Archives du blog

Grand siècle, tome 1 : L’académie de l’éther

Titre : L’académie de l’éther
Cycle : Grand siècle, tome 1
Auteur : Johan Héliot
Éditeur : Mnémos
Date de publication : 2017 (mai)

Synopsis : L’ambitieux lieutenant de frégate Baptiste Rochet présente au jeune Louis XIV une étrange météorite sphérique, rapportée de son dernier périple en mer. Médusé, le mathématicien et penseur Blaise Pascal y trouve alors une terrifiante source d’inspiration.
Ses découvertes bouleverseront à tout jamais le destin du Roi-Soleil et de son royaume.

L’inimitable voix de Paris se faisait déjà entendre partout dans la cité. Les cris des bêtes et ceux des hommes se mêlaient en un concert qui aurait heurté les oreilles d’Estienne quelques mois plus tôt. A présent, il s’amusait des envolées injurieuses de la populace, enrichissant son vocabulaire à l’occasion. Il se dégourdissait l’esprit, en somme, à la fréquentation des foules industrieuses, s’imprégnant de leurs jargons, assistant aux échanges comme aux algarades avec délectation.

Lire la suite

La chanson d’Arbonne

Titre : La chanson d’Arbonne
Auteur : Guy Gavriel Kay
Éditeur : L’Atalante
Date de publication : 1993

Synopsis : « Jusqu’à ce que meure le soleil et que tombent les lunes, l’Arbonne et le Gorhaut ne vivront pas en harmonie côte à côte. » Gouvernée par une femme, minée par la rivalité sanglante de ses deux seigneurs les plus puissants, l’Arbonne n’est-elle pas une proie tentante pour une guerre de conquête et de croisade du Gorhaut, d’autant – ignominie ! – qu’on y vénère une déesse ? Mais c’est en Arbonne que Blaise du Gorhaut s’est engagé comme mercenaire au service d’un baronnet, après avoir fui son pays et son père.Qui est-il, ce Blaise du Nord, et quel destin l’attend qu’il ignore lui-même ? Seule le sait peut-être Béatrice, la grande prêtresse aveugle de Rian au hibou sur l’épaule. La Chanson d’Arbone est une fantasy magistrale et envoûtante dans un monde parallèle à la Provence médiévale.


 

Le temps des homme était venu, se dit-elle avec amertume. L’ironie éclatait. L’Arbonne allait être détruite à cause de ses femmes, à cause des symboles et de la musique de la Cour d’amour et des modèles de grâce établis par des femmes comme Cygne et Ariane, parce qu’elle était présentement gouvernée par une femme. Et maintenant que la ruine fondait sur le pays sous la forme d’une armée et d’épées, de haches et de brandons, maintenant que les images de viols et de brasiers allaient danser derrière les paupières closes de toutes les femmes arabonnaises, c’était en fin de compte par les hommes qu’il fallait qu’il fût sauvé.

Lire la suite

Ceux qui ne dormaient pas : Journal, 1944-1946

images

Titre : Ceux qui ne dormaient pas : Journal, 1944-1946
Auteur : Jacqueline Mesnil-Amar
Éditeur : Éditions de Minuit / Éditions Stock / Le livre de Poche
Date de publication : 1957 / 2009 / 2010

Synopsis : Ce livre est le journal intime tenu par l’’auteur (1909-1987) depuis l’arrestation par la Gestapo de son mari, résistant juif, jusqu’à l’’évasion de celui-ci du wagon qui l’emmenait, lui et ses camarades, à Auschwitz ; autrement dit du 18 juillet au 24 août 1944. Elle confie à son journal ses inquiétudes d’’abord, l’’amour immense qui la lie à son mari pour qui elle craint les tortures et la mort ; mais elle raconte aussi le quotidien d’une femme de la bourgeoisie juive française, très assimilée, très cultivée, dont l’’enfance s’est déroulée dans les beaux quartiers de Paris et qui découvre avec la guerre qu’être française juive ce n’est pas tout à fait la même chose qu’’être française non-juive.

Note 4.0

A-t-il bu ? A-t-il mangé ? Dort-il un peu pendant ces longues nuits fiévreuses de prison ? Va-t-on le… maltraiter ? Il y a des gens qui racontent ce qu’on leur fait, et comment on les reconduit dans leur cellule, dans quel état, dans quel état…

Le silence de mon père

Le silence de mon père

Titre : Le silence de mon père
Auteur : Doan Bui
Éditeur : L’Iconoclaste
Date de publication : 23 mars 2016
Récompenses : Prix Amerigo Vespucci – 2016

Synopsis : C’est l’histoire d’un père enfermé dans le silence. De sa fille qui part à la recherche de l’homme qu’il fut. C’est une enquête intime menée comme un polar, un voyage dans les secrets de famille, les exils et la mémoire, de la banlieue du Mans aux ruelles de Hanoi. Un récit, un roman-quête en forme de puzzle.

Note 4.0

Dès que mon père parlait sa langue, sa voix portait davantage. Dans la rue, les gens se retournaient parfois. Adolescente, j’avais honte. Aujourd’hui, j’ai honte d’avoir eu honte. Tous les adolescents rejettent leurs parents. Mais pour les enfants d’immigrés, le rejet est plus sournois : avoir honte de ses parents, c’est avoir honte de ses racines, avoir honte de ce que vous êtes, tout simplement.

Gérard, cinq années dans les pattes de Depardieu

Gerard-cinq-annees-dans-les-pattes-de-depardieuTitre : Gérard, cinq années dans les pattes de Depardieu
Auteur : Mathieu Sapin
Éditeur : Dargaud
Date de publication : 17 mars 2017

Synopsis : Mathieu Sapin rencontre Gérard Depardieu en 2012. Il l’accompagne en Azerbaïdjan à l’occasion du tournage, pour Arte, d’un documentaire sur les traces d’Alexandre Dumas. Une relation unique se noue entre les deux artistes. Dès lors, Gérard Depardieu va inviter Mathieu Sapin à partager son univers, ses pensées (philosophiques ou triviales), ses coups de gueule, que ce soit lors de tournages, au Portugal ou aux quatre coins de l’Europe, d’un voyage exceptionnel en Russie ou, tout simplement, d’un repas dans la cuisine de son hôtel particulier parisien.

Note 4.0

-Tiens, mange, toi ! T’es trop maigre.
-Dans les campagnes françaises on n’aime pas les gens maigres.

Les derniers jours d’un homme

Les derniers jours d'un homme

Titre : Les derniers jours d’un homme
Auteur : Pascal Dessaint
Éditeur : Editions Rivages
Date de publication : 2010 (mars) / 2013 (avril)

Synopsis : Une cité industrielle du Nord-Pas-de-Calais où la pollution a tout gangrené. A quinze ans d’intervalle, deux voix se répondent. Celle d’un père, Clément, et celle de sa fille Judith. Ce sont des voix endeuillées. Clément raconte la mort de sa jeune épouse et l’horreur de l’usine qu’il finit par quitter, pour arriver au drame qui va tout faire basculer. Judith, elle, est âgée de dix-huit ans et orpheline. Elle parle de sa vie avec son oncle Etienne, qui l’a élevée, et cherche à éclaircir le mystère de la mort brutale de son père.

Note 4.0

Quand les gens ne sont pas capables de s’inquiéter de votre sort, ce n’est pas la peine de leur offrir le spectacle de votre désastre.

Zapping ciné mars 2017 (quatre)

Un ciné pour finir mars ? Voici quelques pistes. Bonne séance !

 

Fiore

Fiore

Le portrait d’une jeune délinquante mineure, condamnée pour vols à répétition, caractère bien trempée en rébellion. Mais cette insolence, cette violence cache un évident besoin d’amour et d’affection. « Fiore » est un drame social remarquablement mené par l’italien Claudio Giovannesi. Sa mise en scène soignée, sa direction d’acteurs sont autant d’atouts qui s’ajoutent à sa justesse de ton. Avec la découverte d’une magnifique actrice Daphné Scoccia, à la fois sauvage et touchante, et qui illumine le film avec grâce et émotion. Présenté à la quinzaine des réalisateurs à Cannes, « Fiore » est un très beau film.

Note 4.0

 

Lire la suite

Je, François Villon, tome 3 : Je crie à toutes gens merci

je-francois-villon-tome-3

Titre : Je crie à toutes gens merci
Série : Je, François Villon, tome 3
Scénariste et dessinateur : Luigi Critone
Éditeur : Delcourt
Date de publication : 2016 (novembre)

Synopsis : François Villon aura tout expérimenté de l’art de la subversion. Aucune règle ni aucun sentiment, même les plus naturels en apparence, n’auront pu éviter une remise en cause par son esprit fort et rebelle. Aucune fréquentation enfin ne l’aura rebuté, quand bien même elle serait désastreuse pour sa réputation. Il fut rejeté, banni, mais reste aujourd’hui encore l’un des plus grands poètes de notre histoire.

Note 3.5

Frères humains qui après nous vivrez ! N’ayez les cœurs contre nous endurcis. Car si pitié de nous pauvres avez, Dieu aura plus tôt de vous merci !

Lire la suite

Zapping ciné février 2017 (bis)

Un petit ciné ce week-end ? Voici quelques pistes pour passer de bons moments (ou pas).

Patients

patients

Traiter du handicap en évitant l’écueil du pathos, tel est la réussite du film de Grand Corps Malade et de Mehdi Idir. Une belle leçon de vie, où l’humour apporte une belle parenthèse à ces corps en souffrance. Entre espoir et désespoir, attentes, acceptation et projection, la dualité présentée dans le film fonctionne parfaitement.  Porté par de jeunes comédiens tous épatants, Patients va droit au cœur. Sincère et terriblement touchant.

Note 4.0

Lire la suite

Le maître d’armes

le-maitre-darmes

Titre : Le maître d’armes
Scénariste : Xavier Dorison
Dessinateur : Joël Parnotte
Éditeur : Dargaud
Date de publication : 2015

Synopsis : 1537. Au fin fond des montagnes perdues du Jura, un envoyé de l’Église exacerbe la haine religieuse de montagnards catholiques afin qu’ils lancent une chasse à l’homme contre un jeune protestant et son guide. Leur crime ? Vouloir faire passer une Bible traduite en français jusqu’en Suisse pour la faire imprimer. Une hérésie ! Commence une traque impitoyable : à deux contre trente, le destin du jeune homme et du vieux Hans Stalhoffer semble scellé. Sauf que Hans n’est pas une proie comme les autres ; il est l’ancien maître d’armes de François Ier… Et la proie est bien décidée à devenir le chasseur.

Note 3.0

-Vous avez de la chance de savoir lire ! Les paroles du Seigneur, ça doit être magnifique non ?
-C’est surtout incroyable qu’on tue pour elles.

Lire la suite

%d blogueurs aiment cette page :