Saga, tome 6

saga-6

Titre : Saga 6
Série : Saga, tome 6
Scénariste : Brian Vaughan
Dessinateur : Fiona Staples
Éditeur : Urban Comics
Date de publication : 2016 (octobre)

Synopsis : Réunis pour finalement voir leur fille kidnappée par des membres de la Dernière Révolution, Marko et Alana sont sous le choc. Ils ignorent tout de leurs intentions envers Hazel et du lieu où est elle se trouve actuellement. Le Testament, de son côté, se remet progressivement sur pied grâce aux efforts conjoints de Gwendoline et Sophie, non sans pleurer la mort de sa soeur La Marque. En somme, une « résurrection » dont le mercenaire se serait bien passé…

Note 4.0

Rien ne fait plus vite grandir un enfant que la guerre…

 

« Saga », cela fait maintenant six tomes que ça tourne, et la mécanique est désormais bien rodée. Des personnages attachants, des planètes surprenantes à explorer, des intrigues qui se croisent et s’entrecroisent, des dialogues percutants, une petite dose d’humour : la recette a fait ses preuves et ce sixième album vient donc sans grande surprise s’ajouter à la liste des publications de cette année à ne pas rater. On y suit toujours les mêmes personnages bien que ceux-ci aient la fâcheuse tendance à se retrouver de plus en plus éparpillés. Il a d’abord évidemment notre narratrice, la petite Hazel, forcée de cacher sa véritable nature et d’évoluer dans un environnement hostile. Il y a ensuite ses parents, Alana et Marko, toujours en quête de leur fille et prêts à prendre tous les risques pour la récupérer. Et puis il y a le couple de reporters déterminé à s’offrir le plus grand scoop du moment, le chasseur de prime hanté par le fantôme de sa défunte amante, sans oublier le prince robot en cavale accompagné de son fils, une demi baby-sitter fantôme, et bien sûr un énorme morse mené par son adorable petit acolyte. On est d’accord, ça commence à faire du monde, ce qui explique d’ailleurs que certains personnages développés dans les précédents tomes passent ici complètement à la trappe… sans doute pour mieux nous surprendre dans le prochain album.

Pour ce qui est de l’intrigue générale, il faut bien admettre que l’on piétine un peu : la guerre entre Couronne et Continent fait toujours rage mais la naissance de la petite Hazel, seule et unique fruit du croisement entre les deux espèces, n’a pour le moment eu aucun impact sur le cours des événements. Une partie des intrigues secondaires avancent en revanche un peu plus si bien que certaines situations problématiques depuis plusieurs tomes se débloquent enfin. L’action est donc bel et bien au rendez-vous, de même que l’humour qui naît dans la majorité des cas du franc-parler un peu cru de certains personnages (notamment féminins) et de son décalage avec les situations souvent tendues auxquelles ils se retrouvent confrontés. Les graphismes, eux, sont toujours aussi convaincants et inventifs, que ce soit au niveau des expressions faciales des personnages que du bestiaire ou des décors. Vaughan trouve d’ailleurs encore le moyen de nous surprendre en imaginant des planètes ou des personnages issus de croisements inattendus qui rajoutent encore à la diversité de cet univers pourtant déjà remarquablement riche. On peut également saluer le beau travail de colorisation de Fiona Staples qui n’hésitent pas à adopter des tons très variés et assez vifs sans pour autant tomber dans le criard ou dans l’excès.

 

Un sixième tome qui s’inscrit dans la continuité de ses prédécesseurs et qui, bien qu’il ne fasse guère avancer l’intrigue principale, se révèle aussi divertissant et amusant à découvrir. Vaughan et Staples nous réservent de toute évidence encore de belle surprises pour la suite qui devrait paraître d’ici quelques mois et que je me ferais un plaisir de découvrir.

Voir aussi : Tome 1 ; Tome 2 ; Tome 3 ; Tome 4 ; Tome 5

Autres critiques : Dionysos (Le Bibliocosme)

Publicités

Publié le 2 février 2017, dans Science-Fiction, et tagué , , , , , , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :