Archives du blog

Nous rêvions juste de liberté

Nous rêvions juste de libertéTitre : Nous rêvions juste de liberté
Auteur : Henri Loevenbruck
Éditeur : Flammarion / J’ai lu
Date de publication : 2015 / 2017

Synopsis : «Nous avions à peine vingt ans et nous rêvions juste de liberté.» Ce rêve, la bande d’Hugo va l’exaucer en fuyant la petite ville de Providence pour traverser le pays à moto. Ensemble, ils vont former un clan où l’indépendance et l’amitié règnent en maîtres. Ensemble ils vont, pour le meilleur et pour le pire, découvrir que la liberté se paie cher. Nous rêvions juste de liberté réussit le tour de force d’être à la fois un roman initiatique, une fable sur l’amitié en même temps que le récit d’une aventure.

Note 4.5

Dans la vie, je crois qu’il vaut mieux montrer ses vrais défauts que ses fausses qualités. Vaut mieux surprendre que décevoir.

Zapping ciné février 2017 (bis)

Un petit ciné ce week-end ? Voici quelques pistes pour passer de bons moments (ou pas).

Patients

patients

Traiter du handicap en évitant l’écueil du pathos, tel est la réussite du film de Grand Corps Malade et de Mehdi Idir. Une belle leçon de vie, où l’humour apporte une belle parenthèse à ces corps en souffrance. Entre espoir et désespoir, attentes, acceptation et projection, la dualité présentée dans le film fonctionne parfaitement.  Porté par de jeunes comédiens tous épatants, Patients va droit au cœur. Sincère et terriblement touchant.

Note 4.0

Lire la suite

Harry Potter et l’enfant maudit

harry-potter-et-lenfant-maudit

Titre : Harry Potter et l’enfant maudit
Auteurs : J. K. Rowling, John Tiffany et Jack Thorne
Éditeur : Gallimard
Date de publication : 2016 (octobre)

Synopsis : Être Harry Potter n’a jamais été facile et ne l’est pas davantage depuis qu’il est un employé surmené du Ministère de la Magie, marié et père de trois enfants. Tandis que Harry se débat avec un passé qui refuse de le laisser en paix, son plus jeune fils, Albus, doit lutter avec le poids d’un héritage familial dont il n’a jamais voulu. Le destin vient fusionner passé et présent. Père et fils se retrouvent face à une dure vérité : parfois, les ténèbres surviennent des endroits les plus inattendus.

Note 3.0

-Rose te déteste.
-Rectification, elle me haïssait, mais tu as vu son regard quand je lui ai posé la question ? Ce n’était pas de la haine, c’était de la pitié.
-Et la pitié c’est bien ?
-La pitié c’est un début, mon cher, une fondation sur laquelle bâtir un palais, un palais d’amour !

Lire la suite

Paracuellos – Intégrale

paracuellos

Titre : Paracuellos – Intégrale
Scénariste et dessinateur : Carlos Gimenez
Éditeur : Fluide Glacial
Date de publication : 2009

Synopsis : Cette intégrale ne contient que du Paracuellos : les 2 albums de la série « Paracuellos » et les 4 albums de « Paracuellos » alors inédits.

Note 5.0
 
Coup de coeur

-Hormiga, tu joues ?
-Non.
-Regarde le clou que j’ai trouvé !
-Non. Je surveille le portail. J’attends mon père. Il vient me chercher. Me chercher ! Je vais rentrer à la maison avec mon père à Madrid ! Pour toujours !
-Veinard, quelle chance ? Maintenant il faut voir si c’est pas des mensonges.
-C’est vrai ! Mon père me l’a dit et il m’a jamais menti !
-Et comment tu sais qu’il t’a jamais menti ?
-Parce qu’il me l’a dit !

Lire la suite

L’assassin royal, tome 17 : Le retour de l’assassin

le-fou-et-lassassin-tome-4

Titre : Le retour de l’assassin
Cycle : L’assassin royal, tome 17
Auteur : Robin Hobb
Éditeur : Pygmalion
Date de publication : 2016 (décembre)

Synopsis : Affaibli par le poids des années, FitzChevalerie cherche un moyen de secourir la dernière personne qui semble avoir encore besoin de lui en ce monde. Malgré l’envie du Fou d’aider son vieil ami à poursuivre les ravisseurs d’Abeille, son état de santé lui interdit tout nouveau danger. Et aujourd’hui connu de tous à la cour, le noble lignage de Fitz ne lui permet plus la liberté dont il jouissait autrefois. En dépit de ces difficultés, il lui faudra se conformer aux ordres du roi ou subir les conséquences de ses actes pour mener à bien sa mission, qui sera peut-être la dernière… Partagé entre tristesse, haine et faiblesse, Fitz doit à nouveau emprunter les piliers d’Art et rattraper coûte que coûte Dwalia et ses sbires. Aura-t-il la force de recouvrer ses anciens talents d’assassin, d’accomplir sa quête, pour son vieil ami et sa fille ?

Note 4.0

L’assassin royal est l’arme de la couronne, que le roi ou la reine Loinvoyant emploie à sa convenance. Quand l’assassin est appelé à entrer en scène par celui ou celle qui le gouverne, sa volonté est mise en suspens ; il ou elle a autant et aussi peu de pouvoir qu’un pion sur un tissu de jeu : il ou elle va, agit, puis en a fini, sans porter de jugement ni assouvir sa vengeance. Ce qu’accomplit la main de l’assassin royal n’est pas un meurtre mais une exécution. L’épée n’est jamais coupable.

Lire la suite

Les Rhéteurs, tome 1 : Anasterry

anasterry

Titre : Anasterry
Cycle : Les Rhéteurs, tome 1
Auteur : Isabelle Bauthian
Éditeur : ActuSF (collection Bad Wolf)
Date de publication : 2016 (août)

Synopsis : Rien ne saurait ébranler Anasterry, la plus riche, intellectuelle et libertaire baronnie de Civilisation, qui place la maîtrise de soi au rang de vertu suprême. Rien? sauf peut-être un défi de gamins. Quand Renaldo, fils du baron de Montès, et son meilleur ami Thélban Acremont, entreprennent, pour séduire une jeune fille, de trouver la faille de cette utopie, ils ignorent qu’ils vont déterrer de sombres secrets. Et les secrets des puissants ne leur appartiennent pas. Quels sont ces monstres découverts dans les marais ? En quoi sont-ils liés à la tolérance d’Anasterry pour ces mi-hommes que, partout ailleurs, on opprime jusqu’à les réduire en esclavage ? Après trente ans de paix, Civilisation risque-t-elle d’être si facilement bouleversée ? Pour réparer ses erreurs, Renaldo va devoir choisir entre son patriotisme, sa fidélité amicale, ses idéaux héroïques et ses simples responsabilités d’homme libre.

Note 3.0

-Tu as vu ça ? L’étang des Dracs ! Une créature magique !
-A Capitale il y a une auberge appelée « Le repère des fées »… je n’y ai jamais rencontré que des putes.

Lire la suite

Petit pays

petit-pays

Titre : Petit pays
Auteur : Gaël Faye
Éditeur : Grasset
Date de publication : 24 août 2016
Récompense :
Prix FNAC 2016

Synopsis : En 1992, Gabriel, dix ans, vit au Burundi avec son père français, entrepreneur, sa mère rwandaise et sa petite sœur, Ana, dans un confortable quartier d’expatriés. Gabriel passe le plus clair de son temps avec ses copains, une joyeuse bande occupée à faire les quatre cents coups. Un quotidien paisible, une enfance douce qui vont se disloquer en même temps que ce « petit pays » d’Afrique brutalement malmené par l’Histoire. Gabriel  voit avec inquiétude ses parents se séparer, puis la guerre civile se profiler, suivie du drame rwandais. Le quartier est bouleversé. Par vagues successives, la violence l’envahit, l’imprègne, et tout bascule. Gabriel se croyait un enfant, il va se découvrir métis, Tutsi, Français…

Note 4.5

On ne doit pas douter de la beauté des choses, même sous un ciel tortionnaire. Si tu n’es pas étonné par le chant du coq ou par la lumière au-dessus des crêtes, si tu ne crois pas en la bonté de ton âme, alors tu ne te bats plus, et c’est comme si tu étais déjà mort.

Légende

Légende

Titre : Légende
Auteur : Sylvain Prudhomme
Éditeur : Gallimard (collection L’arbalète)
Date de publication : 19 août 2016

Synopsis : La Crau, désert de pierres aux portes d’Arles. Pays ras, pays nu, abandonné au mistral et aux brebis. C’est là que vivent Nel et Matt, l’un, fils et petit-fils de bergers, aujourd’hui photographe, l’autre, constructeur de toilettes sèches publiques, réalisateur à ses heures perdues. Entre eux une amitié forte, belle. Jusqu’au jour où, travaillant à un nouveau film, Matt s’intéresse à la vie de deux cousins de Nel aujourd’hui disparus. Deux frères maudits, qui ont traversé comme des comètes ces mêmes paysages, se consumant à toute allure, en pleines années 1980. Allers-retours à Madagascar, adolescence sans parents, fêtes, violence, liberté, insouciance : la trajectoire des deux frères, aussi brève qu’intense, se recompose peu à peu. Échos et correspondances se tissent entre passé et présent, renvoyant Matt et Nel à leurs propres choix, nous interrogeant, à notre tour, sur notre place dans le monde.

Note 4.0

-A mon âge, on se fiche de tout, on peut dire ce qu’on pense.
-A tous les âges on peut, vous ne croyez pas ?
-Oui, mais je vois que les jeunes sont beaucoup moins courageux que les vieux. Est-ce que c’est l’époque ? Est-ce que c’est la vieillesse ?

La succession

La succession

Titre : La succession
Auteur : Jean-Paul Dubois
Éditeur : Editions de l’Olivier (Littérature française)
Date de publication : 18 août 2016

Synopsis : Paul Katrakilis vit à Miami depuis quelques années. Jamais il n’a connu un tel bonheur. Pourtant, il se sent toujours inadapté au monde. Même la cesta punta, ce sport dont la beauté le transporte et qu’il pratique en professionnel, ne parvient plus à chasserle poids qui pèse sur ses épaules. Quand le consulat de France l’appelle pour lui annoncer la mort de son père, il se décide enfin à affronter le souvenir d’une famille qu’il a tenté en vain de laisser derrière lui. Car les Katrakilis n’ont rien de banal: le grand-père, Spyridon, médecin de Staline, a fui autrefois l’URSS avec dans ses bagages une lamelle du cerveau du dictateur; le père, Adrian, médecin lui aussi, est un homme étrange, apparemment insensible; la mère, Anna, et son propre frère ont vécu comme mari et femme dans la grande maison commune. C’est toute une dynastie qui semble, d’une manière ou d’une autre, vouée passionnément à sa propre extinction. Paul doit maintenant rentrer en France pour vider la demeure. Lorsqu’il tombe sur deux carnets noirs tenus secrètement par son père, il comprend enfin quel sens donner à son héritage…

Note 4.5

Coup de coeur

Une simple photo envoyée de France, prise avec un appareil bon marché, suffisait à bouleverser ma vie. Bien plus que l’annonce de la mort de mon père, cette image du compteur me rappelait qui j’étais, d’où je venais, par quelles gonades j’avais dû passer, cette bite, ce gland et cet interminable séjour dans l’utérus des Gallieni. Ces gens-là, incapables de vivre, de supporter leur propre poids sur cette terre, m’avaient fait, fabriqué, détraqué.

War dogs

war-dogs

Titre : War dogs
Scénario : Todd Phillips, Jason Smilovic, Stephen Chin d’après l’article de Guy Lawson dans le magazine « Rolling Stone »
Réalisateur : Todd Phillips
Acteurs principaux : Miles Teller, Jonah Hill, Ana Armas, Bradley Cooper, Kevin Pollak, Shaun Toub
Date de sortie française : 14 septembre 2016

Synopsis : Deux copains âgés d’une vingtaine d’années vivant à Miami Beach à l’époque de la guerre en Irak, profitent d’un dispositif méconnu du gouvernement fédéral, permettant à de petites entreprises de répondre à des appels d’offres de l’armée américaine. Si leurs débuts sont modestes, ils ne tardent pas à empocher de grosses sommes d’argent et à mener la grande vie. Mais les deux amis sont totalement dépassés par les événements lorsqu’ils décrochent un contrat de 300 millions de dollars destiné à armer les soldats afghans. Car, pour honorer leurs obligations, ils doivent entrer en contact avec des individus très peu recommandables… dont certains font partie du gouvernement américain…

Note 3.0

Comment deux jeunes d’une vingtaine d’année, ont-ils pu conclure un contrat à 300 millions de dollars avec le Pentagone ?

%d blogueurs aiment cette page :