Siegfried, tome 2 : La Walkyrie

siegfried-tome-2

Titre : La Walkyrie
Série : Siegfried, tome 2
Scénariste et dessinateur : Alex Alice
Éditeur : Dargaud
Date de publication : 2009

Synopsis : La quête commence ! Siegfried l’enfant loup et Mime le Nibelung quittent le territoire de l’enfance pour s’aventurer dans un monde inconnu, depuis les ténèbres de la Forêt Interdite jusqu’aux vertigineux Pics des Géants, et au-delà vers le territoire du dragon. Quand la quête initiatique, l’histoire d’amour déchirante, l’aventure merveilleuse et la pure comédie se mêlent, le récit épique prend toute sa dimension. Tandis que les dieux se déchirent, le sort de l’univers se joue dans le coeur de la Walkyrie.

Note 4.0

-On n’emporte pas une enclume quand on veut traverser la moitié du monde !
-Ça c’est bien vrai… Heureusement que Mime a pensé à en prendre une de rechange !
-Tu as emporté DEUX enclumes ? !
-Tu sais comme ces choses sont fragiles. Siegfried ? Qu’est ce que tu fais ? Lâche cette enclume ! Rends-la moi, tu vas te faire mal ! Ah bravo, tu l’as laissée tomber, maladroit ! Heureusement que le sol est mou ! Ah, tiens, non, ce n’est pas le sol… Eh, ne fais pas cette tête ! Quand on a le pied douiller on ne s’amuse pas avec les enclumes des gens !

 

« Mon souffle est glacé, ma peau parcourue de frissons, mes entrailles brûlent, le mal me ronge de l’intérieur. Je meurs, Odin. La terre meurt… et tu n’y peut rien changer. » Après avoir passé son enfance à parcourir la forêt aux côtés des loups et à aider son protecteur à la forge, Siegfried est désormais un jeune homme dans la force de l’âge, bien décidé à découvrir le secret de sa naissance. Il se trouve qu’il est aussi le seul à pouvoir sauver la terre du fléau que représente Fafnir, le Nibelung transformé en dragon par sa cupidité et son amour de l’or. Suite aux révélations et à l’insistance de son protecteur, le garçon finit par céder et se résout à enfin quitter la clairière qui l’a vue grandir. Commence pour lui et Mime un voyage semé d’embûches à travers, entre autre, une forêt maudite, des marécages et des montagnes habitées par des géants se livrant d’impitoyables combats. Alex Alice s’inspire ici des mythes nordiques, puisant dans diverses grandes sagas pour nous faire revivre l’un des plus grands moments de la légende de Siegfried : son combat contre le dragon Fafnir. Alors que le premier tome posait avant tout les bases du récit, revenant sur l’origine du monde et le rôle d’Odin ou encore sur la disparition tragique des parents du héros, ce deuxième album nous plonge immédiatement dans l’action.

siegfried-tome-2-planche-2

De même, si dans le précédent opus la sensation de dépaysement provenait essentiellement de la représentation des différentes créatures propres à la mythologie nordique (völva, walkyrie, nibelung…), dans cet album ci ce sont clairement les décors qui enflamment l’imagination. Les marais et ses lumières attirantes mais trompeuses, le repère verdoyant de la völva, les paysages glacés de Scandinavie sans oublier les montagnes aux pics acérés s’élevant toujours plus haut vers le ciel : ce ne sont pas les paysages qui manquent ! Les graphismes sont encore une fois convaincants et le travail de colorisation très habile. Les personnages avancent quant à eux peu à peu vers leur destinée, qu’il s’agisse de la belle et froide Walkyrie ou bien sûr de Siegfried, désormais conscient de l’importance du combat qu’il devra mener. La figure la plus marquante de ce deuxième tome reste cela dit le Nibelung Mime, toujours aussi roublard mais qui bénéficie de lignes de dialogues désopilantes : « -On n’emporte pas une enclume quand on veut traverser la moitié du monde ! -Ça c’est bien vrai. Heureusement que Mime a pensé à en prendre une de rechange ! -Tu as emporté DEUX enclumes ? ! -Tu sais comme ces choses sont fragiles. Qu’est ce que tu fais ? Lâche cette enclume ! Ah bravo, tu l’as laissée tomber ! Heureusement que le sol est mou ! Ah, tiens, non, ce n’est pas le sol… Ne fais pas cette tête, quand on a le pied douiller on ne s’amuse pas avec les enclumes des gens ! ». Un régal.

siegfried-tome-2-planche-1

Après un premier album déjà de grande qualité, Alex Alice parvient à mettre la barre encore plus haut avec ce second opus qui laisse davantage de place à l’action et nous permet d’explorer un peu plus l’univers de l’auteur. Une lecture à ne pas rater pour les amateurs de sagas nordiques !

Voir aussi : Tome 1 ; Tome 3

Advertisements

Publié le 9 octobre 2016, dans Fantasy, et tagué , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :