Archives du blog

Djinn – La Maudite

Titre : Djinn – La Maudite
Auteur : Jean-Louis Fetjaine
Éditeur : Fleuve (Outre Fleuve)
Date de publication : 2017 (mars)

Synopsis : 1130, Princée d’Antioche – au nord de l’actuelle Syrie. Fille du roi Baudouin de Jérusalem, la princesse Alix d’Antioche s’apprête à accoucher en secret de son enfant illégitime, fruit de ses amours avec le connétable Renaud Mazoir. Personne ne doit apprendre cette naissance : sa mère a décidé que l’enfant ne survivrait pas. Mais son père, prévenu par ses informateurs, arrive à temps pour le sauver. L’accoucheuse, elle, est sacrifiée, non sans avoir jeté sur Alix une malédiction : l’esprit malin d’un Djinn s’attache désormais à ses pas. Mis à l’abri des velléités meurtrières de sa mère, le nouveau-né grandira au sein de la mystérieuse secte des Assassins ; son destin sera lié à celle-ci. Et la princesse maudite, poussée par son ambition dévorante, se voit emportée dans les tourments d’une terre dont l’histoire s’écrit trop souvent dans le sang…

Il n’y a rien ici. Que des pierres et des arbres secs et tordus. Est-ce pour ça que tu es venu ? Bien sur que non. Tous, vous êtes là parce que Dieu vous a appelés, même si bien peu d’entre vous en ont vraiment conscience. Vous êtes là parce qu’une guerre se déroule, en ce moment même, sur cette terre. Non pas la guerre des hommes, qui n’en est qu’un écho lointain, mais celle que les créatures du Malin se livrent depuis l’aube des temps pour submerger toute forme de vie terrestre.

Lire la suite

La chanson d’Arbonne

Titre : La chanson d’Arbonne
Auteur : Guy Gavriel Kay
Éditeur : L’Atalante
Date de publication : 1993

Synopsis : « Jusqu’à ce que meure le soleil et que tombent les lunes, l’Arbonne et le Gorhaut ne vivront pas en harmonie côte à côte. » Gouvernée par une femme, minée par la rivalité sanglante de ses deux seigneurs les plus puissants, l’Arbonne n’est-elle pas une proie tentante pour une guerre de conquête et de croisade du Gorhaut, d’autant – ignominie ! – qu’on y vénère une déesse ? Mais c’est en Arbonne que Blaise du Gorhaut s’est engagé comme mercenaire au service d’un baronnet, après avoir fui son pays et son père.Qui est-il, ce Blaise du Nord, et quel destin l’attend qu’il ignore lui-même ? Seule le sait peut-être Béatrice, la grande prêtresse aveugle de Rian au hibou sur l’épaule. La Chanson d’Arbone est une fantasy magistrale et envoûtante dans un monde parallèle à la Provence médiévale.


 

Le temps des homme était venu, se dit-elle avec amertume. L’ironie éclatait. L’Arbonne allait être détruite à cause de ses femmes, à cause des symboles et de la musique de la Cour d’amour et des modèles de grâce établis par des femmes comme Cygne et Ariane, parce qu’elle était présentement gouvernée par une femme. Et maintenant que la ruine fondait sur le pays sous la forme d’une armée et d’épées, de haches et de brandons, maintenant que les images de viols et de brasiers allaient danser derrière les paupières closes de toutes les femmes arabonnaises, c’était en fin de compte par les hommes qu’il fallait qu’il fût sauvé.

Lire la suite

Ariosto Furioso

Ariosto furioso

Titre : Ariosto Furioso
Auteur : Chelsea Quinn Yarbro
Éditeur : Denoël (Présence du Futur) / Folio SF
Date de publication : 1981 / 2003 (1980 en VO)

Synopsis : 1533. L’Italia Federata a conquis le Nouveau Monde. A Firenze, Lodovico Ariosto, poète et conseiller de Damiano de Medici, est pris en étau entre les factions rivales qui se disputent le pouvoir. Telle est la realtà. Le poète s’évade en écrivant une suite à son Orlando Furioso. Et dans cette Amérique de rêve, il devient Ariosto le héros qui, monté sur son hippogriffe fabuleux, va défendre les Cérocchi contre les sorts et les sorciers. Telle est la fantasia. Jusqu’au jour, tragique, où rêve et réalité se rejoignent..Ce chef-d’œuvre de maestria évoque, par sa construction en abîme d’une réalité subtilement pervertie, Le Maître du Haut-Château de Philip K. Dick

Note 4.0

Fou ? Si c’est folie qu’aimer l’honneur plus que la vie, alors très certainement, je suis fou.

Paru en 1980, Ariosto Furioso est un roman ambitieux de Chelsea Quinn Yarbro, car il lorgne sur différentes genres et sous-genres pour remodeler la Renaissance italienne telle qu’elle aurait pu être.

Lire la suite

Gagner la guerre

CVT_Gagner-la-Guerre_1149[1]

Titre : Gagner la guerre
Cycle : Récits du Vieux Royaume, tome 2
Auteur : Jean-Philippe Jaworski
Éditeur : Les Moutons électriques (La Bibliothèque voltaïque) (fiche officielle), puis Folio SF
Date de publication : 17 mars 2009
Récompenses : Prix du Premier Roman de la Région Rhône-Alpes 2009, Prix Imaginales 2009 du meilleur roman francophone

Synopsis : Au bout de dix heures de combat, quand j’ai vu la flotte du Chah flamber d’un bout à l’autre de l’horizon, je me suis dit : « Benvenuto, mon fagot, t’as encore tiré tes os d’un rude merdier ». Sous le commandement de mon patron, le podestat Leonide Ducatore, les galères de la République de Ciudalia venaient d’écraser les escadres du Sublime Souverain de Ressine. La victoire était arrachée, et je croyais que le gros de la tourmente était passé. Je me gourais sévère. Gagner une guerre, c’est bien joli, mais quand il faut partager le butin entre les vainqueurs, et quand ces triomphateurs sont des nobles pourris d’orgueil et d’ambition, le coup de grâce infligé à l’ennemi n’est qu’un amuse-gueule. C’est la curée qui commence. On en vient à regretter les bonnes vieilles batailles rangées et les tueries codifiées selon l’art militaire. Désormais, pour rafler le pactole, c’est au sein de la famille qu’on sort les couteaux. Et il se trouve que les couteaux, justement, c’est plutôt mon rayon…
Jean-Philippe Jaworski, né en 1969, est l’auteur de deux jeux de rôle : Tiers Âge et Te Deum pour un massacre. La fureur des batailles, la fougue épique et l’humour noir sont au rendez-vous de cette deuxième plongée tumultueuse et captivante dans les « Récits du vieux royaume » : après Janua Vera (prix Cafard cosmique 2008), le retour très attendu de Don Benvenuto !

Note 4.5
 
Coup de coeur

J’ai une connaissance intime de la République. Je sais tout de ses faiblesses : la vanité, la coquetterie artistique, l’affairisme, le clientélisme, la corruption, le populisme, le chauvinisme, la calomnie… Sans oublier le mépris, bien sûr. Autant de petits travers qu’il suffit de flatter pour circonvenir les élites, pour faire brailler la plèbe dans la rue, pour faire crier la République toute entière comme une courtisane. Je baise la République, et je la baise bien. J’ai cerné l’essence même de Ciudalia, et c’est la raison pour laquelle Ciudalia m’aime.

J’ai mis du temps à attaquer Gagner la guerre après avoir dévoré Janua Vera, mais ce fut lors d’un épique voyage en Italie (je l’ai lu uniquement durant les quelques moments en bus) qui seyait parfaitement à l’ambiance de ce premier roman de Jean-Philippe Jaworski.

Lire la suite

Téméraire, tome 7 : Le trésor des Incas

Téméraire 7

Titre : Le trésor des Incas
Cycle : Téméraire, tome 7
Auteur : Naomi Novik
Éditeur : Le Pré-aux-clercs / Pocket
Date de publication : 2012 / 2013

Synopsis : Le capitaine Will Laurence et son dragon de combat Téméraire reprennent du service contre les attaques des forces napoléoniennes, mais aussi contre les soldats et les politiciens britanniques qui les suspectent toujours de déloyauté — si ce n’est de pure et simple trahison. Pour Laurence et Téméraire, qui ont été mis à l’écart en Australie, la participation à la guerre semble compromise, juste au moment où l’on aurait le plus besoin d’eux ! En effet, nouvellement alliés au puissant empire africain du Tswana, les Français ont occupé l’Espagne et semé la révolution et la dévastation au Brésil, mettant en péril le dernier espoir des Britanniques de vaincre Napoléon. C’est alors que le gouvernement britannique envoie un émissaire recruter Laurence et Téméraire afin de négocier avec les furieux Tswana. Ils embarquent pour le Brésil, où ils vont être confrontés à une succession de terribles catastrophes. Les dragons et leurs amis sont contraints à un atterrissage inopiné sur le territoire hostile de l’Empire inca, où les attendent de nouveaux dangers…

Note 3.5

Il y avait bien longtemps que Laurence ne s’était plus senti le droit d’exiger l’obéissance de Téméraire et, prenant conscience de cela, il s’aperçut avec consternation que, dans la relation entre un capitaine et un dragon, on pouvait rationnellement considérer que c’était le second qui possédait le premier plutôt que l’inverse. -Oh que oui! approuva Granby quand Laurence lui confia cette réflexion. Ce maudit pays a une mauvaise influence : nous pourrons nous estimez heureux si Téméraire ne revient pas en Angleterre convaincu que les dragons devraient obtenir des hommes et pas uniquement le droit de vote.

Lire la suite

Téméraire, tome 6 : Langues de serpents

Téméraire 6b

Titre : Langues de serpents
Cycle : Téméraire, tome 6
Auteur : Naomi Novik
Éditeur : Le Pré-aux-clercs / Pocket
Date de publication : 2011 / 2013

Synopsis : Convaincus de trahison malgré leur héroïsme lors de l’invasion de l’Angleterre par Napoléon, le dragon Téméraire et son capitaine Laurence sont déportés dans la colonie pénitentiaire de Nouvelle-Galles du Sud, en Australie. Trois œufs de dragons voyagent en leur compagnie, en vue de l’installation d’une base aérienne. Laurence et Téméraire débarquent au milieu d’un véritable nid de vipères : la Nouvelle-Galles du Sud est en proie au chaos après le renversement du gouverneur militaire. Pour s’arracher à ce bourbier politique, ils partent à la recherche d’un passage à travers les Montagnes bleues, réputées infranchissables, pour gagner l’intérieur de l’Australie. Mais quand on leur vole l’un des œufs de dragons, leur mission d’exploration se mue en une traque désespérée pour le récupérer — traque qui amène nos héros à une découverte stupéfiante, ainsi qu’à un nouvel obstacle redoutable dans la guerre qui fait rage entre la Grande-Bretagne et Napoléon.

Note 3.0

Lire la suite

Kaamelott, tome 6 : Le Duel des mages

Kaamelott 6 Le Duel des mages

Titre : Le Duel des mages
Série : Kaamelott, tome 6
Scénariste : Alexandre Astier
Dessinateur : Steven Dupré
Éditeur : Casterman (fiche officielle)
Date de publication : 30 novembre 2011

Synopsis : La toute-puissance de Merlin est remise en question.
Sous peine de perdre le prestigieux poste d’Enchanteur de Kaamelott, il devra prouver ses pouvoirs et affronter les mages qui viendront le défier. Le sombre Elias de Kelliwic’h parviendra-t-il à vaincre Merlin en duel et prendre sa place auprès du Roi Arthur ?

Note 3.5

Léodagan : Je peux vous dire que si j’avais su la tannée que c’était, votre excursion à la noix, je serais resté chez moi !
Arthur : C’est pas encore trop tard ! Vous faites demi-tour, vous marchez tout droit pendant quinze jours et vous arrivez pile en Carmélide !
Guenièvre : Eh ben moi, ça me fait du bien de me promener un peu ! Toujours enfermée à Kaamelott, c’est pas la rigolade tous les jours !
Arthur : Je vous signale que personne vous tient spécialement enfermée à Kaamelott ! Je peux même vous dire que si vous me débarrassiez le plancher un peu plus souvent pour prendre l’air, je m’en porterais pas plus mal !

Acheté aussitôt sa sortie (fin 2011), le Duel des Mages poursuit l’aventure de la bande dessinée Kaamelott en exploitant de bonnes bases et en tentant, avec parcimonie, de régler ses défauts récurrents.

Lire la suite

Le protectorat de l’ombrelle, tome 4 : Sans coeur

Le protectorat de l'ombrelle, Sans coeur

Titre : Sans cœur
Cycle : Le protectorat de l’ombrelle, tome 4
Auteur : Gail Carriger
Éditeur : Orbit / Le livre de poche
Date de publication : 2012 / 2014

Synopsis : Lady Alexia Maccon a de nouveau des problèmes. Mais cette fois, elle n’y est vraiment pour rien. La reine est menacée par un fantôme fou. Alexia se charge de l’enquête qui va la faire remonter jusque dans le passé de son époux. Pendant ce temps, sa sœur rejoint le mouvement des suffragettes, Madame Lefoux met au point sa dernière invention mécanique et des porcs-épics zombies envahissent Londres, le tout une nuit de pleine lune. Sans compter qu’Alexia doit déceler ce qui a élu résidence dans le deuxième dressing préféré de Lord Akeldama. Alexia découvrira-t-elle à temps qui tente d’assassiner la reine Victoria ?

Note 3.0

-C’est ma calèche, se sentit obligée d’ajouter lady Maccon. Si quelqu’un doit sortir, c’est vous !
Elle sentit que l’enfant poussait vers le bas. Elle regarda son ventre.
-Non, pas toi ! Je refuse de commencer notre relation par de la désobéissance. Celle de ton père me suffit !

Lire la suite

Kaamelott, tome 5 : Le Serpent géant du Lac de l’Ombre

Kaamelott 5 Le Serpent géant du Lac de l'Ombre

Titre : Le Serpent géant du Lac de l’Ombre
Série : Kaamelott, tome 5
Scénariste : Alexandre Astier
Dessinateur : Steven Dupré
Éditeur : Casterman (fiche officielle)
Date de publication : 24 novembre 2010

Synopsis : Certains jurent avoir été attaqués… d’autres disent que le légendaire reptile n’a tout simplement jamais existé, qu’à force d’avoir peur des choses, on finit toujours par les voir.
Le monstre calédonien est-il réel ?
Les chevaliers Perceval et Karadoc ne peuvent que l’espérer, car par ordre du Roi Arthur, ils ne rentreront pas à Kaamelott avant d’avoir accompli la quête du Serpent Géant du Lac de l’Ombre.

Note 4.0

Calogrenant : Vous êtes en Calédonie, ici. Même si je suis sous l’autorité d’Arthur, je suis quand même le roi du coin !
Karadoc : Ah bon… désolé, on savait pas.
Perceval : Quand vous veniez à Kaamelott, on se disait qu’Arthur avait accepté un pécore à la Table Ronde pour faire genre « je suis moderne, j’accepte aussi les clodos… ».

Le Serpent Géant du Lac de l’Ombre ou la vision Kaamelotesque du « Monstre » du Loch Ness ! Ce Nessy à la mode Alexandre Astier fait l’objet d’une mission particulière pour le fameux duo Perceval et Karadoc.

Lire la suite

La voie du sabre, tome 2 : Les braises de l’enseignement

501 LA VOIE DU SABRE T02[BD].indd

Titre : Les braises de l’enseignement
Série : La voie du sabre, tome 2
Scénariste : Mathieu Mariolle
Dessinateur : Federico Ferniani
Éditeur : Glénat
Date de publication : 2015 (novembre)

Synopsis : À l’issue de la sanglante bataille des îles de Kido qui voit la défaite des troupes de son père, le jeune Mikédi poursuit sa formation auprès du maître sabreur Miyamoto Musashi. Et parce qu’un bon guerrier ne peut se réduire à sa seule force, Mikédi va parfaire son apprentissage au palais des saveurs. Ici, 2 ans sans son maître, il apprend l’humilité en pratiquant toutes sortes de tâches ingrates, avant de s’aventurer dans la Pagode des plaisirs… Là, des dizaines de somptueuses créatures lui apprendront un autre art fondamental : celui de l’amour. Le but secret de cet étrange enseignement : cultiver ses 5 sens. À l’issue de ce parcours initiatique, Mikédi va-t-il finalement devenir le guerrier digne de séduire la fille de l’impératrice ?

Note 4.0

Mon maître m’avait déjà prévenu : l’homme qui ne sait rien de la vie et de ses plaisirs ne peut se battre pour les défendre. Il me faudrait donc en découvrir tous leurs trésors

Lire la suite

%d blogueurs aiment cette page :