Archives du blog

Le Prince du néant, tome 1 : Autrefois les ténèbres

Titre : Autrefois les ténèbres
Cycle : Le prince du néant, tome 1
Auteur : R. Scott Bakker
Éditeur : Fleuve noir / Pocket
Date de publication : 2005 / 2009

Synopsis : Une Guerre sainte est en marche dans un monde divisé entre magie et religion. Trois hommes que tout sépare devront inverser le cours des choses pour éviter une nouvelle Apocalypse : Achamian, un sorcier-espion, enquête sur le chef suprême des Mil Temples, un ordre religieux puissant, opposé depuis des siècles aux castes des sorciers ; Cnaiür, chef des barbares Scylvendi, d’une violence et d’une brutalité hors du commun, voit son passé sinistre resurgir ; et enfin Anasûrimbor Kellhus, un moine mystérieux, descendant des anciens rois, qui lui, est la recherche de son père. Face à eux : la Consulte, une étrange créature légendaire œuvrant avec les sorciers au cœur même de la Guerre qui s’annonce.

Ne vous méprenez pas Inrithis. En cela Conphas a raison. Vous êtes tous des ivrognes titubants à mes yeux. Vous ne savez rien de la guerre. La guerre est noire. Noire comme la poix. Elle n’est pas un dieu. Elle ne rit ni ne pleure. Elle ne réclame ni talent ni audace. Elle ne mesure ni les âmes ni les volontés. Elle est simplement l’endroit où les os de fer de la terre croisent les os fragiles des hommes et les brisent.

Lire la suite

Guide des égarés

guide-des-egares

Titre : Guide des égarés
Auteur : Jean d’Ormesson
Éditeur : Gallimard (La blanche)
Date de publication : 3 octobre 2016

Synopsis : Nous ne savons ni pourquoi nous sommes nés ni ce que nous devenons après la mort. Nous sommes tous des égarés. C’est à la question : « Qu’est-ce que je fais là ? » que s’efforce de répondre ce manuel de poche qui n’a pas d’autre ambition que de décrire avec audace, avec naïveté, avec gaieté ce monde peu vraisemblable où nous avons été jetés malgré nous et de fournir vaille que vaille quelques brèves indications sur les moyens d’en tirer à la fois un peu de plaisir et, s’il se peut, de hauteur.

Note 2.5

Faut-il à tout prix imposer aux autres une vérité dont ils ne veulent pas – et qui peut-être n’existe pas ? Mieux vaut parfois aimer les autres que de leur dire notre vérité.

Noces

noces

Titre : Noces
Scénario : Stephan Streker
Réalisateur : Stephan Streker
Acteurs principaux : Lina El Arabi, Sébastien Houbani, Banak Karimi, Alice De Lencquesaing, Olivier Gourmet, Zacharie Chassereaud, Aurora Marion, Neena Kulkarni
Date de sortie française : 22 février 2017
Récompenses : Prix du Jury Etudiant Festival International du Film d’Histoire – Pessac 2016, Prix du public et Prix des lycéens Arte Mare – Festival du Film Méditerranée de Bastia 2016

Synopsis : Noces : Zahira, dix-huit ans, jeune belge d’origine pakistanaise, doit se conformer à la tradition, en épousant un homme choisi par ses parents. Amir, son frère, tente de lui venir en aide…

Note 4.5

-C’est injuste.  -Évidemment que c’est injuste. On est des femmes, qu’est-ce que tu crois.

Zapping ciné février 2017

Allez un petit zapping ciné, pour vous donner (ou pas…) envie d’aller au ciné ce week-end. Bonne séance !

Rock N’ Roll

rockn-roll

Avec « Rock n’ roll », Canet nous offre un film drôlissime, les scènes s’enchainent avec un humour et un sens de la dérision assumés. Pétage de plomb, crise de la quarantaine, comment accepter (ou pas) le poids des années, le quotidien d’acteurs adulés… : autant de thèmes que Guillaume Canet s’amuse à dynamiter avec délectation avec toute une bande d’acteurs épatants. On rit volontiers au culot et à l’originalité du projet : un gros délire bien au dessus des comédies habituelles, c’est assez rare pour être mis en avant. A voir, assurément !

Note 4.0

 

Dans la forêt

dans_la_foret

Mélangeant habilement les peurs enfantines et la possible folie d’un père, Gilles Marchand réussit à installer un inconfort et une angoisse sous-jacente sans le moindre effet. En faisant de la forêt un personnage à part entière, il renforce l’inquiétude grandissante des enfants. Jérémie Elkaim, dans un rôle à contre emploi, est remarquable et le jeune Timothé Vom Dorp, avec sa tête d’ange boudeur, est au diapason. »Dans la forêt » ne laisse pas indifférent.

Note 3.0
 

Moonlight

moonlight

Un très beau portrait à trois âges différents d’un jeune noir américain qui découvre son homosexualité, entre une mère junkie et sa difficulté à trouver sa place dans un quartier dit sensible. Remarquablement mis en scène et photographié, « Moonlight » de Barry Jenkins est un vrai bonheur de cinéma. Le film, sans maniérisme ni sensiblerie, réussit parfaitement le pari sur un sujet difficile et les acteurs sont tous remarquables. Du grand cinéma !

Note 4.0
 

Silence

silence

Jusqu’où peut-on accepter la souffrance ? Simple mortel, comment transmettre la foi catholique alors que la reconnaître est signe de mort ?
Le calvaire du père Rodrigues et des chrétiens dans un Japon où dévoiler sa foi est signe d’atroces représailles de l’inquisition ne laisse pas indifférent. Si le film pourra paraître long (plus de 2h 40), Scorsese s’interroge sur le sujet avec le talent qu’on lui connaît. Les scènes de tortures physiques et morales sont éprouvantes, mais Scorsese est une nouvelle fois un phénoménal réalisateur, posant son regard sur des questions existentielles et témoignant que la folie des hommes au nom des religions est d’une noirceur extrême. Encore un grand Scorsese.

Note 4.0
 

American Honey

american-honey

American Honey montre une Amérique des laissés pour compte. Tout dans ce film est laid (ou presque) : personnages survolés et peu attachants, scènes qui provoquent ennui et/ou malaise. Andrea Arnold ne ménage pas le spectateur et cette Amérique de ploucs, vulgaires, décérébrés laisse l’émotion constamment au bord de la route. Ajoutez à cela une durée de 2h43, ce road trip est interminable et terriblement décevant. Prix du Jury à Cannes !

Note 2.0

Interview de Néjib au FIBD d’Angoulême 2017

Interview littéraire Logo

Au cours du Festival International de la Bande Dessinée d’Angoulême 2017, le 28 janvier dernier, nous avons eu l’occasion de réaliser une interview de Néjib, auteur de Stupor Mundi, nommé en sélection officielle. Un grand merci à Gallimard, son éditeur, qui a organisé cette rencontre sur son stand.

Lire la suite

Sénéchal

senechal

Titre : Sénéchal
Auteur : Grégory Da Rosa
Éditeur : Mnémos
Date de publication : 2017 (février)

Synopsis : Lysimaque, la Ville aux Fleurs, fière capitale du royaume de Méronne, est encerclée et menacée par une mystérieuse armée. Et pour le sénéchal Philippe Gardeval, ce n’est que le début des ennuis. Suite à l’empoisonnement d’un dignitaire de la cité, il découvre que l’ennemi est déjà infiltré au sein de la cour, dans leurs propres rangs ! Sous quels traits se cache le félon ? Parmi les puissants, les ambitieux et les adversaires politiques ne manquent pas ; le sénéchal devra alors faire preuve d’ingéniosité pour défendre la ville et sa vie dans ce contexte étouffant d’intrigues de palais.

Note 3.5

La lâcheté est au caractère ce que la trahison est à la guerre. Les héros n’y survivent pas.

Lire la suite

Stupor Mundi

Afficher l'image d'origine

Titre : Stupor Mundi
Auteur : Néjib
Éditeur : Gallimard
Date de publication : 8 avril 2016

Synopsis : Au début du XIIIe siècle, Hannibal Qassim El Battouti, un éminent savant arabe, débarque dans les Pouilles à Castel del Monte, refuge d’érudits en tous genres. Accompagné de sa fille Houdê, paralysée, et d’El Ghoul, son serviteur masqué, il a dans ses bagages une invention extraordinaire : la photographie. Pour obtenir la protection de Frédéric II et continuer ses recherches, il lui faudra retrouver une formule chimique disparue, réaliser un faux saint-suaire… et lutter contre les forces ennemies liguées contre lui. Une aventure médiévale digne du «Nom de la Rose».

Note 5.0

Il est trop tôt pour se tourmenter, Balthazar.
Trop tôt pour se tourmenter ? Pourtant, si ce que l’on dit est vrai… C’est le diable en personne qui pénètre en ces murs.

Dès lors que le festival d’Angoulême point à l’horizon et que le dernier ouvrage de Néjib est en lice dans la compétition, il est bien temps que le Bibliocosme propose lui aussi un avis. Le jeune auteur plante le décor de Stupor Mundi dans l’Italie du XVIIIème où l’empereur Frédéric II, surnommé « Stupeur du monde », a rassemblé dans une forteresse des Pouilles les brillants esprits du temps. Au moment où s’ouvre le récit, Hannibal Qassim El Battouti, un scientifique venu de Bagdad, accompagné de sa fille Houdè et de son esclave, est le dernier à venir prendre ses quartiers dans l’imposant bâtiment. Ce dernier a promis une invention extraordinaire au monarque qui offre sa protection en échange. Ce projet suscite questionnement et jalousies qui donnent à Stupor Mundi une ambiance proche de celle du roman de Umberto Eco.

Afficher l'image d'origine

Lire la suite

Paracuellos – Intégrale

paracuellos

Titre : Paracuellos – Intégrale
Scénariste et dessinateur : Carlos Gimenez
Éditeur : Fluide Glacial
Date de publication : 2009

Synopsis : Cette intégrale ne contient que du Paracuellos : les 2 albums de la série « Paracuellos » et les 4 albums de « Paracuellos » alors inédits.

Note 5.0
 
Coup de coeur

-Hormiga, tu joues ?
-Non.
-Regarde le clou que j’ai trouvé !
-Non. Je surveille le portail. J’attends mon père. Il vient me chercher. Me chercher ! Je vais rentrer à la maison avec mon père à Madrid ! Pour toujours !
-Veinard, quelle chance ? Maintenant il faut voir si c’est pas des mensonges.
-C’est vrai ! Mon père me l’a dit et il m’a jamais menti !
-Et comment tu sais qu’il t’a jamais menti ?
-Parce qu’il me l’a dit !

Lire la suite

Gueule de Truie

CVT_Gueule-de-Truie_8412[1]

Titre : Gueule de Truie
Auteur : Justine Niogret
Éditeur : Critic (Hors Collection) [fiche officielle]
Date de publication : 15 février 2013

Synopsis : Gueule de Truie est un inquisiteur, envoyé en mission par les Pères de l’Église après l’apocalypse. Ces gens sont persuadés que la fin des temps a été envoyée par Dieu lui-même, et que la Terre est morte. Leur but? Détruire le peu qui reste afin de, une bonne fois pour toutes, tourner la page de l’humanité. A leur service, Gueule de Truie, caché derrière le masque qui lui donne son nom, trouve les poches de résistance et les détruit les unes après les autres. Un jour, pourtant, il croise la route d’une fille qui porte une boîte étrange, pleine de… pleine de quoi, d’abord? Et pourquoi parle-t-elle si peu? Où va-t-elle, et pourquoi prend-elle le risque de parcourir ce monde mort?

Note 2.5

– Dans tous les univers possibles, combien de chances as-tu de rencontrer cette-fille-là, cette seule fille qui sait te reconnaître ?
– Aucune.
– Exactement. Aucune. Et pourtant, un jour tu comprendras ce que je viens de te dire.

On découvre souvent Justine Niogret avec son diptyque chez les éditions Mnémos, Chien du heaume et Mordre le bouclier, mais elle a aussi écrit un roman post-apocalyptique chez les éditions Critic : Gueule de Truie. Encore un titre difficile à oublier !

Lire la suite

Le cycle de Mithra, tome 1 : L’Empreinte des dieux

cycle-de-mithra-1-lempreinte-des-dieux

Titre : L’Empreinte des dieux
Cycle : Le cycle de Mithra, tome 1
Auteur : Rachel Tanner
Éditeur : Oriflam (Terres anciennes) / Imaginaires sans Frontières / Points (Fantasy) [fiche officielle]
Date de publication : 2000, 2002, puis 2007

Synopsis : Huitième siècle après Jésus-Christ : dans un Empire romain qui refuse de mourir, le culte de Mithra est devenu la religion dominante. Mais les anciens dieux ne se rendront pas sans combattre… Et Rome, en proie à la corruption et aux complots, cherche à retrouver sa splendeur passée. Entre Frédérique Braffort, grande prêtresse de Mithra, et sa cousine Judith, élève de la terrible magicienne Ygrene, la confrontation paraît inévitable. Magie, batailles contre les légions romaines, prophéties et interventions divines : au cœur d’une Antiquité réinventée, voici le premier volet d’un brillant diptyque chaleureusement salué par la critique française.

Note 4.0
 
Coup de coeur

– L’Église ne spécule pas. Elle sait.
– La foi est une chose merveilleuse.

Insidieusement, je tente vainement de rattraper l’énorme retard que j’ai vis-à-vis de Boudicca sur quantité de séries, cycles et bibliographies de grands auteurs, notamment de fantasy. Rachel Tanner en fait partie et L’empreinte des dieux constitue le premier tome de son diptyque uchronique intitulé Le Cycle de Mithra.

Lire la suite

%d blogueurs aiment cette page :