Sparrows

SPARROWS

Titre : Sparrows
Scénario : Rúnar Rúnarsson
Réalisateur : Rúnar Rúnarsson
Acteurs principaux : Atli Oskar Fjalarsson, Ingvar Eggert Sigurðsson, Nanna Kristín Magnúsdóttir
Date de sortie française : 13 juillet 2016
Récompenses : Coquillage d’Or du Festival de San Sebastian 2015, Festival de Zagreb 2015, Festival de Bratislava 2015, Meilleur film du Festival de Varsovie 2015, Meilleur film du Festival de Chicago 2015, Grand Prix du Festival de Sao Paolo 2015, Festival Les Arcs 2015 (Flèche de Cristal, Meilleur acteur, meilleure photo, Prix de la Presse), Prix du Jury Festival Européen Mamers en Mars 2016, Prix Fipresci Festival de Goteborg 2015

Synopsis : Ari, 16 ans, vit avec sa mère à Reykjavik lorsqu’il doit soudain retourner vivre chez son père Gunnar, dans la région isolée des fjords, au nord-ouest de l’Islande. Sa relation avec son père n’est pas des plus faciles et ses amis d’enfance semblent avoir bien changé. C’est dans cette situation difficile à laquelle il ne peut échapper qu’Ari devra s’imposer pour trouver sa voie.

Note 3.5

Réveille-toi et réalise que tu as à peine vu ton fils depuis des années.

Ari, jeune islandais de 16 ans doit quitter Reykjavik pour retourner vivre chez son père Gunnar dans une région tristounette des fjords. Relations difficiles avec le père, porté sérieusement sur l’alcool et les soirées jusqu’au bout de la night. Il retrouve aussi son amie d’enfance, la jolie Lara. « Sparrows » dresse un portrait sensible et réaliste du mal adolescent : Ari doit trouver ses repères, se rapprocher de ce père plutôt mutique. Les maux de l’adolescence, l’éveil à la sexualité, la mélancolie, les silences, un certain fatalisme, Runar Runarsson décortique tous ces thèmes avec justesse et savoir faire. Des acteurs convaincants : Atli Oskar Fjalarsson (dans le rôle d’Ari) Ingvar Eggert Sigurdsson (le père) renforcent notre plaisir, dans un voyage dépaysant, inattendu et réaliste.

Magnifié par des paysages surprenants, ce film Islandais vaut vraiment le détour. A voir.

À voir 3.5 4.0

Publicités

Publié le 22 juillet 2016, dans Récit contemporain, et tagué , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :