Last Hero Inuyashiki, tome 2

Titre : Last Hero Inuyashiki
Série : Last Hero Inuyashiki, tome 2
Auteur : Hiroya Oku
Éditeur : Ki-Oon
Date de publication : 2015 (novembre)

Synopsis : À son réveil, étendu dans l’herbe, Inuyashiki n’est plus le même. Il a été transformé en cyborg surpuissant, libre de faire ce qu’il veut de ses nouveaux pouvoirs, le meilleur comme le pire. Et il n’est pas le seul dans ce cas… À nouveau corps, nouvelles responsabilités : devenir un héros, ou le pire cauchemar de l’humanité…

Note 4.0

-Assieds-toi dans l’escalier, nous allons discuter.
-L’ambulance… pour ma mère…
-Elle est déjà morte. Il semblerait que je lui ai tiré dans la tête.

A la fin du premier volume, nous avions laissé Ichiro Inuyashiki en pleine découverte de ses nouveaux pouvoirs. Les toutes dernières pages esquissaient à peine le portrait de celui qui va sans nul doute devenir le second protagoniste majeur de l’histoire de Hiroyu Oka : Hiro Shishigami. L’on reprend la lecture exactement là où on l’avait laissée. Si le premier tome était quasi exclusivement consacré au premier personnage, celui-ci est, en miroir, destiné à suivre le nouvel arrivant.

Résultat de recherche d'images pour "LAST HERO INUYASHIKI TOME 2"

Hiro Shishigami est l’exact opposé d’Ichiro. Il est le portrait du jeune lycéen japonais classique, blasé par la vie et sa trop réelle banalité, loin du trépidant que lui apportent les mangas. Les êtres humains n’attirent guère son attention. Un adolescent à la vie morne, comme de nombreux mangas, séries ou mauvais films asiatiques en ont dépeint la vie. Frappé au même moment par l’objet non-identifié du premier opus, sa soudaine robotisation bouleverse son existence au même titre qu’Ichiro. A ceci près que si Ichiro Inuyashiki fit le choix de pérégriner sur la voie de la Force, Hiro Shishigami, lui, préfère s’engouffrer sur le chemin obscur. Lui reste alors à explorer ses nouveaux pouvoirs. Et, enfin, il semble vivre.

Résultat de recherche d'images pour "LAST HERO INUYASHIKI TOME 2"

Le mangaka est ici extrêmement efficace. Le personnage d’Ichiro était présenté de façon à ce que le lecteur s’y attache immédiatement, ici, c’est l’exact opposé. Sans rentrer dans le détail de ses actions, Hiro, lui, est un monstre de colère et de sang-froid capable des actes les plus cruels envers ses semblables. On pourrait aisément en conclure que le personnage a perdu son humanité conséquemment au choc avec l’entité extraterrestre (?). Pourtant, lui ne s’est jamais senti si vivant qu’en ces instants. Bien au contraire, il joue. D’ailleurs, ces pouvoirs n’ont en réalité en rien changé les deux hommes en leurs fors intérieurs. Le Hiro-cyborg est celui qui peut enfin voir ses quatre volontés prendre corps grâce, ça tombe bien, à son corps tout neuf. Le suivre nous permet d’ailleurs de mieux prendre la mesure des pouvoirs dont dispose cette nouvelle enveloppe.

Résultat de recherche d'images pour "last hero inuyashiki 2"

Le travail d’Hiroyu Oka au dessin est aussi réussi que pour le premier volet de sa nouvelle série. Il l’est même diablement en terme de cadrage et de mise en scène. Cet opus se démarque par un grand nombre de gros plans qui, outre le fait qu’ils rendent hommage aux fins visages dessinés par l’auteur, placent également le lecteur au plus près de l’action. Une construction qui se révèle judicieuse en insufflant autant d’émotions que de dynamisme à certaines scènes fortes. Rien à redire de nouveau au format choisi par l’éditeur Ki-Oon et sa couverture du plus bel effet.

Résultat de recherche d'images pour "LAST HERO INUYASHIKI vol 2"

A n’en pas douter, Last Hero Inuyashiki est en train de s’imposer au pays du Soleil-Levant comme l’une des séries Seinen majeures de ces dernières années avec toutes ses qualités. Un second tome qui en est d’ailleurs bourré, tant dans son écriture que dans son graphisme, en introduisant pourtant un personnage nouveau, laissant celui auquel on s’était déjà attaché quasiment sur la touche. Le manichéisme apparent jusqu’ici (le bon et la brute) peut sembler simpliste, mais chez Oka, rien n’est jamais si simple…

Voir aussi : Tome 1 ; Tome 3

Advertisements

À propos de Casper

Elevé à l'université kaamelott option Simpson, plus ou moins historien moderniste, geek invétéré (on ne se refait pas). Revenu il y a fort longtemps à la bande dessinée par le manga, et tombé désormais dans la marmite BD-comics-manga, s'essaye à la chronique.

Publié le 3 mars 2017, dans Super-Héros, et tagué , , , , , . Bookmarquez ce permalien. 2 Commentaires.

  1. Je n’avais pas du tout accroché au tome 1, pas du tout. Peut-être vais-je donner une autre chance avec le tome 2 après ta critique.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :