Archives d’Auteur: Dionysos

Persepolis : Intégrale

Titre : Persepolis
Auteur : Marjane Satrapi
Éditeur : L’Association (Ciboulette)
Date de publication : mai 2007 (après une publication en 4 tomes entre 2000 et 2003)

Synopsis : L’édition en un volume du Persepolis de Marjane Satrapi a été publiée à l’occasion de la sortie de son adaptation en film d’animation. Co-réalisé par Winshluss et Marjane elle-même, Persepolis au cinéma fut l’un des événements de l’année 2007, primé au 60e Festival de Cannes et nominé pour les Oscars à Hollywood. Quant à ce Monovolume, vendu à plus de 140 000 exemplaires, il prouve que la magie du conte de fées Persepolis n’est pas terminée!

Dans chaque religion, vous trouvez les mêmes extrémistes.

Malpertuis

Titre : Malpertuis
Auteurs : Jean Ray
Éditeur : Alma (Jean Ray) [fiche officielle]
Date de publication : 4 mai 2017 (1943 pour la 1re édition)

Synopsis : La hantise est sœur siamoise des vieilles haines, des crimes sordides et des cupidités malsaines. Proche cousine de la terreur panique, celle qui lividifie les murs, blêmit les miroirs, empoisse marches et rampes et fait suer aux façades une peur qui en imbibe la pierre. Telle est Malpertuis, cette maison dont la masse sinistre se dresse au cœur du roman de Jean Ray. Là, gîte une famille engluée dans les routines et les bisbilles les plus sordides – affaires de coucheries et d’argent, de promiscuité et d’héritage. Inexorablement, ces pathétiques pantins vont devenir le reflet d’un monde disparu, les proies d’une autre histoire, mythique et marquée par l’horreur du destin. Peu à peu, un effroi redoutable, plongeant ses racines aux origines païennes du monde, transfigure l’antique demeure.
Paru en 1943, Malpertuis, œuvre la plus universellement célébrée de Jean Ray, a immédiatement accédé au rang de classique du fantastique, devenant avec La maison Usher de E. A. Poe, La maison de la sorcière de H.P. Lovecraft et La maison des damnés de Richard Matheson, une des plus fameuses tanières de l’épouvante.

Quatre mains frémissantes de fièvre, sinon cinq, ont collaboré à la rédaction de ce mémoire de mystère et d’épouvante.

Quand les éditions Alma ont repris la publication des meilleurs romans et recueils de Jean Ray, il fallait s’attendre à redécouvrir du très bon récit d’épouvante, mais s’il y en a un qui devait être remis en lumière, c’est bien Malpertuis qui est souvent désigné comme son chef-d’œuvre personnel.

Lire la suite

Focus #8.1 : La collection Hélios des Indés de l’Imaginaire se bonifie

Collection Hélios

Petite mise à jour de notre focus à propos de la collection tripartite des Indés de l’Imaginaire (ActuSF, Mnémos, Les Moutons électriques) : la collection Hélios a d’ores et déjà progressé en fréquence de publication, en thèmes abordés, mais également en sorties marquantes.

Lire la suite

Concours : Les Océans stellaires à gagner (Scrinéo)

Concours

Comme on approche de notre 2000e article (et des vacances !), Le Bibliocosme vous offre un exemplaire du roman de Loïc Henry paru chez Scrinéo : Les Océans stellaires ! Bonne lecture rafraîchissante en vue de l’été, Loïc Henry vous y propose une autre forme de science-fiction.

Lire la suite

Suicide Squad, tome 1 : Têtes brûlées

Titre : Têtes brûlées (Kicked in the Teeth)
Série : Suicide Squad, tome 1
Scénariste : Adam Glass
Dessinateurs : Federico Dallochio, Ransom Getty, Andrei Bressan, Cliff Richards, Clayton Henry et Ig Guara
Éditeur : Urban Comics (DC Renaissance) [fiche officielle]
Date de publication : 8 avril 2016 (2015 en VO chez DC Comics)

Synopsis : Ils étaient condamnés à passer le restant de leurs jours derrières les barreaux, mais le gouvernement en a décidé autrement. Harley Quinn, Deadshot, King Shark et El Diablo font désormais partie d’un escadron suicide envoyé sur le terrain quand une mission s’avère trop dangereuse. Une équipe de super-criminels sacrifiables dont le premier objectif sera de venir à bout d’un stade peuplé de plusieurs milliers de spectateurs infectés. Par quoi ? Par qui ? La Suicide Squad est sur le coup !

Moi, c’est Yo-Yo. Et non, je n’ai pas une ficelle qui me sort de la raie.

Avec le film éponyme sorti en 2016, Urban Comics remettait en avant la série New 52 de Suicide Squad publiée en version originale à partir de 2011. Dans ce premier tome, nous suivons les premiers épisodes de cette nouvelle mouture d’une équipe de choc composée des pires vilains de DC Comics.

Lire la suite

Faut-il aller voir… Wonder Woman ?

Quatrième long-métrage de l’Univers Cinématographique de DC Comics (UCDC ou DCCU en anglais), Wonder Woman s’annonce épique à souhait et a d’ores et déjà le mérite de mettre (enfin) en avant un personnage héroïque féminin. Patty Jenkins, recalé pour Thor : Le monde des ténèbres officie à la réalisation de ce film prévu pour ce mercredi 7 juin en France.

Synopsis : Avant Wonder Woman, il y avait Diana, princesse des Amazones, formée pour être une guerrière invincible. Élevée sur une île paradisiaque reculée, Diana quitte son foyer quand un pilote américain se crashe sur leurs rivages et parle d’un conflit massif qui fait rage dans le monde extérieur, convaincue qu’elle peut stopper la menace. Combattant aux côtés de cet homme dans une guerre qui doit mettre fin à toutes les guerres, Diana va découvrir l’étendue de ses pouvoirs… et son vrai destin.

Lire la suite

La Tartine du Dimanche matin #20 : Pour une littérature « qui claque sa mère » !

Nous avions d’ores et déjà signé l’Appel de l’Imaginaire lancé officiellement au Salon du Livre de Paris 2017, mais notre saut aux Imaginales 2017 était l’occasion de voir comment cette initiative allait se poursuivre.

Lire la suite

Noob, saison 1.5 : La Pierre des âges

Titre : La Pierre des âges
Cycle : Noob, saison 1.5
Auteur : Fabien Fournier
Éditeur : Octobre / Mnémos (Naos) [fiche officielle]
Date de publication : novembre 2009 / mai 2017

Synopsis : Rejoignez la guilde !
Pour Stanislas, l’heure est grave : l’équipe d’Horizon, le célèbre jeu vidéo en ligne, propose aux joueurs des quêtes secrètes juste avant la sortie d’une nouvelle mise à jour. Pas de temps à perdre, il se glisse dans la peau de son personnage pour réunir la guilde Noob. Et quand on connaît la guilde, on sait que les quêtes secrètes ne sont pas ses points forts : disputes, morts stupides et actes irréfléchis. Pourtant, les noobs parviennent à découvrir les premiers indices qui vont les entraîner dans l’histoire passionnante du monde d’Olydri…
Mais vont-ils parvenir à rester soudés dans les épreuves ? Et que trouveront-ils au bout du chemin ?
Noob est aussi une web–série humoristique sur le thème des jeux vidéo en ligne, devenue la web–série francophone la plus regardée.
Série dans laquelle chaque livre peut se lire séparément.

Encore un pirate avec des membres amputés… C’est à croire qu’aucun habitant de Piratas n’est entier.

♪ Noob ! Je suis un noob ! Yeah-eah ! Un no-life, un vrai-ai… je joue aux MMORPG ! ♫ Ce refrain-générique de la web-série éponyme me revient en tête au moment d’écrire cette critique du premier roman qui en fut issu.

Lire la suite

Alone : Intégrale

Titre : Alone : Intégrale
Romans et nouvelles : A comme Alone ; « L’ère du Tambalacoque » ; Alone contre Alone ; « Le silence est d’or »
Auteur : Thomas Geha
Éditeur : Critic (Trésors de la Rivière Blanche) fiche officielle]
Date de publication : 2014

Synopsis : « Les Alones évitent les Rassemblés, rongés par le fanatisme, parce qu’ils sont trop… nombreux. C’est que, même balèze, un Alone a du mal à affronter une vingtaine de fous furieux. »
Pépé est un Alone, un solitaire qui trace sa route dans une France dévastée. Son créneau : la survie. Son credo : le mouvement. Armé de ses couteaux, il va affronter tous les dangers pour retrouver un fantôme de son passé : Grise.
Mais suffit-il de survivre ? Car un vent de renouveau souffle sur les débris de l’ancien monde, porteur de dangers autant que d’espoir.

Note 3.5

Je me suis fait surprendre comme la première bleusaille venue.
La survie, pourtant, c’est mon créneau. Mais j’avais soif, et le soleil de plomb m’avait tanné le cuir toute la journée. La découverte inespérée d’un puits dans la cour d’une antique ferme m’avait fait perdre tout discernement. J’aurais dû me méfier : l’absence de végétation exubérante dans la cour était un signe. Et même si les bâtiments de la ferme s’étaient écroulés sous le poids des ans, mes sens auraient dû m’alerter. Le pompon : le pourtour du puits était dégagé. Il ne pouvait y avoir qu’une seule raison à cela : le coin était fréquenté. L’eau, c’est assez rare dans certaines régions, surtout potable. Pour tomber par hasard sur une source inconnue dans ce coin perdu, il fallait une chance de cocu.
Je n’étais ni cocu ni veinard.
Non, le Pépé, c’est plutôt le genre abruti !
[incipit de A comme Alone]

L’intégrale Alone est un beau travail des éditions Critic et de l’auteur pour refonder deux romans consécutifs, parus chez Rivière Blanche, en une belle intégrale avec l’ajout de deux courts récits qui vont bien, le tout sublimé par une couverture de François Baranger qui claque méchamment son Pépé !

Lire la suite

Saga, tome 7

Titre : Saga, tome 7
Série : Saga, tome 7
Scénariste : Brian K. Vaughan
Dessinatrice : Fiona Staples
Éditeur : Urban Comics (Urban Indies) [fiche officielle]
Date de publication : 19 mai 2017 (2016 en VO chez Image Comics)

Synopsis : Pour la première fois depuis longtemps, Alana, Marko et Hazel sont de nouveau réunis. À leurs côtés, le prince Robot cherche désespérément son fils, retenu par le Testament, et Petrichor, tout juste évadé des geôles de la Révolution, espère débuter une vie nouvelle loin des préjugés. En attendant, une panne de carburant contraint la petite équipe à se poser d’urgence sur la planète Phang, un territoire en pleine guerre civile.
Contient : Saga #37-42.

[Prince Robot :] Comme disait ma mère : « Les gosses, quelle plaie. »
[Izabel :] Sauf ton respect, la Reine Robot m’a l’air d’une connasse.
[Prince Robot :] Un jugement passible de mort mais juste.

Et on est reparti pour une nouvelle aventure dans la série Saga, de Fiona Staples et Brian K. Vaughan !

Lire la suite

%d blogueurs aiment cette page :