Archives du blog

La mort du temps

Titre : La mort du temps
Auteur : Aurélie Wellenstein
Éditeur : Scrinéo
Date de publication : 2017 (mai)

Synopsis : Un éclair aveuglant, suivi d’une terrible onde de choc…En l’espace de quelques minutes, un séisme temporel ravage la Terre, et la vie de Callista bascule. Le monde qu’elle connaissait n’est plus. Les différentes époques se sont mélangées, les corps des survivants ont fusionné les uns avec les autres ou avec leur environnement. Indemne, Callista avance au hasard, à la recherche d’un refuge dans ce chaos. Talonnée par le « Flash », réplique mortelle du tremblement de terre, elle rencontre d’étranges créatures, amies ou ennemies, issues de siècles différents. Pour la jeune fille, une lutte terrifiante s’engage au rythme des pulsations du Flash. Si elle s’arrête ou ralentit, elle sera anéantie…


 

Au début ils traversèrent beaucoup de forêts vandales, épaisses et noires. Puis ils gravirent les pentes herbeuses de volcans verts, montèrent et descendirent les courbes de collines sur lesquelles on apercevait de loin en loin des châteaux forts. Ils dormirent dans une cité antique, où les dômes dorés rivalisaient de hauteur avec des minarets de marbre rose. Leurs pas crissèrent sur un chemin d’obsidienne, dont les pierres noires se brisaient comme de la porcelaine. Un fleuve leur coupa la route. Ils escaladèrent un pont terrible, à peine un squelette d’acier. Le vent rugissait dans la dentelle des poutres et des câbles. On perdit plusieurs personnes ce jour là.

Lire la suite

Alone : Intégrale

Titre : Alone : Intégrale
Romans et nouvelles : A comme Alone ; « L’ère du Tambalacoque » ; Alone contre Alone ; « Le silence est d’or »
Auteur : Thomas Geha
Éditeur : Critic (Trésors de la Rivière Blanche) fiche officielle]
Date de publication : 2014

Synopsis : « Les Alones évitent les Rassemblés, rongés par le fanatisme, parce qu’ils sont trop… nombreux. C’est que, même balèze, un Alone a du mal à affronter une vingtaine de fous furieux. »
Pépé est un Alone, un solitaire qui trace sa route dans une France dévastée. Son créneau : la survie. Son credo : le mouvement. Armé de ses couteaux, il va affronter tous les dangers pour retrouver un fantôme de son passé : Grise.
Mais suffit-il de survivre ? Car un vent de renouveau souffle sur les débris de l’ancien monde, porteur de dangers autant que d’espoir.

Note 3.5

Je me suis fait surprendre comme la première bleusaille venue.
La survie, pourtant, c’est mon créneau. Mais j’avais soif, et le soleil de plomb m’avait tanné le cuir toute la journée. La découverte inespérée d’un puits dans la cour d’une antique ferme m’avait fait perdre tout discernement. J’aurais dû me méfier : l’absence de végétation exubérante dans la cour était un signe. Et même si les bâtiments de la ferme s’étaient écroulés sous le poids des ans, mes sens auraient dû m’alerter. Le pompon : le pourtour du puits était dégagé. Il ne pouvait y avoir qu’une seule raison à cela : le coin était fréquenté. L’eau, c’est assez rare dans certaines régions, surtout potable. Pour tomber par hasard sur une source inconnue dans ce coin perdu, il fallait une chance de cocu.
Je n’étais ni cocu ni veinard.
Non, le Pépé, c’est plutôt le genre abruti !
[incipit de A comme Alone]

L’intégrale Alone est un beau travail des éditions Critic et de l’auteur pour refonder deux romans consécutifs, parus chez Rivière Blanche, en une belle intégrale avec l’ajout de deux courts récits qui vont bien, le tout sublimé par une couverture de François Baranger qui claque méchamment son Pépé !

Lire la suite

Alone contre Alone

Titre : Alone contre Alone
Auteur : Thomas Geha
Éditeur : Rivière Blanche (Blanche n°2043) [fiche officielle]
Date de publication : 2008

Synopsis : Pépé, Grise et leurs amis coulent des jours heureux sur une île paradisiaque quand un mystérieux commando débarque pour les éliminer. Obligés de se séparer, nos alones vont devoir reprendre la route. Et bientôt, Pépé découvre que s’il veut sauver ceux qu’il aime, il doit affronter un impitoyable ennemi dans un ultime duel…

Note 3.0

Mon premier lapin capturé m’avait rendu aussi heureux que le jour de mon dépucelage ; on avait pu se goinfrer peinard, en se marrant à chaque bouchée.

Alone contre Alone reprend l’intrigue de A comme Alone immédiatement où elle s’est terminée, au point que lire le synopsis de ce deuxième tome vous dévoile la destinée des personnages à la fin du premier, méfiance donc vis-à-vis de la quatrième de couverture.

Lire la suite

Walking Dead, tome 27 : Les Chuchoteurs

Titre : Les Chuchoteurs
Série : Walking Dead, tome 27
Scénariste : Robert Kirkman
Dessinateurs : Charlie Adlard et Stefano Gaudiano
Éditeur : Delcourt Comics (Contrebande) [fiche officielle]
Date de publication : 29 mars 2017 (2016 en VO chez Image Comics)

Synopsis : Les survivants menés par Rick ont mis en place divers points de contrôle. Negan a disparu depuis quelques jours, lorsqu’il réapparait après avoir assassiné Alpha, la leader des Chuchoteurs. Dwight tient à le descendre immédiatement, mais Magna l’en empêche. Ils décident de l’amener à Rick… Pendant ce temps, Beta a retrouvé le corps sans tête d’Alpha. La tension monte encore d’un cran…

Note 4.0

Je suis aussi utile qu’un eunuque manchot dans un baisodrome ! Filez-moi un putain de flingue !

Cette fois, ça y est ! Une nouvelle guerre est sur le point de se déclencher et ce sont nos « chers » Chuchoteurs qui lancent les hostilités ! En même temps après tome 26 qui se titrait « L’Appel aux armes », c’était la moindre des choses d’enchaîner sur un tome de combat âpre, et qui risque de rester avec un goût amer dans la bouche de certains lecteurs si vous teniez encore à certains personnages en particulier.

Lire la suite

Contes d’écryme

Titre : Contes d’écryme
Auteurs/Nouvelles : Mathieu Gaborit (« La Traque de l’Antiquaire ») ; Samuel Metzener (« Au marché ») ; Mathieu Gaborit (« Une partie d’Errance ou Le coup « Fractale ») ; Arnaud Gaugain (« Rêves de métal ») ; Mathieu Gaborit (« Récit d’Otlayr, franc-voleur ») ; Tristan Lhomme (« Témoignages gravés sur un disque anonyme ») ; Mathieu Gaborit (« Le bruit du bateleur ») ; Nicolas le Breton (« La chute du maître des Vents ») ; Alexandre Clavel (« Le domaine de l’ineffable ») ; Franck Plasse (« Vous vous appelez… ») ; Estelle Faye (« Nina ») ; Raphaël Albert (« Le meurtrier masqué, épisode 1 ») ; Mathieu Gaborit (« Le rêve d’Eiffel ») ; Fabien Calvel (« Rêve d’Iskandra ») ; Raphaël Granier de Cassagnac (« Phalanger en Istanie – Un fabuleux voyage urbatechnologique ») ; Mathieu Gaborit (« Mémoires de glace ») ; Charlotte Bousquet (« Fleurs d’écryme ») ; Mathieu Gaborit (« L’obus délibéré ») ; Alexandre Clavel (« La Traque de l’Antiquaire »)
Éditeur : Mnémos / Matagot
Date de publication : 2017 (janvier)

Synopsis : Entourant Mathieu Gaborit, l’un des écrivains les plus importants de l’imaginaire francophone, la fine fleur des littératures de genre et de jeunes auteurs talentueux ont exploré l’extraordinaire monde de Bohème afin de nous régaler, nous effrayer et nous faire rêver avec ces douze contes et légendes de l’écryme. Un jeu de rôle Écryme, publié par les Éditions Matagot, paraît prochainement. Ce recueil contient une carte des traverses ainsi qu’un glossaire complet de l’univers de l’écryme.

Vous portez notre Maître des Vents de vos coups d’ailes. Vous caquetez ma fureur sans fin, et je fulmine vos appétits de chair ; j’aiguise votre goût des gorges, des cœurs et des tripes moelleuses sous le bec. Nous hantons les cieux, bas sur l’air, pour nous jeter sur tous les navires éoliens qui ont le malheur de s’éloigner des traverses. Nous sommes la terreur des voyageurs nobles, et de leurs esclaves, tout autant. Nous sommes la légende noire des dirigeables perdus. (Nicolas Le Breton, La chute du Maître des Vents)

Lire la suite

Le Règne, tome 1 : La Saison des démons

Titre : La Saison des Démons
Série : Le Règne, tome 1
Auteur : Sylvain Runberg
Dessinateur: Olivier Boiscommun
Éditeur : Le Lombard
Date de publication : 2017 (janvier)

Synopsis : Un tigre, une guéparde, un bouc. Un trio de mercenaires uni par cette réalité intemporelle : l’union fait la force. Surtout quand le monde dans lequel ils doivent survivre n’a jamais été aussi dangereux. Car le règne de l’Humanité est révolu. Et nos trois aventuriers ont à affronter son terrible héritage : des puissances naturelles destructrices…

Note 3.0

Les humains ne sont jamais en retard quand il s’agit de semer la destruction. Nous serons en sécurité bien avant qu’ils ne se déchaînent, ma belle Daphnis.

Le Règne constitue l’un des fers de lance de Le Lombard pour l’année à venir. En témoigne l’importante promotion dont ce premier opus a fait l’objet au FIBD d’Angoulême entre les multiples séances de dédicaces d’Olivier Boiscommun, les jeux-concours, les badges, la diffusion en boucle de la réalisation d’une planche en vidéo en arrière-plan dans le stand de l’éditeur et les dessous de bock à bière (si si je vous jure) aux couleurs de la bande dessinée. Alors que la sortie du second tome est d’ores et déjà planifiée pour la fin de l’année, qu’en est-il vraiment de cette nouvelle série ?

Résultat de recherche d'images pour "le règne la saison des démons"

Lire la suite

A comme Alone

a-comme-alone

Titre : A comme Alone
Auteur : Thomas Geha
Éditeur : Rivière Blanche (Blanche n°2015) [fiche officielle]
Date de publication : 2005

Synopsis : Pépé est un Alone, l’un de ceux qui errent sur les autoroutes sauvages d’une France post-cataclysmique, en proie aux hordes de pelerinceurs, aux monstrueuses voitortues, aux mutants diaboliques et aux fanatiques de tous bords. Il cherche Grise, la femme qui l’a élevé et qu’il aime encore. Mais y a-t-il encore de la place pour ce sentiment dans un monde sans pitié ? Qui triomphera ? A comme Amour ou A comme Anarchie ? A comme Apocalypse ou A COMME ALONE…

Note 4.0
 
Coup de coeur

« Prends le temps d’observer et d’être à l’écoute, et tu vivras vieux ! » me racontait une personne chère.

Si vous avez aimé l’un ou l’autre (ou bien les deux) des tomes du Sabre de Sang, il serait de bon aloi de s’intéresser au cycle Alone de Thomas Geha. Ce premier opus, A comme Alone, commence à dater (2005), mais il est pourtant diablement intéressant et d’actualité.

Lire la suite

Un tremplin pour l’utopie

un-tremplin-pour-lutopie

Titre : Un tremplin pour l’utopie
Auteurs/Nouvelles : Estelle Faye (« Les anges tièdes ») ; A. D. B. (« Destinée d’une nation ») ; David Chambost (« Les premiers jours de mai ») ; Vincent Gaufreteau (« Anémocratie ») ; Ariel Holzl (« Le jour où Dieu m’a vue nue ») ; Aurélie Léon (« Murmures lointains ») ; Bruno Pochesci (« Le moins pire des mondes ») ; Christian Chavassieux (« Nulle part, tout le temps »)
Éditeur : ActuSF / Mnémos / Les Moutons Électriques (collection Hélios)
Date de publication : 2016 (juin)

Synopsis : L’utopie ! Pas de société dysfonctionnelle, pas de dystopie… Pas d’utopies conduisant à l’apocalypse ou à la tyrannie verte, rouge, noire, bleue, chromée, Z, bio, etc. Pas d’enfers pavés de bonnes intentions. L’utopie : la vraie, celle qui est réalisée (va se réalisée, s’est réalisée), celle qui est viable, qui fonctionne ! Une anthologie gratuite pour le n° 50 de la collection Hélios. Pour faire rêver, réfléchir, donner des idées, des envies, ouvrir des voies, redonner une vision aux possible. Car, sans utopie, la vie vaut-elle vraiment d’être rêvée ?

Note 4.0

Les rôdeurs ne sont pourtant pas de mauvais bougres et nous les accueillons toujours avec amitié. Il faut dire qu’en plus de la crasse, ils amènent avec eux des nouvelles du lointain. Ils nous parlent des autres communautés qu’ils ont croisées lors de leurs périples. Ce groupe de l’ouest, qui chasse le chevreuil à la lance. Un vieux monastère reconverti en ferme, dirigée par une vieille dame qui veille seule sur une fratrie de jeunes adolescents. Un village en bord de mer devenu la capitale d’une nation de pêcheurs qui vivent des eaux redevenues riches. Difficile de dire quelles histoires sont vraies et lesquelles tiennent de la fantasie du conteur. Certaines se recoupent, peu importe pour les autres. Nous les écoutons dans un silence religieux, car des voix rauques des rôdeurs naissent des récits d’hommes qui vivent comme nous cette nouvelle ère. Nous ne sommes pas seuls. (David Chambost, Les premiers jours de mai)

Lire la suite

Dangerous Women, volume 2

dangerous-women-tome-2

Titre : Dangerous Women, volume 2
Anthologistes : G. R. R. Martin et Gardner Dozois
Auteurs/Nouvelles : Megan Abbott (« Soit moi cœur est gelé ») ; Cecelia Holland (« La chanson de Nora ») ; Mélinda Snodgrass (« Les mains qui n’y sont pas ») ; Carrie Vaughan (« Raisa Stepanova ») ; Megan Lindholm (« Les voisines ») ; Sharon Kay Penman (« Une reine en exil ») ; Nancy Kress (« Deuxième arabesque, très lentement ») ; Diana Rowland (« La ville Lazare ») ; Diana Gabaldon (« Novices ») ; Sherrilyn Kenyon (« L’enfer n’a pire furie ») ; Pat Cadigan (« Les aides-soignantes ») ; Caroline Spector (« Les mensonges que me racontait ma mère »)
Éditeur : J’ai lu
Date de publication : 2017 (janvier)

Synopsis : Dans cette anthologie, George R.R. Martin a convoqué les plus belles plumes féminines de la scène imaginaire. Cet ensemble de nouvelles célèbre les femmes : mères de famille ou séductrices, princesses ou roturières, innocentes ou coupables, riches héritières ou pilotes émérites, toutes ces héroïnes ont un incroyable destin qui ne demande qu’à s’accomplir !

Note 4.0

Il ne lui restait plus un seul allié, plus personne ne se rappelait qui elle avait été. Les gens qui l’aimaient le plus étaient ceux qui représentaient le plus grand danger pour elle. (Megan Lindholm, Les voisines)

Lire la suite

Walking Dead, tome 26 : L’appel aux armes

walking-dead-25-lappel-aux-armes

Titre : L’appel aux armes
Série : Walking Dead, tome 26
Scénariste : Robert Kirkman
Dessinateurs : Charlie Adlard et Stefano Gaudiano
Éditeur : Delcourt Comics (Contrebande) [fiche officielle]
Date de publication : 5 octobre 2016 (2016 en VO chez Image Comics)

Synopsis : Kirkman et Adlard possèdent cette capacité à se renouveler magistralement ! L’univers de Walking Dead nous plonge dans un nouvel arc de vengeance et de sang pour le groupe que continue à diriger Rick Grimes.
Les Chuchoteurs ont pensé semer la terreur. Ils ne vont récolter que la vengeance de la communauté emmenée par Rick, Michonne et les autres. Alors qu’ils pensaient avoir retrouvé une forme de normalité dans ce monde devenu fou depuis l’apocalypse zombie, l’existence et les humains rescapés font à nouveau basculer leur vie dans un maelstrom de violence et de sang.

Note 4.0

J’ai déjà vécu beaucoup plus longtemps que je ne m’y attendais.
J’ai passé les dernières années de ma vie enfermé dans une cellule… Putain, pour être honnête, je voulais tellement sortir que j’en avais même oublié à quel point le monde était merdique.

Les gens d’Alexandria accumulent les ennuis. Après avoir monté leur économie de toute pièce en commerçant efficacement avec la cité de la Colline et l’ancien groupe de Negan désormais derrière les barreaux, le groupe mené d’une (seule) main de fer par Rick Grimes s’est ce coup-ci attiré les foudres des Chuchoteurs, une drôle de caste qui se cache parmi les morts-vivants au prix de techniques peu ragoûtantes.

Lire la suite

%d blogueurs aiment cette page :