La taularde

la-taularde

Titre : La taularde
Scénario : Audrey Estrougo et Agnès Caffin
Réalisateur : Audrey Estrougo
Acteurs principaux : Sophie Marceau, Suzanne Clément, Marie-Sohna Condé, Eye Haidara, Carole Franck, Marie Denarnaud, Anne Le Ny, Naidra Ayadi, Anne Coesens, Pauline Burlet, Benjamin Siksou, Julie Gayet, Alice Belaidi, Aurore Broutin
Date de sortie française : 14 septembre 2016

Synopsis : Pour sauver l’homme qu’elle aime de la prison, Mathilde prend sa place en lui permettant de s’évader. Alors que sa survie en milieu carcéral ne dépend que de lui, Mathilde n’en reçoit plus aucune nouvelle. Isolée, soutenue uniquement par son fils, elle répond désormais au numéro d’écrou 383205-B. Mathilde deviendra-t-elle une taularde comme une autre ?

Note 2.5

-Je veux changer de cellule. -Bien sur, avec vue sur la mer ou côté jardin ?

Avec « La taularde » Sophie Marceau revient dans un rôle qu’on n’est peu habitué à la voir jouer. Et malheureusement on a un peu le sentiment que le choix de la réalisatrice Audrey Estrougo est une fausse bonne idée. Difficile de croire en cette femme belle, intelligente (Marceau en fait) prête à sacrifier quelques années de sa vie pour protéger l’évasion de son gangster de mari. Le film, reposant en grande partie sur l’évolution de son héroïne, peine à convaincre totalement. Difficile d’imaginer l’actrice préférée des Français derrière les barreaux. Femme mutique et déterminée puis peu à peu révoltée et violente, Marceau joue plus ces sentiments qu’elle nous les fait ressentir. De plus le scénario n’évite pas les invraisemblances ni les clichés (les prisons sont sales, surpeuplées, violences, business et combines y sont fréquents : ha bon ?!) Pourtant le film n’est pas désagréable à regarder, loin de là : l’immersion dans le milieu carcéral est intéressant, le choix des nombreux seconds rôles plutôt séduisant (de Carole Franck à Marie Denarnaud de Marie Sohna Condé à Anne Le Ny).

Honnête tout de même, pourquoi pas !

À tenter 2.5 3.0

Publicités

Publié le 22 septembre 2016, dans Récit contemporain, et tagué , , , , , . Bookmarquez ce permalien. 2 Commentaires.

  1. C’est exactement ce que j’imaginais en voyant et l’affiche et la bande annonce 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :