Archives du blog

Antiqu’idées

Antiqu'idées

Titre : Antiqu’idées
Auteurs (Nouvelles) : Estelle Faye (« La Maison des Vignes »), Eva Simonin (« Rivages »), Fabien Clavel (« Deux fois vainqueur traverser l’Achéron »), Olivier Boile (« Le rêve du pont Milvius »), Justin Hurle (« Ponce, Pilate, ponce ! »), Brice Tarvel (« Le tombeau de Calypso »), Myrtille Bastard (« Chez Lucius, Dieux, Lares et génies »), Isabelle Arnoult (« Âheli ou la mémoire enfouie »), Jean-Hugues Villacampa (« Quid Novi Medice ? »), Arnaud Cuidet (« Carthage ! »), Pierre-Marie Soncarrieu (« Boadicée »), Romuald Herbreteau (« Une histoire Tauride »), Jérôme Verschueren (« L’Immortel et l’Assassin »), Lionel Davoust (« Faisabilité et intérêt zootechniques de la métamorphose de masse »)
Éditeur : ImaJn’ère
Date de publication : 25 mai 2016

Synopsis : Après « Histoires d’Aulx », « U-chroniques », « Riposte Apo », « Total Chaos », « Rétro-fictions » et « Star Ouest », l’association imaJn’ère vous propose une nouvelle anthologie thématique !
Réalisée à l’occasion du sixième salon ImaJn’ère, le salon de la Science-Fiction et du Policier d’Angers où de plus en de plus d’auteurs de l’imaginaire francophone se réunissent chaque année, l’anthologie Antiqu’idées explore tous les aspects bien connus de l’Antiquité, par le biais de la science-fiction, de la fantasy, du fantastique et d’une pointe de polar.
Que pouvons-nous trouver comme idées neuves en refouillant l’Antiquité ? Revisiter un passé déjà connu, imaginer un futur plus rose ou tout simplement plonger dans l’Histoire antique pour le plaisir des yeux et des sens, voilà le programme d’Antiqu’idées. Quinze auteurs ont imaginé des histoires originales mettant en scène des éléments ou des personnages antiques, pour bousculer nos connaissances et rappeler que l’Histoire peut être vue autrement, voire même revécue.
De la Guerre de Troie à la Cimmérie, en passant par l’Égypte, Carthage et les confins bien connus de notre héritage gréco-latin, ces quinze nouvelles s’attachent à nous conter gaiement notre besoin de combat épique, de voyage au lointain et de quête de nos racines.

Note 3.5

– Les moustiques, Grand Pharaon… les moustiques vont nous envahir.
– Quelle plaie ! hurla de nouveau le seigneur du Nil.

[dans « Ponce, Pilate, ponce ! » de Justin Hurle]

Même sans prendre part à la sélection des nouvelles du concours, il devient très difficile de critiquer les anthologies ImaJn’ère tout en étant aussi impliqué dans l’organisation du salon éponyme. Il n’empêche, lançons-nous et donc, pour sa 6e édition, le salon de la science-fiction et du roman policier d’Angers propose une anthologie sur le thème des « Antiqu’idées ». En effet, l’Antiquité a été décortiquée à travers mythes, influences, péplums et personnages historiques pour établir un sommaire intéressant d’une petite vingtaine de nouvelles de science-fiction, de fantasy, de fantastique et de polar.

Lire la suite

Salon ImaJn’ère 2016

Le week-end dernier avait lieu à Angers la sixième édition du Salon ImaJn’ère consacré aux littératures de l’imaginaire et au polar. Un événement qui nous tient tous ici particulièrement à cœur puisque Dionysos et moi-même sommes depuis deux ans membres de l’association à l’origine de ce salon. Voici donc un petit aperçu de ce qui s’y est passé.

Affiche ImaJn'ère 2016

Lire la suite

Star Ouest

cover_star_ouest

Titre : Star Ouest
Auteurs / Nouvelles : Marc Villard (« Juarez 1911 ») ; Romuald Herbreteau (« Du grabuge sur Montana ») ; Jeanne-A Debats (Mosquito Toast ») ; Justin Hurle (« Regarde au coin de la rue, fiston, si le clebs à trois pattes cavale à reculons ») ; Francis Carpentier (Le shérif de Slone Street City ») ; Patrice Verry (Bounty Hunter ») ; Jean-Hugues Villacampa (« Mars prey ») ; Jérôme Nédélec (« Duel à Keralam ») ; Yaël-July Nahon (« Cahen crépuscule ») ; Arnaud Cuidet (« Éclair noir ») ; Sylvie-Jeanne Bretaud (« San City ») ; Pierre Gardier (« L’aurore nous attend ») ; Pierre-Marie Soncarrieu (« Chasseur de légende ») ; Brice Tarvel (« Pique-nique chez les Indiens ») ; Claude Jégo (« La dernière cible ») ; Patrick Ferrer (« La cité des ombres ») ; Jérôme Verschueren (« Inadaptée ») ; Irène Maubreuil & Robert Darvel (« Les marionnettes de la mort ») ; Sara Doke & Yal Ayerdhal (« La nuit de la Calamitaine »)
Illustrateurs : Gilles Francescano, Gérard Berthelot, Philippe Caza, Grégor
Éditeur : ImaJn’ère (fiche officielle)
Date de publication : 25 avril 2015

Synopsis : Les cowboys, les Indiens, les shérifs, les hors-la-loi, les saloons, les colts, les duels, les fils qui chantent et le cheval de fer, le désert et la poussière, les villes fantômes, la ruée vers l’or, vers l’Ouest, les règlements de compte dans un coral ou dans un autre, les chevaux qui galopent, la cavalerie qui arrive au dernier moment, les cactus… Pas de doute nous sommes dans un western.
Pourtant, en ouvrant ces pages, il vous faudra abandonner vos idées préconçues sur ce folklore. S’il est bien présent dans cet ouvrage, ses auteurs ont pris plaisir à la détourner pour nous offrir des textes originaux se rattachant au polar, à la science-fiction ou au fantastique, et quelques inclassables qui raviront les amateurs de littérature populaire.
Bienvenue dans le monde de Star Ouest.

Note 2.5

Cette nouvelle de mon aïeul a été rédigée à l’occasion du Festival de littérature populaire imaJn’ère en 2015 après Jesus-Christ (ancien calendrier). […]
Comme on le sait, la période était bien trouble. D’après ce qu’il reste des informations à notre disposition […] le monde était divisé physiquement en une multitude de petites nations gérées par des despotes au service des Grands Actionnaires qui tenaient le monde en esclavage. Les masses étaient détournées des préoccupations logiques par des jeux où mouraient de nombreux sportifs payés pour les distraire ou par des images générées par les sbires des GA projetées sur des écrans plats à haute définition en vue d’une lobotomisation douce.
[Jean-Hugues Villacampa, Mars prey]

Comme chaque année depuis 2011, l’organisation du salon ImaJn’ère d’Angers accompagne son événement annuel d’une anthologie officielle sous forme de déclinaisons SFFF et polar du thème choisi et mêle une sélection d’auteurs confirmés, de semi-amateurs issus de l’association ImaJn’ère et d’auteurs choisis à partir d’un concours. Pour l’édition 2015, le thème plongeait le visiteur et donc le lecteur dans l’ambiance western dérivée à toutes les sauces. Pour changer des analyses « nouvelle par nouvelle » pour des nombreuses anthologies déjà critiquées, nous suivrons un cheminement légèrement différent.

Lire la suite

La Tête en l’Ère n°33 chez ImaJn’ère (Mars-Avril 2015)

8b0c3-logo_imajnere_blog

L’association ImaJn’ère poursuit la publication de son fanzine consacré aux littératures de l’imaginaire et notre participation au numéro 33 garde un volume très intéressant en proposant des retours sur des ouvrages issus des éditions Rivière Blanche et Les Moutons électriques. Ainsi, vous pourrez y retrouver nos critiques de :
Dimension Galaxies nouvelles, tome 1, anthologie de Pierre Gévart chez Rivière Blanche
Dimension Antiquité, anthologie de Meddy Ligner chez Rivière Blanche
Sovok, roman de Cédric Ferrand chez Les Moutons électriques
mais aussi d’autres critiques comme, notamment, l’avis de Jean-Hugues Villacampa sur le premier tome d’une série que nous connaissons bien : Locke & Key (qui ressort en « deluxe »).

Lire la suite

Riposte Apo

Riposte Apo

Titre : Riposte-Apo
Auteurs : Thomas Geha (« Ciel bleu d’un hiver à jamais »), Christian Vilà (« Pose ta peau, Calypso ! »), Romuald Herbreteau (« Un ciel parfait »), Sylvain Boïdo (« L’éclat des Ténèbres »), Arnaud Cuidet (« Les Affamés »), Artikel Unbekannt « Caïn et la belle »), Jean-Valéry Martineau (« Songeries dans l’antichambre de la Mort par l’Horloger de l’Apocalypse »), Batista & Batistuta (« Mike Mana contre Satan »), Christian Bergzoll (« La peine Capitale »), Jérôme Verschueren (« Métabole »), Tesha Garisaki (« Seul »), Brice Tarvel (« Enfin l’apocalypse »), Patrice Verry (« Une visite au Mont-Saint-Michel »), Xavier-Marc Fleury (« Les derniers terriens »), Robert Darvel (« Sept pour un million »), Guillaume Bergey (« Le Sérum ») et Julien Heylbroeck (« Absinthe »)
Illustrateurs : Arro
Éditeur : ImaJn’ère
Date de publication : juin 2013

Synopsis : Malgré l’apocalypse du 21 décembre 2012, le futur a décidé de riposter et de prouver qu’il ne manquait pas d’avenir. En dépit des guerres nucléaires ou bactériologiques, des invasions extraterrestres, des cataclysmes naturels ou technologiques, quelque chose se passe après.
Quelque chose, oui, mais quoi ? Cette riposte à l’apocalypse est-elle si réjouissante ? L’être humain y aura-t-il encore sa place ?
L’association imaJn’ère, qui n’a peur de rien, vous offre dix-huit textes qui s’inscrivent dans cette thématique. Dix-huit écrivains amateurs ou confirmés vous entraînent dans des univers futuristes (ou pas ?) et tentent à leur manière de répondre à ces questions.
Que vous soyez optimistes ou pessimistes quant à l’avenir de l’humanité, la lecture de ce recueil vous donnera au moins une certitude : si quelque chose mérite de survivre, c’est bien l’imagination.

Note 2.5

– Je ne vais plus pouvoir aller à l’école, gémit-elle, je ne reverrai plus Lolotte, ma meilleure copine…
– Lolotte n’était pas une bonne fréquentation pour toi, ma puce, décréta P’pa. Quand on se met du rouge à lèvres avant d’avoir de vrais nichons, c’est qu’on est destiné à tourner pas comme il faut. Quant à l’école, avec les notes que tu y collectionnais, ce ne sera pas une grosse perte. M’man et moi, on se chargera de t’apprendre ce qui est vraiment utile dans la vie.
Florentin, lui, n’était pas fâché de ne plus avoir à se rendre au collège. Beaubec, le prof de maths, lui en avait fait voir de toutes les formules, aussi se plaisait-il à l’imaginer écrabouillé sous une lourde plaque de béton, une calculette enfoncée dans chacun de ses orifices naturels. Ça avait du bien, la fin du monde, au bout du compte, même si àa ôtait tout espoir de constituer une équipe de foot.

« Enfin l’Apocalypse » – Brice Tarvel

Chaque année, l’association ImaJn’ère organise un salon littéraire dans le centre d’Angers ainsi qu’un concours de nouvelles menant à une anthologie. 2013, année post-prévisions mayas de décembre 2012, fut l’occasion de publier deux volumes, l’un davantage polar (Total Chaos), l’autre plus centré sur l’aspect science-fictionnel des choses (Riposte Apo). C’est ce dernier opus qui voit des nouvelles de Thomas Geha, Arnaud Cuidet ou bien Patrice Verry composer son sommaire.

Lire la suite

La Tête en l’Ère n°32 chez ImaJn’ère (Janvier-Février 2015)

8b0c3-logo_imajnere_blog

L’association ImaJn’ère poursuit la publication de son fanzine consacré aux littératures de l’imaginaire et notre participation au numéro 32 est plus conséquente qu’à l’accoutumée en proposant des retours sur des ouvrages issus des éditions Critic et ActuSF. Ainsi, vous pourrez y retrouver nos critiques de :
L’Héritière, de Jeanne-A Debats (ActuSF)
La Fleur de Verre, de George R. R. Martin (ActuSF)
La Route de la Conquête, de Lionel Davoust (Critic)
La Saga d’Oap Täo, de Jean-Marc Ligny (ActuSF)
American Fays, d’Anne Fakhouri et Xavier Dollo (Critic)

Lire la suite

La Tête en l’Ère n°31 chez ImaJn’ère

8b0c3-logo_imajnere_blog

L’association ImaJn’ère poursuit la publication de son fanzine consacré aux littératures de l’imaginaire et notre participation au numéro 31 s’appuie sur notre lecture régulière des Indés de l’Imaginaire. Ainsi, vous pourrez y retrouver une critique de Rois et Capitaines (celle de Boudicca est sur le blog, c’est celle de Dionysos dans la fanzine) et d’Un éclat de givre (par Boudicca).

Lire la suite

La Tête en l’Ère n°30 chez ImaJn’ère

8b0c3-logo_imajnere_blog

L’association ImaJn’ère poursuit la publication de son fanzine consacré aux littératures de l’imaginaire (SFFF ici) et notre participation au numéro 30 s’est révélée plutôt conséquente avec quelques biographies et toute la critique de l’anthologie d’ImaJn’ère 2014 : Rétro-fictions !

Lire la suite

Rétro-fictions

Rétro-fictions Imajn'ère 2014

Titre : Rétro-fictions
Auteurs : Jeanne-A Debats (« Sempervirens »), Sylvie Jeanne Bretaud (« L’ombre de Whitechapel »), Arnaud Cuidet (« La Garde rouge »), Léon Calgnac (« La tour »), Francis Carpentier (« OYAPOC 1902 »), Brice Tarvel (« La porte bleue »), Jean-Hugues Villacampa (« Drôle de poulet »), Jean-Luc Boutel (« L’invasion des hommes-taupes »), Artikel Unbekannt (« Japon, année zéro »), Anthony Boulanger, (« Écarlate était le ciel »), Jérôme Verschueren (« Le chevalier noir »), Jean Bury (« La Rouille »), Julien Heylbroeck (« Marionnettes »), Bruno Baudart (« À l’ouest rien de nouveau »), Patrice Verry (« L’empereur, le préfet et l’ingénieur »), Brice Tarvel et Robert Darvel (« La machine à explorer Baker Street »)
Illustrateurs : Gérard Berthelot et Gregor
Éditeur : ImaJn’ère
Date de publication : 13 juin 2014

Synopsis : Toute œuvre de fiction est une œuvre d’imagination. Serait-ce donc à tort que le langage courant attribuerait le terme « imaginaire » aux seules littératures relevant de la science-fiction, du fantastique ou de la fantasy ? On pourrait arguer que ces littératures, de par leur nature même, possèdent un « degré » supplémentaire d’imagination, mais ce serait rentrer dans un débat d’étiquette stérile. L’association ImaJn’ère préfère vous proposer une « littérature populaire », au sens de la créativité, de la distraction et de l’accessibilité à tous.
Dans ce recueil, vous découvrirez des textes pouvant s’apparenter à des genres aussi variés que le polar, la SF, le fantastique, l’humour, l’aventure, ainsi que d’autres que les inconditionnels de l’étiquetage auront bien du mal à classer.
Ces nouvelles possèdent cependant un point commun : toutes se déroulent entre la fin du XIXe siècle et le début du XXe. Une anthologie rétro qui vous surprendra !

Note 3.0

Il fallait voir Hugues le Bouquiniste, dressé maintenant hors de ses donjons de carton, la claymore au poing, l’œil éclairé d’une redoutable lueur guerrière, face aux vélociraptors circulant comme une armée cuirassée avide de conquêtes.

« La porte bleue » – Brice Tarvel

Avec l’anthologie 2014 d’ImaJn’ère, nous touchons à tous les genres, il y a de tout au niveau du ton, et enfin nous explorons quasiment tous les continents ! Grande variété donc, permise par l’intitulé de l’appel à textes qui a conduit à cette publication : la plume portée vers le passé, le but était de surprendre en créant une aventure se déroulant entre la fin du XIXe siècle et le début du XXe siècle (plus exactement entre 1851 et 1949) ; tant en SFFF qu’en polar, les thèmes permettaient d’explorer énormément d’aspect (uchronies, univers steampunk, aspect gothique, utopies, genre noir, enquête, investigation, politique, etc.). Avec seize nouvelles de taille et d’univers très variables, la diversité est le maître mot offert au lecteur. La longue critique détaillée qui suit est à retrouver dans La Tête en l’Ère n°30 et le fruit de la collaboration entre Boudicca et Dionysos.

Lire la suite

La Tête en l’Ère n°29 chez ImaJn’ère

8b0c3-logo_imajnere_blog

L’association ImaJn’ère publie de nouveaux fanzines contenant des critiques littéraires dans le domaine des littératures de l’imaginaire et nous avons participé à La Tête en l’Ère n°29.

Lire la suite

%d blogueurs aiment cette page :