A la pointe de l’épée

A la pointe de l'épée

Titre : A la pointe de l’épée
Auteur : Ellen Kushner
Éditeur : Calmann-Lévy / Folio SF
Date de publication : 2008/2010

Synopsis : Richard Saint-Vière est le plus fameux des tueurs des Bords-d’Eau, le quartier des pickpockets et des prostituées. Aussi brillant qu’impitoyable, violent à ses heures, ce dandy scandaleux gagne sa vie comme mercenaire en vendant ses talents de bretteur au plus offrant, sans trop se soucier de morale. Mais tout va se compliquer lorsque, pour de mystérieuses raisons, certains nobles de la Cité décident de se disputer ses services exclusifs ; Saint-Vière va dès lors se retrouver au coeur d’un inextricable dédale d’intrigues politiques et romanesques qui pourraient bien finir par lui coûter la vie…

Note 3.5

-Tu auras décampé, gronda-t-il à l’adresse d’Alec, le temps que je compte jusqu’à trois. Un, compta l’homme. Deux.
-Va t’en pauvre imbécile, cria quelqu’un. Brent va te tuer!
-Mais il faut que je reste pour l’aider, répondit Alec avec une surprise polie. Vous voyez bien qu’il a du mal avec le chiffre suivant. C’est trois, lui indiqua-t-il avec obligeance. Celui qui vient après le deux.

 

Richard Saint-Vière est un bretteur professionnel taciturne assez peu porté sur la politique et presque en fin de carrière. Avec « A la pointe de l’épée », Ellen Kushner entreprend de nous relater un pan de la vie de cet épéiste vieillissant qui va se retrouver embourbé malgré lui dans les complots ourdis par les nobles de la Colline. Nobles qui, évidemment, sont toujours prêts à se tirer dans les pattes et à manipuler tous ceux passant à leur portée pour arriver à leurs fins. Le lecteur est ainsi confronté à deux milieux radicalement différents : d’un côté Bords d’Eau, quartier mal famé où ont été rassemblés tous les rebuts de la société cohabitant tant bien que mal entre les battisses défraîchies, les tavernes et les bordels ; de l’autre la Colline peuplée d’aristocrates bien à l’abri dans leurs riches demeures et malgré tout avides de plus de pouvoir. Difficile de ne pas se laisser embarquer par l’intrigue qui enchaîne les rebondissements à un rythme soutenu, le tout porté par une plume fluide et agréable.

Le protagoniste, épéiste talentueux et au passé trouble, est pour sa part plutôt attachant bien que peu bavard et encore moins expressif. Il en va d’ailleurs de même des autres personnages, tous plus intrigants les uns que les autres, qu’il s’agisse de la machiavélique duchesse Diane de Trémontaine ou encore du chancelier Basil Halliday. Le plus convainquant reste toutefois Alec, jeune homme énigmatique et torturé avec lequel Richard Saint-Vière entretient une relation passionnelle mais destructrice et dont les réparties pleines de morgue et de cynisme font toujours mouche. Rien de tel pour arracher un sourire au lecteur. L’intrigue est quant à elle plutôt classique mais se déroule sans véritables temps morts, ne laissant ainsi guère d’opportunités aux lecteurs de décrocher.

 

Un bon moment de lecture que j’aurais aimé poursuivre avec les autres romans d’Ellen Kushner se déroulant dans le même univers mais qui n’ont malheureusement pas encore été traduits en français.

Autres critiques : Lutin82 ( Albédo – Univers imaginaires)

Publicités

Publié le 10 mai 2016, dans Fantasy, et tagué , , , , , . Bookmarquez ce permalien. 8 Commentaires.

  1. Ce roman m’a l’air très intéressant (et en plus j’adore la couverture). Merci pour cette découverte !

  2. Tout à fait d’accord avec Apophis !
    Voici une critique qui rappelle les bons moments passé avec Jaworski et Glen Cook et qui donne envie de découvrir ce nouveau roman.

    • Tant mieux 🙂 On passe un bon moment de lecture, notamment grâce aux deux protagonistes qui changent un peu de l’ordinaire.

  3. Oh, un roman qui se trouve dans ma PAL ! Acheté d’occase, en grand format et pas encore eu le temps de le lire… :/

  1. Pingback: A la pointe de l’épée – Kushner – Albédo

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :