Walking Dead, tome 25 : Sang pour sang

Walking Dead 25
<

Titre : Sang pour sang
Série : Walking Dead, tome 25
Scénariste : Robert Kirkman
Dessinateurs : Charlie Adlard et Stefano Gaudiano
Éditeur : Delcourt Comics (Contrebande) [fiche officielle]
Date de publication : 30 mars 2016 (2015 en VO chez Image Comics)

Synopsis : Olivia. Josh. Carson. Tammy. Luke. Erin. Ken. Amber. Larry. Oscar. Rosita. Ezekiel. Ce sont les noms de ceux qui ont été massacrés par les Chuchoteurs. Leurs têtes ont été disposées, plantées sur des piques. Afin de délimiter leur territoire, de maintenir les autres communautés à distance, et de lancer un menaçant et terrifiant avertissement à Rick. La réaction risque cependant de ne pas se faire attendre.

Note 3.5

Tu es la première personne à vraiment s’intéresser à moi. Et comme je suis tarée, ça me pousse à me méfier de toi.

Que voilà un bon vieux tome de transition pour la série de comics Walking Dead ! Mais alors là, un vrai de vrai !


Des fois, cela commence doucement et Robert Kirkman nous surprend avec un suspense qu’il nous ressort de derrière les fagots. D’autres fois, c’est le dessin de Charlie Adlard qui nous prend à la gorge au détour d’une page meurtrière. Mais là, ni l’un ni l’autre, le duo de créateurs nous offre six épisodes sans grande cohérence (c’est d’ailleurs rare que ce format de six épisodes rassemblés en un « TPB » – trade paperback – ne soit pas mis à profit en toute fin), mais qui permettent d’approfondir les thèmes chers à cette série.

Ainsi, on fourbit ses armes entre groupes plus ou moins affiliés à Rick et groupes de Chuchoteurs, on affûte ses alliances et on dialogue beaucoup, le tout avec une construction de planches plutôt classique mais efficace (ce n’est pas forcément évident de varier la mise en valeur d’un dialogue en face-à-face, façon champ/contre-champ). C’est aussi l’occasion de travailler les relations amoureuses, notamment celles de Rick et de Carl… enfin chacun de leur côté, hein ? Tous deux ont désormais (ou plutôt « à nouveau » pour Rick) un enjeu pour le conflit qui s’annonce : ils peuvent perdre encore une fois beaucoup dans l’affaire.

Walking Dead 25 n’est donc pas un tome inoubliable, mais plutôt soluble dans le précédent ou le suivant qui, chacun, ont une identité plus marquée. Toutefois, ce n’est pas pour autant un tome passable ou qu’il est possible de sauter.

Voir aussi : Tome 1 ; Tome 2 ; Tome 3 ; Tome 4 ; Tome 5 ; Tome 6 ; Tome 7 ; Tome 8 ; Tome 9 ; Tome 10 ; Tome 11 ; Tome 12 ; Tome 13 ; Tome 14 ; Tome 15 ; Tome 16 ; Tome 17 ; Tome 18 ; Tome 19 ; Tome 20 ; Tome 21 ; Tome 22 ; Tome 23 ; Tome 24 ; Tome 26 ; Tome 27

Autres critiques : Allan Dujipérou (Fantastinet) ; Boudicca (Le Bibliocosme) ; Yaneck Chareyre (Chroniques de l’Invisible)

Publicités

À propos de Dionysos

Kaamelotien de souche et apprenti médiéviste, tentant de naviguer entre bandes dessinées, essais historiques, littératures de l’imaginaire et quelques incursions vers de la littérature plus contemporaine (@DenisPiel). Membre fondateur du Bibliocosme.

Publié le 26 janvier 2017, dans Fantastique - Horreur, et tagué , , , , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :