Le Cycle des Princes d’Ambre, tome 8 : Le signe du chaos

Le cycle des princes d'ambre 8

Titre : Le signe du chaos
Cycle : Le Cycle des Princes d’Ambre, tome 8
Auteur : Roger Zelazny
Éditeur : Denoël / Folio SF
Date de publication : 1998 / 2001

Synopsis : Tout peut arriver lorsqu’on appartient à l’illustre famille des Princes d’Ambre. Par exemple, comme Merle Corey en fait l’expérience, se retrouver projeté dans un univers digne d’Alice au pays des merveilles. Une situation qui n’est pas forcément désagréable. Mais quand un monstrueux Jabberwock surgit du décor pour se lancer à votre poursuite, qu’il est de surcroît rejoint par un Ange Igné de la dernière férocité, vous êtes en droit d’estimer que le Chaos a d’étranges façon de vous faire signe ; et qu’il est temps de mettre hors d’état de nuire des ennemis capables de vous débusquer jusque dans les rêves d’autrui. Encore faut-il les démasquer, démêler le vrai du faux, le traître de l’allié, dans un monde de plus en plus semblable à un gigantesque palais des glaces.

Note 4.0

 

Quel est le point commun entre l’univers de Lewis Caroll et le cycle des Princes d’Ambre ? Aucun, du moins jusqu’à ce huitième tome de la série qui nous plonge dès les premières lignes dans le trip complètement fou de l’un des personnages. On y croise à l’occasion le chat du Cheshire, la Chenille, le Lièvre de mars, le Chapelier fou ainsi que des créatures beaucoup moins sympathiques répondants aux doux noms de Jabberwock ou encore d’Ange Igné. Autant dire que pour notre héros le voyage est loin d’être une partie de plaisir. Le lecteur, par contre, s’amuse énormément à l’évocation de toutes ces références littéraires, même si la scène finit par traîner un peu trop en longueur. Une petite baisse de rythme qui s’achève bien vite avec le retour de Merlin en Ambre où l’attendent encore un paquet de surprises. Au programme : une visite diplomatique surprise, une confrontation entre deux armées et surtout de nouvelles péripéties familiales. Ce huitième tome nous fournit notamment l’occasion de faire plus ample connaissance avec les membres de l’autre famille de Merlin, ceux originaires des Cours du chaos où, comme en Ambre, il ne fait pas forcément bon de figurer dans la liste des héritiers du trône.

Encore une fois Zelazny n’y va pas de main morte en matière de révélations et de rebondissements ce qui rend la lecture de ce huitième opus d’autant plus rapide. Toutefois, si de nombreuses interrogations trouvent effectivement leurs réponses, « Le signe du chaos » complexifie davantage qu’il ne simplifie l’intrigue. On a notamment le droit à l’apparition inattendue d’un nouveau membre à rajouter à la déjà vaste famille d’Ambre, un procédé auquel l’auteur nous a maintenant habitué mais dont on ne se lasse pourtant pas. Merlin est pour sa part un protagoniste attachant et aussi téméraire que pouvait l’être son père, même si le résultat de ses dangereuses expérimentations s’avère souvent plus mitigé. Son entourage est quant à lui toujours aussi fascinant : difficile d’établir à qui faire confiance et de qui se méfier tant le comportement de chacun peut se révéler ambivalent. L’auteur s’amuse de plus au fil des tomes à brouiller et redistribuer les cartes, les ennemis du début se transformant en alliés de circonstances. Le final, enfin, est pour le moins détonnant et surtout assez inattendu : vous aurez comme d’habitude bien du mal à ne pas être tenté d’enchaîner directement avec la suite.

 

On retrouve avec « Le signe du chaos » tous les ingrédients qui font la réussite des œuvres de Zelazny : une intrigue alambiquée mais habilement construite, des dialogues savoureux, juste ce qu’il faut d’action, et surtout des personnages complexes dont on serait bien en mal de deviner les prochains mouvements.

Voir aussi : Tome 1 ; Tome 2 : Tome 3 ; Tome 4 ; Tome 5 ; Tome 6 ; Tome 7 ; Tome 9 ; Tome 10

Advertisements

Publié le 13 septembre 2016, dans Fantasy, et tagué , , , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. 1 Commentaire.

  1. je les ai sur ma PAL! Avec tous les autres bouquins qui sont tout autant super. Tu me confirme qu’il faut que je commence et qu’ils vont demeurer dans ma PAL jusqueà ce qu’ils soient achevés.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :