiston, aussi, même si je ne m’en souviens pas. Faut dire que j’en ai beaucoup entendu, plus que quinze années en peuvent contenir. D’ailleurs, j’en ai laissé pas mal de côté.

Xavier Mauméjean – « Engadine »

Une fois n’est pas coutume, la collection Fusée de Rivière Blanche n’accueille non pas une anthologie issue d’un appel à textes sur un sujet précis (comme Dimension de Capes et d’Esprit ou Dimension Antiquité, par exemple), mais plutôt une anthologie issue d’une revue. En effet, Pierre Gévart nous dégote ici un condensé de nouvelles déjà publiées une première fois dans les premiers numéros de Galaxies, nouvelle série (quand il en a repris la direction).

Lire la suite

Dimension Antiquité

Dimension antiquité

Titre : Dimension Antiquité
Anthologiste : Meddy Ligner
Auteurs/Nouvelles : Pierre Gévart (« Le Dernier Scribe ») ; Ariane Gélinas (« En attendant Ahmès-Néfertary ») ; Fabien Fernandez (« La Nuit du Poète ») ; Olivier May (« Le Regard de Shamat ») ; Franck Ferric (« Les Masques des Hommes ») ; Ketty Steward (« Sous le Pont ») ; Jean-Louis Trudel (« Les Cadeaux de Prométhée ») ; Rachel Tanner (« Les Reines Meurent Aussi à Alexandrie ») ; Javier Negrete (« César et la Néreide ») ; Frederick Durand (« L’Insula des Louves Ardentes ») ; Fabien Clavel (« Comment le Dieu Vint à Julien ») ; Meddy Ligner (« L’Eolipyle et la Théorie de Ptolémée ») ; Jean-Pierre Andrevon (« Gladiateur »)
Éditeur : Rivière Blanche
Date de publication : 2014 (mai)

Synopsis : Le cinéma à travers les péplums tels Spartacus, Ben Hur et Gladiator, les BD (Astérix, Alix et Murena, Les Aigles de Rome) ainsi que les séries TV (Moi Claude empereur, Rome, Spartacus) ont largement façonné notre vision de l’Antiquité. Dans cet esprit, cette anthologie rassemblant treize auteurs provenant d’Espagne, de France, du Québec et de Suisse, va vous transporter de l’Egypte pharaonique à la Rome antique en passant par la Mésopotamie ancienne et la Grèce Antique. En feuilletant ces pages, vous découvrirez une Antiquité « autre », une Antiquité mâtinée de fantastique, de fantasy, voire de SF ou d’uchronie.

Note 4.5

On a beaucoup écrit sur la grande Cléopâtre, quasiment rien sur ses ancêtres. La dynastie Lagide est pourtant un phénomène historique fascinant. Inceste, luttes de pouvoir d’une férocité inouïe, meurtres déclinés en famille (parents, enfants, frères et sœurs…) : House of cards ressemble à une douce bluette comparé aux Lagides.

 

Décidément, j’apprécie beaucoup les anthologies historiques proposées par Rivière Blanche ! Après « Dimension de cape et d’esprit » et « Dimension Préhistoire » voici donc un tout nouvel ouvrage consacré cette fois à la période antique. Treize auteurs se sont prêtés au jeu en s’inspirant aussi bien des civilisations grecque et romaine qu’égyptienne et mésopotamienne, et en adoptant un cadre allant de la fantasy à la science fiction en passant par l’uchronie ou le fantastique.

Lire la suite

Dimension de capes et d’esprits, tome 2

Dimension de capes et d'esprits tome 2

Titre : Dimension de capes et d’esprits, tome 2
Anthologiste : Eric Boissau
Auteur : Jean-Michel Archaimbault (« Les Cométaires d’Aurigalle ») ; Jacques Baudou (« Lagardère et la Chasse Galerie ») ; Jean-Michel Calvez (« Traverso ») ; Fabien Clavel (« Une aventure de Don Juan ») ; Lionel Davoust (« Les Questions dangereuses ») ; Micah Harris (« La Papesse d’Avignon ») ; Michel Pagel (« Dans la Lumière, Je viendrai ») ; Xavier Penin (« Cent Âmes pour un roi ») ; John Shirley (« Les deux panaches de Cyrano »)
Éditeur : Rivière blanche
Date de publication : 2011

Synopsis : Dans ce deuxième volume plein d’aventure, d’action, et de mystère de « Dimension de capes et d’esprits », vous découvrirez le fantastique résultat de mystérieuses expériences alchimiques conduites sous Louis XV ; vous retrouverez des héros fabuleux tels Lagardère, D’Artagnan, Cyrano de Bergerac, et Solomon Kane, de diaboliques vilains tels le Cardinal de Richelieu, le sorcier Alcandre et la superbe Fausta, et même le grand séducteur Don Juan confronté à l’Éternel ; vous lirez une lettre d’outre-tombe, entendrez une musique qui adoucit les meurtres et assisterez à la naissance et la mort des Rois…

Note 2.5

Il frissonne, et ça n’est plus seulement de froid. Il a peur, peur de les rejoindre, peur que le grand froid ne le rattrape et le fige lui aussi dans sa gangue jusqu’à ce qu’il ne soit plus qu’une viande avariée de plus parmi des milliers d’autres. Des milliers de corps roidis, anonymes, et que les deux partis viendront rechercher demain, chacun ses morts, juste reconnaissables à leur uniforme, afin de les enterrer dans une immense fosse commune. Mais il ne veut pas en être, il ne veut pas y être, dans la fosse commune, dévoré vivant par les vers, les seuls grands gagnants de l’affrontement. Pas lui, non. (Jean-Michel Calvez, Traverso)

Lire la suite

Dimension de capes et d’esprits, tome 1

Dimension de capes et d'esprits tome 1

Titre : Dimension de capes et d’esprits, tome 1
Anthologiste : Eric Boissau
Auteurs : Jean D’Aillon (« Le bourgeois disparu ») ; Léni Cèdre (« Les voies du Seigneur ») ; Lucie Chenu (« Ayehannah ») ; Nicolas Cluzeau (« Dragon des mers ») ; François Darnaudet (« Lame basque ») ; Sergei Dounovetz (« La main du Diable ») ; Pierre Efratas (« La Vierge d’Englesqueville ») ; Laurent Gidon (« Djeeb l’Estoqueur ») ; Jess Kaan (« La patte gauche d’Atropos ») ; David S. Khara (« La botte du Diable ») ; Pierre-Luc Lafrance (« Les hommes de l’ombre ») ; Oskana & Gil Prou (« L’œil de la nuit »)
Éditeur : Rivière blanche
Date de publication : 2010

Synopsis : Vous allez participer à une enquête sur la disparition d’un bourgeois, connaître la vie d’une dryade à la cour du Roi-Soleil, assister à un combat naval pour la possession d’un dragon des mers, partager la vie d’un groupe de chiens de guerre dans une Europe uchronique, chercher qui tue de sombres crapules de l’armée du Roy, participer à une chasse au trésor, retrouver Djeeb l’estoqueur, faire la révolution avec un noble, assurer la succession de la plus fine lame du royaume, entrer en guerre contre le dieu Lug, voir que les guerres de religions ont des conséquences sur la vie d’un monastère, récupérer la belle d’un capitaine des mousquetaires.

Note 3.0

-Si vous aimez la poésie, Monsieur de la Luna, et que vous maîtrisez notre langue si riche, souffrez que nous partagions les rimes de notre duel. Danse d’acier et de mots, tels seront les thèmes, l’un après l’autre.
-Commencerez-vous ou le ferais-je ? dit Esteban en souriant.
-Vous êtes l’offensé, aussi je vous prie de débuter. Mais en alexandrin ! Et si vous permettez, je me donne le droit de choisir le titre : Poème du duel qu’en Mer Médiane Esteban et Brytolaire eurent à propos d’un serpent d’émeraude. (N. Cluzeau (Dragon des mers)

Lire la suite

Le dernier des Francs

130709025820105893[1]

Titre : Le derniers des Francs
Auteur : Michel Pagel
Éditeur : Critic (collection Trésors de la Rivière Blanche)
Date de publication : 2013

Synopsis : Quand Brennus meurt devant Alésia, après avoir assassiné Jules César, il ne sait pas qu’il vient de changer la face de l’Histoire. Huit siècles plus tard, un Empire celte unifié affronte toujours Rome. Sous couvert de son mariage avec la jeune Lirane, Lucius Antonius Tubero (« le bossu ») accompagne son oncle sénateur pour une mission secrète à Gergovie d’où dépendra la survie de l’Empire romain. Parmi les guerriers de leur escorte se trouve Alrik, le dernier des Francs.

big_2.5

Seraient aussi du voyage deux hommes comme je n’en avais encore jamais vu, entourés d’un aura de tristesse et d’une gangue de désespoir quasi palpable. Une noirceur terrible pesait sur eux, comme s’ils avaient vu trop de gens mourir et en étaient venus à n’accorder qu’un prix dérisoire à la vie, la leur ou celle des autres. Comme s’ils n’avaient pas particulièrement tenu à la conserver mais avaient en revanche été prêts à la vendre aussi chèrement que possible. D’une certaine manière, ils avaient l’air déjà morts.
« Le plus vieux s’appelle Gervald, me déclara mon oncle quand je lui demandai qui ils étaient. Son fils, Alrik. Ce sont les derniers des Francs. »

Lire la suite

%d blogueurs aiment cette page :