Archives du blog

L’enfer du troll

Titre : L’enfer du troll
Auteur : Jean-Claude Dunyach
Éditeur : L’Atalante
Date de publication : 2017 (mai)

Synopsis : Pour venir à bout de leur quête, le troll et ses complices vont devoir affronter les typhons des mers du sud, une armée de zombies et de consultants, et résister aux pièges des épouvantables souvenirs pour touristes. Mais ils disposent d’une arme secrète : Leur mission est dotée d’un budget.

C’est mou, tout ça ! Vous avez besoin de faire le tour du pont en courant pour vous réveiller, bande de branleurs ? Vous pensez être dignes de trouver la coupe sacrée, abrutis comme vous êtes ? Ça va barder pour vos petits culs de nobles avachis, c’est moi qui vous le dis !

Lire la suite

Les Annales du Disque-Monde, tome 1 : La huitième couleur

Titre : La huitième couleur
Cycle : Les Annales du Disque-Monde, tome 1
Auteur : Terry Pratchett
Éditeur : L’Atalante / Pocket
Date de publication : 1996 / 1997 (1983 en VO chez Colin Smythe)

Synopsis : Dans une dimension lointaine et passablement farfelue, un monde se balade à doss de quatre éléphants, eux-mêmes juchés sur la carapce de la Grande Tortue. Oui, c’est le Disque-monde.
Les habitants de la cité d’Ankh-Morpork croyaient avoir tout vu. Et Deuxfleurs avait l’air tellement inoffensif, bonhomme chétif, fidèlement escorté par un Bagage de bois magique déambulant sur une myriade de petites jambes.
Tellement inoffensif que le Praticien avait chargé le calamiteux mage Rincevent de sa sécurité dans la cité quadrillée par la Guilde des Voleurs et celle des Assassins ; mission périlleuse qui devait les conduire loin : dans une caverne de dragons ; peut-être jusqu’au Bord du Disque.
Car Deuxfleurs était d’une espèce plus redoutable qu’on ne l’imaginait : c’était un touriste…
À la lumière de l’octarine, la huitième couleur, découvrez l’univers fantastique et cocasse de Terry Pratchett.

La foudre, ce sont les piques que se lancent les géants du tonnerre quand ils se battent, dit-il gentiment. C’est un fait météorologique reconnu.

Vous en avez marre du schéma ultra-classique d’une quête de fantasy où le héros agit gentiment, le méchant agit méchamment et vous voulez vous en moquer ? Les Annales du Disque-Monde par Terry Pratchett sont faites pour vous !

Lire la suite

La chanson d’Arbonne

Titre : La chanson d’Arbonne
Auteur : Guy Gavriel Kay
Éditeur : L’Atalante
Date de publication : 1993

Synopsis : « Jusqu’à ce que meure le soleil et que tombent les lunes, l’Arbonne et le Gorhaut ne vivront pas en harmonie côte à côte. » Gouvernée par une femme, minée par la rivalité sanglante de ses deux seigneurs les plus puissants, l’Arbonne n’est-elle pas une proie tentante pour une guerre de conquête et de croisade du Gorhaut, d’autant – ignominie ! – qu’on y vénère une déesse ? Mais c’est en Arbonne que Blaise du Gorhaut s’est engagé comme mercenaire au service d’un baronnet, après avoir fui son pays et son père.Qui est-il, ce Blaise du Nord, et quel destin l’attend qu’il ignore lui-même ? Seule le sait peut-être Béatrice, la grande prêtresse aveugle de Rian au hibou sur l’épaule. La Chanson d’Arbone est une fantasy magistrale et envoûtante dans un monde parallèle à la Provence médiévale.


 

Le temps des homme était venu, se dit-elle avec amertume. L’ironie éclatait. L’Arbonne allait être détruite à cause de ses femmes, à cause des symboles et de la musique de la Cour d’amour et des modèles de grâce établis par des femmes comme Cygne et Ariane, parce qu’elle était présentement gouvernée par une femme. Et maintenant que la ruine fondait sur le pays sous la forme d’une armée et d’épées, de haches et de brandons, maintenant que les images de viols et de brasiers allaient danser derrière les paupières closes de toutes les femmes arabonnaises, c’était en fin de compte par les hommes qu’il fallait qu’il fût sauvé.

Lire la suite

Garrett, détective privé, tome 3 : Pour quelques deniers de cuivre

Titre : Pour quelques deniers de cuivre
Cycle : Garrett, détective privé, tome 3
Auteur : Glen Cook
Éditeur : L’Atalante / J’ai lu
Date de publication : 2005 / 2010

Synopsis : Qui l’eût cru ? Tonnefaire a un problème de foi. Les reliques de Saint Terrell ont disparu. Garrett est en vacances, mais notre détective au pays des elfes, centaures et compagnie accepte d’aider une courtisane au passé trouble. Et le voici dans le collimateur du grand inquisiteur en personne ! Or un culte peut en cacher un autre. Une secte d’illuminés croit son heure arrivée : leur Grand Dévastateur vient prendre possession du monde. Aidé par Maya et les Soeurs de l’Infortune, Garrett ne veut pas finir en victime expiatoire.

Je n’avais jamais autant foiré dans ma carrière pourtant riche en gaffes.

Lire la suite

L’instinct du troll

L'instinct du troll

Titre : L’instinct du troll
Auteur : Jean-Claude Dunyach
Éditeur : L’Atalante
Date de publication : 2015(mars)

Synopsis : Glissez-vous dans l’intimité d’un troll le temps de quatre aventures qui font trembler la terre jusqu’aux tréfonds des mines les plus obscures. Bien sûr, pour cela, vous allez devoir franchir les falaises du Désespoir, affronter les périls du col des Assassins et vous enfoncer dans les marais de la Mort sinueuse, mais ne vous inquiétez pas : après, c’est fléché. Et, avant, mieux vaut savoir que, s’il faut qu’un troll s’habille pour une occasion spéciale, il convient de le prévenir dix ans à l’avance. Surtout, n’oubliez jamais que l’eau ferrugineuse est un fléau qui ravale le troll au rang de l’homme. Alors, vous qui entrez ici, laissez toute espérance ainsi que vos affaires personnelles au vestiaire. Et n’oubliez pas de rapporter vos notes de frais.

Note 3.5

Au carrefour de deux chemins se dressent deux pierres levées. Entre elles est tendue une bâche d’un noir de suie sur laquelle est écrit à la craie : « Grandes fêtes du solstice. Dégustation de bière nouvelle. Ménestrels, saucisses, bûchers d’hérétiques. Trolls s’abstenir.

Lire la suite

54×13

54x13

Titre : 54×13
Auteur : Jean-Bernard Pouy
Éditeur : L’Atalante (Insomniaques et ferroviaires) [fiche officielle]
Date de publication : mai 1996, puis février 2016

Synopsis : J’ai démarré au kilomètre 85
dans une descente.
Je fonce.
À partir de maintenant, faut tenir.

Dans la dix-septième étape du Tour de France, Lilian Fauger, un jeune coureur dunkerquois, s’échappe contre toute attente du gros de la troupe avec une telle hargne qu’il va faire le trou.
Alors Lilian gamberge : si c’était son jour, son étape ?
Et quand, derrière, la chasse est lancée, il n’est plus qu’un fuyard, un évadé qui voit revenir sur ses traces une sorte de peloton d’exécution.
À quoi pense un homme seul dans l’effort et la douleur qui monte ?
C’est la question que pose Jean-Bernard Pouy dans ce roman : quatre heures de l’histoire d’un coureur cycliste. Quatre heures : une vie ; un suspense. Un roman noir aussi.
Car le Tour, c’est encore les équipes – celle de Lilian s’est construite de bric et de broc – les sponsors, l’argent, la télé – « le sport à la télé »…

Note 3.5

« Pédale, camarade, le vieux monde est derrière toi… Car, petit à petit, il y a le réel qui te rattrape avec son cortège de souffrance, de malheur, de petites mesquineries et de vraies embrouilles… »
Extrait du « code Wegmuller ».

Il fut un temps où les éditions L’Atalante avaient davantage la possibilité de faire du polar parmi leurs collections. Les occasions sont plus rares actuellement, mais il n’empêche qu’ils ont réédité un court roman de Jean-Bernard Pouy paru chez eux en 1996 et qui attire l’œil.

Lire la suite

Haute-École

haute-ecole

Titre : Haute-École
Auteur : Sylvie Denis
Éditeur : L’Atalante (La Dentelle du Cygne) (fiche officielle)
Date de publication : février 2004

Synopsis : Dans une société proche de celle de la France à la veille de la Révolution, le sort des magiciens n’intéresse que quelques intellectuels contestataires. Les enfants dotés de pouvoirs magiques sont enlevés à leurs familles afin d’être éduqués à la Haute-École et contrôlés par la noblesse. Au moment où le règne d’Urbain IV s’achève, Mérot l’Ancien, le directeur de la Haute-École, meurt et les complots se multiplient : marchands rêvant de pouvoir politique, soldats amers, paysans appauvris, magiciens asservis. Hérus Tork, qui intrigue pour succéder à Mérot, achève sa patrouille annuelle à la recherche des magiciens cachés. Lors de sa dernière halte il capture Raoul des Crapauds, le fils d’un boulanger, mais ne repère pas Ian qui décide de partir à la capitale à la recherche des magiciens clandestins… Intrigues de cour, magiciens d’une puissance inouïe, personnages engagés pour un monde meilleur, Haute-École est un livre d’action et d’émotions intenses.

Note 3.5

La magie n’est pas dans la nature de l’homme. Elle lui a été donnée par des dieux fantasques et capricieux qui se sont empressés de l’abandonner dès qu’ils ont vu qu’il n’était pas capable de s’en servir à bon escient. Souvenez-vous-en chaque fois que vous verrez des hommes se comporter de façon étrange : la magie vient d’ailleurs ; très rares sont les êtres capables de l’apprivoiser totalement.

Depuis longtemps déjà, je louchais sur ce roman de Sylvie Denis, car Haute-École évoque l’atmosphère inquiétante d’une régie scolaire bien dirigée, sa couverture estampillée Didier Graffet est envoûtante et c’est enfin un roman récompensé par le prix Julia-Verlanger en 2004. Du coup, acquis aux Utopiales de Nantes 2014, ce « Haute-École » dédicacé a fini par sortir dignement de ma PAL.

Lire la suite

Fantasy : Les coups de coeur de l’année 2016

The hobbit 3

Nous voilà arrivés en décembre, le moment idéal pour revenir sur certaines des sorties littéraires les plus marquantes de l’année dans le domaine de la fantasy. Voici donc les dix coups de cœur de Boudicca pour l’année 2016, autant de romans qui, je l’espère, ne manqueront pas de séduire les amateurs de littérature de l’imaginaire. Et qui sait, peut-être glanerez-vous ici où là quelques idées de cadeaux à offrir ou commander à l’approche des fêtes… Un simple clic sur le titre de l’ouvrage vous permettra d’accéder directement à l’article complet le concernant.

Lire la suite

Le fleuve céleste

le-fleuev-celeste

Titre : Le fleuve céleste
Auteur : Guy Gavriel Kay
Éditeur : L’Atalante
Date de publication : 2016 (novembre)

Synopsis : Voici l’histoire de Ren Daiyan, le fils d’un obscur archiviste d’une lointaine province de la Kitai. Il rêve de victoires et d’exploits ; il rêve de restituer à l’empire les Quatorze Préfectures tombées aux mains des barbares. Un long cheminement l’attend, mais vers quel destin ? Car la glorieuse Kitai d’antan n’est plus et les cavaliers des steppes du Nord menacent son intégrité, sous le gouvernement de l’empereur Wenzong, mélancolique esthète, et d’une cour déchirée par des factions en conflit permanent que seule unit la crainte d’un coup d’État militaire. C’est aussi l’histoire de Lin Shan, l’enfant unique d’un gentilhomme de la cour, cultivée plus qu’il n’est convenable à une femme. Si elle scandalise les bien-pensants, elle charme l’empereur par ses talents de poétesse. Farouchement indépendante mais bridée par sa condition, elle est l’image même d’une civilisation suprêmement raffinée mais en crise. Car c’est enfin l’histoire d’un monde qui s’apprête à basculer sous les étoiles du Fleuve céleste.

Note 4.5
 
Coup de coeur

Le pinceau du scribe est l’arc du guerrier. Les lettres qu’il dessine sont des flèches qui doivent toucher leur cible sur la page. Le calligraphe est un archer ou un général sur le champ de bataille. Quelqu’un l’a écrit il y a bien longtemps. Tel est son état d’esprit ce matin. Elle est en guerre.

Lire la suite

Mémoires par Lady Trent, tome 2 : Le tropique des serpents

memoires-par-lady-trent-tome-2

Titre : Le tropique des serpents
Cycle : Mémoires par Lady Trent, tome 2
Auteur : Marie Brennan
Éditeur : L’Atalante
Date de publication : 2016 (septembre)

Synopsis : « Bien que peu de gens soient assez âgés pour s’en souvenir, et encore moins assez impolis pour en parler, je fus autrefois vilipendée dans les feuilles à scandales. […] C’est à cette époque de mon existence que je fus accusée de fornication, de haute trahison et d’être la plus mauvaise mère de tout le Scirland. C’est plus que la plupart des femmes peuvent réaliser en l’espace d’une vie et j’admets que j’éprouve une sorte de fierté perverse à y être parvenue. Ce livre est également, bien entendu, le récit de mon expédition en Érigie. Les avertissements de ma première préface s’appliquent toujours : si les descriptions d’actions violentes, de maladies, de mets étrangers au palais des habitants du Scirland, de religions étranges, de nudité en public ou de gaffes diplomatiques idiotes sont susceptibles de vous gêner, fermez ce livre et passez à quelque chose de plus plaisant. Mais je peux vous assurer que j’ai survécu à tous ces événements ; il est donc probable que vous survivrez à leur lecture. »

Note 3.5

Pour la première fois de ma vie, je pris délicieusement conscience que j’étais vraiment une naturaliste. Pas l’épouse d’un savant que l’on avait emmené à cause de ses talents de dessinatrice et de secrétaire ; pas quelqu’un dont le hobby était de collectionner des lucions dans sa cabane de jardin, mais une scientifique à part entière, qui se consacrait pleinement à son travail

Lire la suite

%d blogueurs aiment cette page :