Archives du blog

Sombres cités souterraines

sombres-cites-souterraines

Titre : Sombres cités souterraines
Auteur : Lisa Goldstein
Éditeur : Les Moutons Électriques
Date de publication : 2017 (janvier)

Synopsis : Dans son enfance, Jerry avait été pris par sa mère comme modèle pour le héros d’une série d’aventures magiques. Reclus, le vieil homme a été retrouvé par une jeune journaliste, Ruthie, bien décidée a obtenir une interview. Ensemble, ils vont découvrir que la réalité ressemble étrangement à la fiction. Dans les souterrains du métro de la ville, d’anciens mythes rôdent et des dimensions différentes sont reliées.

Note 3.0

Il y a une tradition d’adultes qui inventent des histoires pour les enfants, mais peut-être… Peut-être qu’ils ont tous débuté comme votre mère a commencé ses livres, peut-être que c’était en fait les enfants qui ont raconté ces histoires aux adultes. Le point de vue établi veut que Lewis Caroll – Charles Dodgson – ait inventé ses histoires pour Alice et ses sœurs, et que J.-M. Barrie ait conté ses récits à cinq jeunes frères, dont l’un se prénommait Peter. Mais si ça s’était passé dans l’autre sens ? Si différents enfants, à différentes époques, étaient tombés par hasard sur cet endroit – le Monde d’en Bas – et avaient essayé de l’expliquer à un adulte ?

Lire la suite

Gagner la guerre

CVT_Gagner-la-Guerre_1149[1]

Titre : Gagner la guerre
Cycle : Récits du Vieux Royaume, tome 2
Auteur : Jean-Philippe Jaworski
Éditeur : Les Moutons électriques (La Bibliothèque voltaïque) (fiche officielle), puis Folio SF
Date de publication : 17 mars 2009
Récompenses : Prix du Premier Roman de la Région Rhône-Alpes 2009, Prix Imaginales 2009 du meilleur roman francophone

Synopsis : Au bout de dix heures de combat, quand j’ai vu la flotte du Chah flamber d’un bout à l’autre de l’horizon, je me suis dit : « Benvenuto, mon fagot, t’as encore tiré tes os d’un rude merdier ». Sous le commandement de mon patron, le podestat Leonide Ducatore, les galères de la République de Ciudalia venaient d’écraser les escadres du Sublime Souverain de Ressine. La victoire était arrachée, et je croyais que le gros de la tourmente était passé. Je me gourais sévère. Gagner une guerre, c’est bien joli, mais quand il faut partager le butin entre les vainqueurs, et quand ces triomphateurs sont des nobles pourris d’orgueil et d’ambition, le coup de grâce infligé à l’ennemi n’est qu’un amuse-gueule. C’est la curée qui commence. On en vient à regretter les bonnes vieilles batailles rangées et les tueries codifiées selon l’art militaire. Désormais, pour rafler le pactole, c’est au sein de la famille qu’on sort les couteaux. Et il se trouve que les couteaux, justement, c’est plutôt mon rayon…
Jean-Philippe Jaworski, né en 1969, est l’auteur de deux jeux de rôle : Tiers Âge et Te Deum pour un massacre. La fureur des batailles, la fougue épique et l’humour noir sont au rendez-vous de cette deuxième plongée tumultueuse et captivante dans les « Récits du vieux royaume » : après Janua Vera (prix Cafard cosmique 2008), le retour très attendu de Don Benvenuto !

Note 4.5
 
Coup de coeur

J’ai une connaissance intime de la République. Je sais tout de ses faiblesses : la vanité, la coquetterie artistique, l’affairisme, le clientélisme, la corruption, le populisme, le chauvinisme, la calomnie… Sans oublier le mépris, bien sûr. Autant de petits travers qu’il suffit de flatter pour circonvenir les élites, pour faire brailler la plèbe dans la rue, pour faire crier la République toute entière comme une courtisane. Je baise la République, et je la baise bien. J’ai cerné l’essence même de Ciudalia, et c’est la raison pour laquelle Ciudalia m’aime.

J’ai mis du temps à attaquer Gagner la guerre après avoir dévoré Janua Vera, mais ce fut lors d’un épique voyage en Italie (je l’ai lu uniquement durant les quelques moments en bus) qui seyait parfaitement à l’ambiance de ce premier roman de Jean-Philippe Jaworski.

Lire la suite

Serpentine

foliosf365-2010[1]

Titre : Serpentine
Auteur : Mélanie Fazi
Nouvelles : Serpentine ; Nous reprendre à la route ; Rêves de cendres ; Matilda ; Mémoire des herbes aromatiques ; Petit théâtre de rame ; Le faiseur de pluie ; Le passeur ; Gost Town Blues
Éditeur : Folio SF
Date de publication : 2010 (2004 pour la première édition)
Récompenses : Grand Prix de l’Imaginaire 2005. Prix Merlin 2002 pour « Matilda » (catégorie nouvelle)

Synopsis : Une boutique de tatouage où l’on emploie des encres un peu spéciales. Une aire d’autoroute qui devient un refuge à la nuit tombée. Une ligne de métro où l’on fait d’étranges rencontres. Un restaurant grec dont la patronne se nomme Circé. Une maison italienne où deux enfants croisent un esprit familier… Tels sont les décors du quotidien où prennent racine ces dix histoires. Dix étapes, et autant de façades rassurantes au premier abord… mais qui s’ouvrent bientôt sur des zones troubles. Car les lieux les plus familiers dissimulent souvent des failles, écho de ces fêlures que l’on porte en soi. Il suffit de si peu, parfois, pour que tout bascule…

big_4

Le choix du motif n’a rien d’anodin, c’est un geste porteur de sens. Témoignage d’un instant qui vous accompagnera toute votre vie durant. On le choisit comme une profession de foi, un totem ou un blason. Un corps, on naît avec, mais rien n’empêche d’agir sur lui.
[dans « Serpentine »]

J’ai tant tardé à me lancer dans un des recueils de nouvelles de Mélanie Fazi que je ne savais pas par lequel commencer. Sur les conseils de ma chère et tendre, Serpentine m’a tendu les bras.

Lire la suite

Alouettes

Alouettes

Titre : Alouettes
Auteur : Jeanne A. Debats
Éditeur : ActuSF (Les Trois Souhaits)
Date de publication : 2016 (mars)

Synopsis : Je m’appelle Agnès, et je suis orpheline. Ah ! Et sorcière, aussi. Mon oncle m’a engagée dans son étude notariale. Ne croyez pas que le job soit ennuyeux, en fait, ce serait plutôt le contraire. En ce moment, tout l’AlterMonde est en émoi à cause d’une épidémie de Roméo et Juliette. Imaginez : des zombies tombant amoureux de licornes, des vampires roucoulant avec des kitsune, des sirènes jurant un amour éternel à des garous. Et tout ce beau monde défile dans notre étude pour se passer la bague au doigt. Mais la situation commence à sérieusement agacer les hautes autorités. Et comme l’AlterMonde n’est pas Vérone, à nous de faire en sorte que cette fois l’histoire ne se termine pas dans un bain de sang…

Note 4.0

-Ne me dis pas que le jeune abruti d’hier est ton gamin ? fit Géraud d’un ton las en lui désignant un siège.
-C’est ce que sa mère a toujours prétendu, confirma-t-il. Je t’avoue que j’aurais préféré qu’il soit du palefrenier.
-Ça reste entre nous, l’assura mon oncle. Tu l’as changé quand ?
-Le jour de ses quinze ans, et en trois siècles il n’a pas bougé d’un iota, toujours aussi con.

Lire la suite

Jadis : Carnets et souvenirs picaresques de la ville infinie

Jadis

Titre : Jadis
Auteurs : Charlotte Bousquet, Mathieu Gaborit, Raphaël Granier de Cassagnac, Régis Antoine Jaulin
Illustrateur : Nicolas Fructus
Éditeur : Mnémos (collection Ourobores)
Date de publication : 2015 (novembre)

Synopsis : JADIS, un monde urbain où se succèdent à perte de vue jardins, ruines et palais à l’architecture fantasque inspirée de la Renaissance… JADIS, la cité aux mille vies où chacun peut défier Dame Fortune, tisseuse du destin, pour gravir la Pyramide des Fanfreluches. En ce jour, Maestro, le célèbre artiste, a convoqué trente plumes des plus affûtées. Son défi : que chacune narre la plus extraordinaire et la plus mouvementée des aventures qu’il lui ait été donné de vivre !

Note 4.5
 
Coup de coeur

Ton amour est pour moi le Rouet de la Dame. Et ton souffle de mon existence est la trame. Pour l’un de tes sourires je veux tout risquer. Je donnerai la grande mort pour un baiser.

Lire la suite

Zombillénium, tome 3 : Control Freaks

Zombillénium 3 Control Freaks

Titre : Control Freaks
Série : Zombillénium, tome 3
Scénariste et Dessinateur : Arthur de Pins
Éditeur : Dupuis (Tous Publics) (fiche officielle)
Date de publication : 8 novembre 2013

Synopsis : C’est l’effervescence au parc Zombillénium. Envoyé par Behemoth lui-même, le vampire Bohémond Jaggar de Rochambeau est officiellement censé seconder Francis dans sa gestion du parc. Inquiets, les employés s’attendent au pire : ne le décrit-on pas comme un authentique tueur ? D’autant qu’à y regarder de plus près, les motivations de sa venue semblent bien moins anodines qu’annoncées. Sa mission, c’est de faire du chiffre, pour les actionnaires, certes, mais surtout pour Behemoth qui, lui, attend son comptant d’âmes. Francis, ulcéré, est obligé de courber l’échine devant ce consultant tout-puissant, bien décidé à prendre le pouvoir et à pervertir les règles de Zombillénium. Tandis que se préparent pour le parc de sombres moments, Aurélien traverse une mauvaise passe. Déprimé par sa condition d’immortel et par l’absurdité de sa vie… pardon sa mort, il fait un burn out. Et un burn out, chez un démon aussi puissant, cela peut être dévastateur. Retenu in extremis par Gretchen, il évite le pire. Et cela tombe bien, car Gretchen a un projet pour lui… Un nouvel épisode de Zombillénium particulièrement mordant, dans lequel on découvre les dessous du parc d’attractions le plus monstrueux du monde.

Note 3.5

[Le squelette syndicaliste annonce l’arrivée d’un nouveau dirigeant vampire :]
– C’est un ancien propriétaire terrien de Louisiane. La traite des noirs figure en bonne place sur son C.V.
– Il a peut-être du talent pour redresser les entreprises…
– Tu sors.

Après deux premiers tomes ayant largement remporté l’adhésion de ceux qui s’étaient laissés tenter, Arthur de Pins propose le troisième tome de la série Zombillénium, Control Freaks.

Lire la suite

Le Bouclier obscur

Le Bouclier obscur Hélios

Titre : Le Bouclier obscur
Auteur : John Lang
Éditeur : ActuSF (Hélios) (fiche officielle)
Date de publication : septembre 2015 (2006 pour la 1ère édition chez Rivière Blanche)

Synopsis : En voulant dépanner l’ordinateur d’un prêtre, Uther, jeune prof en informatique qui menait jusqu’ici une vie on ne peut plus banale, ne se doutait pas qu’il allait ouvrir la boîte de Pandore. Ce qui ne devait être qu’une simple éradication d’un virus particulièrement retors va vite prendre une tout autre ampleur lorsque le corps du père Alexandre est retrouvé atrocement mutilé à son domicile. Car il se pourrait bien qu’un démon se soit invoqué directement depuis la machine. S’engage alors une course contre la montre, afin d’empêcher Paris de devenir le dixième cercle des Enfers…
Premier roman de John Lang, où l’on trouve déjà sa verve et son humour – mais noir, cette fois –, Le Bouclier obscur est un thriller sombre et saisissant dans lequel il est question de romans fantastiques, d’organisations secrètes et du sort de la Terre, rien de moins !

Note 2.5

– Calmez-vous les gars, chuchota Durgain. Vous avez l’air d’une bande de fous.
– C’est bien ce que nous sommes, lui dis-je. Nous sommes deux fous partant en guerre contre des démons.
Ils ne furent pas enthousiasmés par mon ton badin. C’est une de mes particularités, dans les situations les plus affreuses, j’ai toujours quelque chose de cynique ou de bête à dire.

À l’occasion de la rentrée littéraire 2015, les éditions ActuSF rééditent en poche, dans la collection Hélios des Indés de l’Imaginaire, le tout premier roman de John Lang, alias Pen of Chaos, le créateur de la saga du Donjon de Naheulbeuk, d’abord publié chez Rivière Blanche.

Lire la suite

Port d’âmes

Port d'âmes

Titre : Port d’Âmes
Cycle : Cycle d’Évanégyre
Auteur : Lionel Davoust
Éditeur : Critic (Fantasy)
Date de publication : 20 août 2015

Synopsis : « Un proverbe prétend qu’à Aniagrad, tout se monnaye, même l’usage des miroirs. »
Rhuys ap Kaledán est un héritier déchu.
Tout juste libéré de la servitude et des galères, il rejoint la cité franche d’Aniagrad, où tout se vend et tout s’achète, pour reconquérir l’honneur de sa famille. L’occasion lui en est rapidement donnée : Edelcar Menziel, un ancien ami de son père, lui propose de travailler sur la conversion dranique, un procédé perdu depuis des siècles qui permettrait de réaliser des machines magiques. Résolu à tracer son chemin dans la haute société de la ville, le jeune homme s’investit de tout son cœur dans le projet.
Mais bientôt, coincé entre des intrigues politiques et son amour pour une mystérieuse jeune femme qui vend des fragments de son âme pour survivre, Rhuys découvre que le passé recèle des secrets bien sombres et tortueux. Aux prises avec l’ambition, la duplicité et le mensonge, il devra se montrer plus rusé que ses ennemis s’il veut atteindre son but sans perdre son âme.

Note 3.5

Retiens pas les chemins, ça sert à rien. Fie-toi juste à un cap, comme en mer, et essaie de l’atteindre. Tu sais pas où t’es, mais tu sais aller où tu veux.

Après une première Volonté du Dragon bien mystérieuse, puis en 2014 une Route de la Conquête très constructive, Lionel Davoust poursuit l’édification de son monde d’Évanégyre avec un Port d’Âmes franchement à part de ce qu’on a déjà pu voir de cet auteur, mais très bien maîtrisé.

Lire la suite

Zombillénium, tome 2 : Ressources humaines

Zombillénium 2 Ressources humaines

Titre : Ressources humaines
Série : Zombillénium, tome 2
Scénariste et Dessinateur : Arthur de Pins
Éditeur : Dupuis (Tous Publics) (fiche officielle)
Date de publication : 26 août 2011
Récompenses : Prix Fauve Jeunesse d’Angoulême 2012

Synopsis : Tags sur les murs, avertissement du curé du coin : visiblement les esprits s’échauffent autour de Zombillénium. Quand on n’embauche que des morts (ou des sorcières !) dans une région où le taux de chômage est à 25%, il faut bien s’attendre à quelques frictions.
Si l’on ajoute à ça des visiteurs une miette pénibles et des employés qui, pour être morts, n’en aimeraient pas moins prendre des vacances, on comprend que ce n’est pas trop le moment de venir parler revendications salariales à Francis Von Bloodt.
Un deuxième tome qui vient étoffer le casting de Zombillénium avec Astaroth, le démon adolescent, et qui confirme, s’il en était besoin, le talent tout particulier d’Arthur de Pins à manier un humour noir totalement jubilatoire.

Note 4.0

– Toujours ces lettres d’adolescents qui veulent devenir des vampires.
– La réponse habituelle, Miranda : dites-leur d’oublier les romans à l’eau de rose et la chasteté. Qu’ils s’amusent et révisent leur bac.
– Certains menacent de se suicider…
– Si c’est le cas, on les recontactera.
Ah cette mode des vampires… C’est bon pour le business, mais qu’est-ce que ça me gonfle !

Du grand Arthur de Pins que ce deuxième tome de Zombillénium ! Au milieu des morts-vivants, vampires, sorcières et autres lycanthropes, il se permet d’étudier les « Ressources humaines » aussi naturellement que s’il s’agissait de l’entreprise familiale de la supérette au coin de la rue.

Lire la suite

Zombillénium, tome 1 : Gretchen

Zombillénium 1 Gretchen

Titre : Gretchen
Série : Zombillénium, tome 1
Scénariste et Dessinateur : Arthur de Pins
Éditeur : Dupuis (Tous Publics) (fiche officielle)
Date de publication : 27 août 2010

Synopsis : Francis von Bloodt, vampire de son état, gère en bon père de famille le parc d’attractions Zombillénium. On n’embauche pas n’importe qui, chez Zombillénium : les simples mortels n’ont qu’à passer leur chemin, ici on ne travaille qu’avec d’authentiques loups-garous, vampires et momies. C’est ce que va découvrir Aurélien, un homme au bout du rouleau, trompé par sa femme ; et qui va se retrouver embauché malgré lui dans cette étrange entreprise. Gretchen, sorcière stagiaire, va l’aider à faire ses premiers pas…

Note 3.5

En échange de leur âme, j’offre un job dans mon parc à tous ces malheureux. Je crée des emplois.
Je suis un diable moderne.

De l’humour tordant comme il en a désormais l’habitude, des créatures fantastiques toutes plus flippantes les unes que les autres et de l’horreur au milieu de tout ça : Arthur de Pins ne se fout pas de nous en nous offrant ce premier numéro de Zombillénium !

Lire la suite

%d blogueurs aiment cette page :