Archives du blog

L’Homme-fourmi

lhomme-fourmi

Titre : L’Homme-fourmi
Auteur : Han Ryner
Éditeur : L’Arbre vengeur (fiche officielle)
Date de publication : 22 octobre 2013 (1901 pour la 1re édition)

Synopsis : On ne se méfie pas assez des fées, surtout celles qui errent dans les landes désertes et ont tôt fait de vous transformer en fourmi si vous acceptez de les prendre au sérieux. C’est cette aventure hors du commun que le héros de ce livre, tout d’abord incrédule avant de céder à l’émerveillement, va vivre pendant une année. Projeté dans l’univers d’une fourmilière, il découvre la grandeur d’une espèce minuscule dont, revenu au triste monde des hommes, il peinera à traduire les beautés, les intelligences et les héroïsmes.
Sur un thème qui inspirera des auteurs plus ou moins fameux, Han Ryner le premier a imaginé une remarquable et passionnante plongée, vibrante de poésie. Il a surtout cherché « un prétexte à blâmer nos orgueils, à nous qui par les sens, sommes inférieurs à tant d’animaux, à nous qui souvent croyons tout savoir et dont l’intelligence très probablement doit errer magnifiquement parmi une foule d’erreurs insoupçonnées ».
Une leçon de littérature en même temps qu’une leçon de vie. Et un roman inoubliable.

Note 3.0

Au pays des fourmis, où la majorité n’a pas de sexe, les êtres sexués sont, naturellement, les plus ineptes des spécialistes.
Il faut exercer sur les mâles une surveillance sévère. Si les femelles ne sont, jusqu’aux fièvres du jour nuptial, que des imbéciles, les mâles, dès la première heure, sont des fous.

À l’image de Régis Messac ou de Jacques Spitz, Han Ryner fait partie de ses grands auteurs de SFFF français du début du XXe siècle qu’il convient de découvrir ou de relire assidument car leur vision des littératures de genre est tout autre que la nôtre, et pourtant elle peut être tout aussi utile et actuelle. Les éditions de L’Arbre vengeur ont ainsi décidé de rééditer L’Homme-fourmi de Han Ryner : de son vrai nom Jacques Élie Henri Ambroise Ner, cet auteur méconnu fut à la fois libertaire, anarchiste, antimilitariste et anticléricaliste, bref un bon !

Lire la suite

Fées et automates

Fées et automates

Titre : Fées et automates
Anthologiste : Jean-Claude Vantroyen
Auteurs/Nouvelles : Estelle Faye (« Smoke and mirrors ») ; Charlotte Bousquet (« Le rouet noir ») ; Fabien Cerutti (« Le crépuscule et l’aube ») ; Benoït Renneson (« Le comte et l’horloger ») ; Adrien Tomas (« L’énergie du désespoir ») ; Paul Beorn (« L’étalon ») ; Gabriel Katz (« Magie de Noël ») ; Nabil Ouali (« Al’Ankabüt ») ; Pierre Gaulon (« Le tour de Vanderville ») ; Pierre Bordage (« AuTOMate ») ; Jean-Claude Dunyach et Mike Resnick (« Son dernier coup d’échecs ») ; Cindy Van Wilder (« Tsimoka ») ; Lionel Davoust (« Le plateau des chimères »)
Éditeur : Mnémos
Date de publication : 2016 (juin)

Synopsis : Le thème de l’anthologie des Imaginales 2016 ose le face-à-face entre deux personnages archétypaux provenant de mondes différents. La fée est un personnage principal de la rêverie médiévale, du fantastique, de la fantasy. L’automate est un produit de la culture quasi industrielle, de la pensée scientifique, de la science-fiction. Deux univers qui s’opposent sans doute, mais dont la rencontre est propice à l’imagination et fait jaillir des étincelles.

Note 4.0

-Vous respirez comme un soufflet de forge bouffé par la rouille, Viscère, nota dédaigneusement la chasseresse. On va attendre que vous retrouviez une respiration normale avant d’avancer, histoire de ne pas se faire repérer par le premier pixie qui passe.
Vezzere hacha simplement la tête, appréciant le fait que, pour une fois, les reproches de Kimba ne s’accompagnent pas d’une imagerie impliquant son intimité génitale ou anale.
-Et par les couilles du Père des Étoiles vous avez intérêt à vous montrer discret, où je vous jure que je range chaque pixie que je parviens à coller dans une pyramide tout au fond de votre auguste rectum !
C’eut été trop beau.

Lire la suite

La confrérie des bossus

La confrérie des bossus

Titre : La confrérie des bossus
Auteur : Mathieu Gaborit et Raphaël Granier de Cassagnac
Éditeur : Mnémos (collection Ourobores)
Date de publication : 2016 (mai)

Synopsis : Les grandes cités de l’harmonde ont une âme, une âme puissante qui se cache dans la bosse de jeunes êtres apparemment insignifiants. Jad est l’un d’eux. À la recherche de ses semblables, il va parcourir Sombreçonge, la ville des mages, risquer sa vie à Kofre, le territoire des voleurs et descendre dans les Abysses, royaume des démons. Mais lorsque l’on abrite un trésor aussi convoité que l’âme d’une cité, il faut savoir reconnaître ses alliés de ses ennemis et parfois arracher son destin des griffes de ceux qui veulent en décider seuls. Cette histoire truculente prend place dans l’harmonde, où se déroulent les célèbres romans Les Crépusculaires et Abyme, grands classiques de la fantasy. Mathieu Gaborit et Raphaël Granier de Cassagnac nous emmènent encore, pour notre plus grand plaisir, à la rencontre des monstres sacrés que sont Maspalio et Agone, sur les routes d’un univers d’une richesse et d’une poésie inégalées.

Note 3.0

Lire la suite

Le livre de l’énigme, tome 1 : Source des tempêtes

Source des tempêtes

Titre : Source des tempêtes
Cycle : Le livre de l’énigme, tome 1
Auteur : Nathalie Dau
Éditeur : Les Moutons Électriques
Date de publication : 2016 (mars)

Synopsis : Les ténèbres ont un cœur de lumière. Je l’ai su quand j’ai vu l’enfant dans la tempête. J’ai entraperçu l’azur de sa magie étrange et intense, mon univers s’est métamorphosé. Moi qui me sentais si seul, si désespéré, j’ai découvert soudain pourquoi j’étais venu au monde : pour protéger celui qu’on m’a donné pour frère. Un frère pas tout à fait humain, pas tout à fait possible. Le protéger des autres et de lui-même : des décisions qu’il voudrait prendre afin de résoudre sa maudite Énigme. Car ce petit est doué pour se mettre – nous mettre – en péril ! Mais j’ai la faiblesse de croire que je suis plus têtu que lui.

Note 3.5

Je suis l’estrade et le décor, les bateleurs,
Je suis la foule assemblée pour les contempler,
L’inflexion, la réplique et le geste enjôleur,
Et le rêve incertain dont vos nuits sont peuplées.

Lire la suite

Fairest, tome 1 : Le Grand Réveil

Fairest 1 Le grand réveil

Titre : Le Grand Réveil
Série : Fairest, tome 1
Scénariste : Bill Willingham
Dessinateur : Phil Jimenez
Éditeur : Urban Comics (Vertigo Classiques) (fiche officielle)
Date de publication : février 2014

Synopsis : Héroïne incontestée de la guerre menée par la petite communauté des Fables contre l’Adversaire, la Belle au Bois Dormant n’en a pas moins payé le prix fort. Plongée dans un profond sommeil, elle attend depuis le baiser de l’amour véritable. Qui aurait pu prévoir que l’heureux élu serait le célèbre et présomptueux Prince des voleurs, Ali Baba ? Accompagné d’un odieux petit génie, tous trois doivent à présent trouver le moyen d’échapper au bras droit de l’ennemi vaincu : la glaçante Reine des Neiges.

Note 3.5

« Crois-moi, je sais de quoi je parle. Si tu la réveilles, si tu l’épouses, si tu couches avec elle, tout ce qu’elle a est à toi. »

Après un périple de 25 volumes au pays des Fables, Bill Willingham offre à ses lecteurs un nouveau voyage dans les contrées du merveilleux et du fantastique avec ce premier spin-off de sa série phare, la bien nommée Fairest.

Lire la suite

Guinevere, la Dame blanche

Guinevere

Titre : Guinevere, la Dame blanche
Auteur : Jean-Louis Fetjaine
Éditeur : Fleuve noir
Date de publication : 2014

Synopsis : Lorsque Arthur épouse Guinevere de Carmelide, le royaume de Camelot semble retrouver un peu de l’éclat ancien, du temps de l’alliance entre les elfes et les hommes. Merlin met cependant le roi en garde : la beauté et l’apparente fragilité de la jeune reine cachent une nature bien plus effrayante, dont son nom véritable Gwenwyffar, « Blanc Fantôme » est le sombre présage. Alors que des armées de monstres, qu’on croyait vaincues à jamais, se répandent de nouveau sur les terres des hommes, Camelot s’enfonce peu à peu dans la guerre, les complots et les trahisons. Et chaque fois, Guinevere est au centre des intrigues. Entre la Dame blanche et le mage d’Arthur, un combat s’engage pour la survie du royaume.

Note 3.5

Le pire était cette sérénité retrouvée, sous un pâle soleil d’hiver qui faisait étinceler l’herbe et les cuirasses, les armes de fer et les faces livides des cadavres. Pire encore, cette indifférence de la nature toute entière, terre et vent, à la folie des hommes. Tuez-vous par centaines, par milliers, les nuages ne s’arrêteront pas de défiler ni l’herbe de se couvrir de rosée ! Il aurait fallu qu’il pleuve, qu’une tempête ravage le pays, que la terre elle-même gémisse, à l’heure où le rêve de Camelot prenait fin !

Lire la suite

Traquemage, tome 1 : Le serment des Pécadous

TRAQUEMAGE 01 - C1C4.indd

Titre : Le serment des Pécadous
Série : Traquemage, tome 1
Scénariste : Wilfrid Lupano
Dessinateur : Relom
Éditeur : Delcourt
Date de publication : 2015

Synopsis : Le pécadou, étonnant fromage de cornebique, fait la fierté de Pistolin. Mais avec la guerre que se livrent les mages, la vie dans la montagne est devenue impossible. Après avoir été le témoin de l’extermination de son troupeau, notre héros fait le serment de traquer les mages et de les tuer tous. Accompagné par Myrtille, l’unique survivante de son troupeau, Pistolin part accomplir sa vengeance.

Note 4.0
 
Coup de coeur

-Et donc, en gros, qu’est-ce que tu essaies de me dire avec ce livre ?
-Que tuer un mage, c’est quand même assez chaud comme projet, même quand tu es l’élu et que tu as une épée magique offerte par les dieux. Tu as une épée magique offerte par les dieux ?
-Euh, non, moi, j’ai l’épée du pépé de mon voisin Pampidol.

Lire la suite

La petite encyclopédie du merveilleux

La petite encyclopédie du merveilleux

Titre : La petite encyclopédie du merveilleux
Auteur : Édouard Brasey
Éditeur : Le Pré-aux-clercs
Date de publication : 2015 (pour la nouvelle édition)

Synopsis : C’est à la découverte d’un fabuleux trésor, d’un extraordinaire patrimoine légendaire sauvegardé de siècle en siècle par les conteurs, les mythologues et les folkloristes que nous convie cette Petite Encyclopédie du Merveilleux. Les lecteurs passionnés de fantasy ou de fantastique y retrouveront les fées enchanteresses, les elfes musiciens, les sirènes sensuelles, les nains grinçants et les lutins malicieux des peuples de la lumière, voisinant avec les dragons, chimères, licornes et bêtes pharamines du bestiaire fabuleux ainsi qu’avec les démons, sorcières, vampires et loups-garous des peuples de l’ombre. Au total, plus de deux cent cinquante personnages, esprits ou animaux sont ici répertoriés avec leur description, leur origine géographique et mythologique, leurs mœurs et leur histoire.

Note 5.0

Rien n’existe qui n’ait au préalable été rêvé. (Ismaël Mérindol, Traité de faërie, 1466)

Lire la suite

La jeune détective et autres histoires étranges

La jeune détective

Titre : La jeune détective et autres histoires étranges
Auteur : Kelly Link
Nouvelles : Nymphéas, Lilas, Lilas, Iris ; Le chapeau du spécialiste ; Leçons de vol ; Voyages avec la reine des Neiges ; Chaussures et mariages ; Le fantôme de Louise ; La jeune détective ; Le sac à main féerique : Animaux de pierre ; Plans d’urgence antizombies ; Peau de chat ; Magie pour débutants
Éditeur : Denoël / Folio SF
Date de publication : 2008 / 2011
Récompenses : Grand Prix de l’Imaginaire 2009 (meilleur recueil de nouvelles étrangères ; meilleure traduction)

Synopsis : Kelly Link publie ses premières nouvelles en 1995 et reçoit sa première récompense, le James Tiptree Award, pour « Voyages avec la reine des Neiges », dès 1998. Depuis, elle n’a cessé d’accumuler les prix littéraires : World Fantasy Award 1999 pour « Le chapeau du spécialiste », prix Nebula 2002 pour « Le fantôme de Louise », prix Hugo 2005, prix Locus 2005 et prix Nebula 2006 pour « Le sac à main féerique », prix Locus 2006, prix de la British Science Fiction Association 2006 et prix Nebula 2006 pour « Magie pour débutants ». Tous ces textes frappent par leur paradoxale originalité. S’y mêlent aussi bien des éléments de fantasy, de science-fiction que d’horreur.

Note 1.0

Voila pourquoi, aux Voyages de la Reine des Neiges, nous avons mis au point à votre intention un programme tout compris de luxe, mais abordable. Visitez le monde en traîneau à oies ; découvrez la forêt archétypale, le pays des merveilles hivernal ; discutez avec d’authentiques animaux parlants (merci de ne pas les nourrir). Hébergement en établissements trois étoiles : dormez sur des matelas à ressorts confortables, garantis sans petits pois ! Tarifs spéciaux pour les sœurs aînées, les demi-sœurs, les belles-mères, les méchantes sorcières, les mégères, les princesses ayant embrassé des crapauds sans être informées des conséquences. (Voyages avec la reine des neiges)

Lire la suite

L’autre herbier

L'autre herbier

Titre : L’autre herbier
Auteur : Nicolas Labarre
Illustrateur : Amandine Labarre
Éditeur : Les Moutons Électriques
Date de publication : 2015 (novembre)

Synopsis : Valentine s’ennuie, comme on peut s’ennuyer, bloquée en été avec ses parents sans ami ni téléphone. Elle a bien trouvé cet herbier et cette carte, près de la maison en rénovation, mais les herbes et les chemins qui s’y trouvent ne mènent nulle part, n’existent sans doute même pas. Valentine va pourtant suivre ces sentiers qui ne peuvent se trouver là, passer de l’autre côté de cette rivière impossible, malgré les ombres entraperçues. Elle va y découvrir une forêt, infinie et sublime, que parcourent d’un pas lent des géants végétaux. Derrière elle, le chemin du retour disparaît déjà. Les feilges pourront-ils l’aider à repartir ?

Note 4.0

Ce n’est plus la même forêt. Celle-ci est immense. Malgré l’absence de sentier, Valentine progresse sans difficulté entre les troncs espacés. La plupart du temps, le sol est dégagé, même si elle a dû contourner de temps à autre des buissons aussi infranchissables que parfaitement délimités. Ni ronce, ni branche de guingois, tout est nettement défini et solide, comme quand elle dessinait une forêt dans ses cahiers, enfermant chaque chose dans d’épais traits de couleur. La forêt est immense parce qu’elle semble n’avoir pas de fin.

Lire la suite

%d blogueurs aiment cette page :