Snowden

snowden

Titre : Snowden
Scénario : Oliver Stone et Kieran Fitzgerald d’après les livres « The Snowden Files: The Inside Story of the World’s Most Wanted Man », du journaliste Luke Harding et « Time of the Octopus » de Anatoly Kucherena
Réalisateur : Oliver Stone
Acteurs principaux : Joseph Gordon-Levitt, Shailène Woodley, Mélissa Léo, Zachary Quinto, Rhys Ifans, Tom Wilkinson, Timothy Oliphant, Nicolas Cage, Joely Richardson, Scott Eastwood, Ben Schnetzer
Date de sortie française : 1er novembre 2016

Synopsis : Patriote idéaliste et enthousiaste, le jeune Edward Snowden semble réaliser son rêve quand il rejoint les équipes de la CIA puis de la NSA. Il découvre alors au cœur des Services de Renseignements américains l’ampleur insoupçonnée de la cyber-surveillance. Violant la Constitution, soutenue par de grandes entreprises, la NSA collecte des montagnes de données et piste toutes les formes de télécommunications à un niveau planétaire. Choqué par cette intrusion systématique dans nos vies privées, Snowden décide de rassembler des preuves et de tout divulguer. Devenu lanceur d’alerte, il sacrifiera sa liberté et sa vie privée. En juin 2013, deux journalistes prennent le risque de le rencontrer dans une chambre d’hôtel à Hong Kong. Une course contre la montre s’engage pour analyser les preuves irréfutables présentées par Snowden avant leur publication. Les révélations qui vont être faites dans cette pièce seront au cœur du plus grand scandale d’espionnage de l’histoire des États-Unis.

Note 3.5

La NSA a mis sous surveillance tous les portables du monde entier.

Oui, le grand Oliver Stone est de retour. Et ça serait lui faire injure que de ne pas vanter la puissance de son dernier film.

Stone s’empare du sujet à bras le corps, en choisissant l’angle de l’intimité du couple Snowden/Mills, qui follement amoureux n’en sont pas moins politiquement opposé. Snowden, patriote convaincu, voit peu à peu ses convictions ébranlées entre respect du devoir, paranoïa, et le dilemme d’un homme qui devra choisir entre soumission ou révéler le scandale. Héros ou traitre à la nation. La tension devient très vite palpable, une montée d’adrénaline parfaitement orchestrée par une mise en scène nerveuse. Joseph Gordon-Levitt, dans le rôle de Snowden est impressionnant en homme acculé et flippé. Un hommage aux lanceurs d’alerte (on sait le courage qu’il faut) qui signe le retour de Stone de la plus belle des manières. Aussi utile que passionnant. Plus de deux heures passées sans temps mort.

Du cinéma efficace et réussi !

À voir 3.5 4.0

Autres critiques : Gaëlle (Pause Earl Grey)

Advertisements

Publié le 4 novembre 2016, dans Récit contemporain, et tagué , , , , , . Bookmarquez ce permalien. 4 Commentaires.

  1. Malgré tout, je vais décliner. Je suis très en retard dans mes visionnages de film et je trouve que Stone a tendance à manipuler les faits pour aller uniquement dans son sens. Du coup pour celui-ci je me méfie. APrès, il y a certains movies de lui que j’aime beaucoup.

  2. Le fait que cela inspiré d’une histoire vraie (il me semble, puisque le synopsis est conforme à l’histoire de cet homme ayant dénoncé la CIA et qui depuis doit vivre caché…) me donne envie de le découvrir.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :