Archives du blog

Divergences 001

Divergences 001

Titre : Divergences 001
Anthologiste : Alain Grousset
Auteurs/Nouvelles : Pierre Pelot (« Après le déluge »), Jean-Marc Ligny (« Exode »), Fabrice Colin (« Le serpent qui changea le monde »), Michel Pagel (« Le petit coup d’épée de Maurevert »), Johan Héliot (« Pax Bonapartia »), Laurent Genefort (« L’affaire Marie Curie »), Xavier Mauméjean (« Reich Zone »), Roland C. Wagner (« De la part de Staline »), Paul J. McAuley (« Une histoire très britannique »)
Éditeur : Flammarion
Date de publication : 2008

Synopsis : Et si Noé n’avait pas été le seul homme à survivre au Déluge ? Et si Hitler avait gagné la Seconde guerre mondiale ? Autant de questions qui nous montrent que l’Histoire n’est pas figée, qu’il suffit d’un moment, d’une divergence, pour changer le cours du Temps. Neuf grands auteurs de science-fiction ont accepté, l’instant d’une nouvelle, de devenir les maîtres du Temps. Ukronie : quand l’histoire se raconte autrement…

Note 3.5

Napoléon Bonaparte, empereur des Amériques, fêta ses soixante-dix ans en 1839. Pour beaucoup, ç’aurait été le couronnement d’une carrière d’exception, d’un destin digne des plus grands : Alexandre, César ou Charlemagne. Mais Napoléon ne voulait pas être l’égal d’un de ces trois là. Il voulait être plus, beaucoup plus, et laisser dans l’Histoire un souvenir qui éclipse le leur à jamais. Il finit par y parvenir en conquérant le monde, comme chacun le sait. (J. Héliot, Pax Bonapartia)

Lire la suite

Publicités

Dimension Préhistoire

Dimension Préhistoire

Titre : Dimension Préhistoire
Anthologistes : Meddy Ligner
Auteurs/Nouvelles : Pierre Gévard (« Les ammants de la Houilère » ; « Le troupeau » ; « Evolution » ; « Les pierres jumelles ») ; Elie Berthet (« Les Parisiens à l’âge de pierre ») ; Pierre-Alexandre Sicart (« Eve ») ; Rachel Tanner (« Le frisson de la savane ») ; Frédérick Durand (« Pour que s’anime le ciel factice ») ; Jess Kaan (« Au temps des Aurochs ») ; Ariane Gélinas (« La mémoire ensevelie ») ; Jean-Louis Trudel (« L’homme qui fit couler une mer ») ; Antoine Lencou (« D’un versant à l’autre ») ; Orson Scott Card (« Guéris-toi toi-même ») ; Jean-Michel Calvez (« Chute libre, sans temps imposé »)
Éditeur : Rivière Blanche
Date de publication : 2013

Synopsis : Selon la définition traditionnelle, la Préhistoire débute avec l’apparition de l’homme et se termine avec l’invention de l’écriture. Les quatorze textes ici présentés balayent ce large spectre temporel et trois d’entre eux évoquent même des époques encore plus anciennes : celles où l’homme n’avait pas encore foulé la surface de notre planète. En tournant ces pages, vous voyagerez du Carbonifère au Néolithique…

Note 2.0

Pour Otz, un monde s’effondra. Un monde de certitude et de suffisance. Un monde de croyance et d’absolu. Une certaine idée de la vie. De sa vie. De sa mort aussi. (Antoine Lencou, D’un versant à l’autre)

Lire la suite

Pourquoi j’ai pas mangé mon père

Pourquoi j'ai pas mangé mon père

Titre : Pourquoi j’ai pas mangé mon père
Scénario : De Jamel Debbouze, d’après le roman « Pourquoi j’ai mangé mon père » de Roy Lewis (1960)
Réalisateur : Jamel Debbouze
Acteurs principaux : Jamel Debbouze, Melissa Theuriau, Arié Elmaleh, Louis de Funès
Date de sortie : 8 avril 2015

Synopsis : Édouard est le fils aîné du roi des simiens. Mais en raison de son aspect chétif, il est rejeté par sa tribu à sa naissance. Il grandit donc loin des siens. Auprès de Ian, qui devient son ami, il découvre le feu, la chasse, l’habitat moderne, l’amour et même… l’espoir. Généreux, il ira jusqu’à mener son peuple avec éclat et humour vers la véritable humanité.

Note 1.5

Ça fait une semaine que j’te courre après. Tu m’prends pour un Kenyan ?

Lire la suite

Silex and the City, tome 1 : Avant notre ère

Silex and the City 1 Avant notre ère

Titre : Avant notre ère
Série : Silex and the City, tome 1
Scénariste et Dessinateur : Jul
Éditeur : Dargaud
Date de publication : 28 août 2009

Synopsis : 40 000 avant J.-C. : une vallée résiste encore et toujours à l’Evolution. A l’aube de l’humanité, Blog Dotcom est un « homo-erectus qui se lève tôt » : pour changer tout ça, il décide de se présenter aux élections. Avec une femme pro de Préhistoire-Géo en ZEP (Zone d’Evolution Prioritaire), un fils cadet militant alter-darwiniste opposé à l’usage du feu et de la fourrure, et une fille aînée qui flirte avec Rahan de la Pétaudière, fils à papa héritier du plus gros volcan ? récemment privatisé ? de la région, il n’est pas au bout de ses peines. De la Biennale d’Art Préhistorique Contemporain aux Ancêtres de Don Quichotte, des Dolto-sapiens aux « minorités visibles » néandertaliennes, c’est tout notre théâtre contemporain qui défile en peaux de bêtes, pour une parodie au vitriol de notre société évoluée.

Note 3.5

– Dis donc, Theo… on n’avait pas dit « pas de casquette en classe » ?
– Mais madame ! C’est mes arcades sourcilières !

« Nous sommes en 40 000 avant J-C… toute la planète semble obéir aux lois de la sélection naturelle…Toute ? Non : une vallée résiste encore et toujours à l’évolution. » Si ce prologue vous dit quelque chose mais que cela ne tourne pas rond, c’est tout à fait normal. Et pour résister à l’évolution, elle résiste cette vallée ! Manifestations, discriminations, politiques pourries, manigances et extorsions en tous genres, chaque pan de cette société préhistorique est gangréné par le délitement généralisé.

Lire la suite

Le peuple des rennes (Intégrale)

Le peuple des rennes

Titre : Le peuple des rennes (Intégrale)
Auteur : Megan Lindholm (alias Robin Hobb)
Éditeur : Le Pré-aux-clercs
Date de publication : 2012

Synopsis : Dans un univers désolé où le froid et la nuit règnent en maîtres, une femme hors du commun, Tillu la guérisseuse, se bat pour protéger son fils, l’inquiétant Kerleu. Fuyant le chaman Carp qui désire lui voler son fils pour en faire son apprenti, elle s’installe loin des hommes, à l’écart, bien décider à aider son jeune Kerleu à devenir un homme. Jusqu’au jour où elle aperçoit deux chasseurs dans le vallon. La chasse tourne mal, l’un deux est blessé. Comprenant vite que sans son aide, il risque de mourir, Tillu n’a d’autres choix que d’aller le sauver et de les héberger pour la nuit. Elle apprend qu’ils appartiennent à une tribu, installée non loin de là : le peuple des rennes.

Note 3.5

Le Cataclysme. Cela ne ressemble pas à grand choses vu d’ici. Mais quand nous nous rapprocherons tu seras étonnée. C’est comme si les géants de la terre avaient froissé un endroit de la toundra et entassé les débris. Il y a de grands champs de neige emprisonnés dans le relief. On y trouve des falaises escarpées de pierre nue grise et blanche, aussi hautes que le ciel. Des fragments du monde dressés sur un côté… Aucun autre endroit ne ressemble au Cataclysme. Et c’est aussi un lieu de pouvoir, tous les chamanes l’ont toujours dit. Un site bien choisi pour les commencements et les fins.

Lire la suite

Dans la vallée des statues et autres récits

dans-la-vallee-des-statues-et-autres-recits-168743-250-400[1]

Titre : Dans la vallée des statues et autres récits
Auteur : Robert P. Holdstock
Nouvelles : Cendres ; La croix du cimetière ; Vieillir encore ; Voyageurs ; L’homme-magie ; La caresse d’une main disparue ; Un événement sans importance ; Dans la vallée des statues ; La terre et la pierre ; Thorn ; Le garçon qui franchissait les rapides ; Scarrowfell ; Le temps de l’arbre ; Le changeforme ; Les Selkies ; Les arbres à charisme ; Enfantasme
Éditeur : Denoël (collection Lunes d’encre)
Date de publication : 2004
Récompenses : Prix Imaginales 2004 pour la nouvelle « Scarrowfell »

Synopsis : Un homme occupé à sculpter une effigie païenne dans une église en construction, une vallée étrange peuplée de statues, un enfant capable de franchir les rapides en utilisant l’invisible magie du monde, une forêt enrichie avec des gènes humains, Merlin, confronté à un chef de guerre désireux de se venger d’une femme trop belle… Dans ce recueil ont été rassemblés par l’auteur des textes publiés entre 1974 et 1995. Dix-sept récits qui permettent de voir littéralement naître et monter en puissance l’un des plus grands conteurs des XXe et XXIe siècles.

big_3.5

Tout cela ne mène nul part. Le destin de l’Homme a toujours été de vieillir et de mourir, et tout ce que nous démontrons en faisant cela, c’est que quelque soit la manière dont nous nous y prenons, quelle que soit la façon dont nous essayons de nous opposer aux forces qui nous oppressent, notre destin ne sera jamais autre chose que cela, un lent déclin. Ce sont nos rêves qui comptent, c’est avec eux que nous devons apprendre à vivre, pas avec la réalité. (Vieillir encore)

Lire la suite

%d blogueurs aiment cette page :