Chronique de Tramorée, tome 3 : Yugaroï, la nuit des dieux

Chronique de Tramorée tome 3

Titre : Yugaroï, la nuit des dieux
Cycle : Chronique de Tramorée, tome 3
Auteur : Javier Negrete
Éditeur : L’Atalante
Date de publication : 2011

Synopsis : La bataille de la Roche de Sang a vu Derguin Gorion et ses alliés de la Horde Rouge défaire la puissante armée du Martal avec le concours des amazones d’Atagaïre. Mais le Zémalnit n’est pas au bout de ses peines : l’Épée de Feu lui sera bientôt dérobée. Et des phénomènes catastrophiques vont se produire à l’échelle du monde, contre lesquels il est désormais impuissant. C’est que les Yugaroï sont de retour. Et Tubilok, le dieu fou, attend qu’une main inconsciente le réveille. Avec la disparition du Roi Gris, le dernier obstacle qui leur interdisait de revenir en Tramorée est levé. Eux qui n’ont que mépris pour l’humanité s’apprêtent à l’anéantir. L’affrontement décisif approche. Le Cœur de Tramorée viendra clore cette saga magistrale où la science-fiction rejoint une fantasy nourrie d’Antiquité méditerranéenne.

Note 4.0

 

Après deux tomes passionnants de bout en bout et sans guère de temps morts, Javier Negrete nous offre une petite pause avec le troisième volume de sa « Chronique de Tramorée ». En effet, si « Syfron » c’était révélé riche en émotions et en rebondissements (avec notamment le passage de la bataille opposant la Horde Rouge à l’armée aïfolu, point d’orgue de ce deuxième opus), « Yugaroï » est clairement un tome de transition. L’auteur y dévoile de nouveaux enjeux, introduit de nouveaux personnages et surtout opère un renversement complet du récit. Car cette fois ce ne sont plus à des adversaires mortels qu’ont affaire nos héros mais bel et bien à ces dieux dont l’ombre menaçante planait depuis le début de la série sur les habitants de Tramorée sans qu’on se doute pourtant qu’elle prendrait une place aussi significative. C’est l’occasion pour l’auteur de nous en apprendre davantage sur la Tramorée elle-même ainsi que sur la façon dont cet univers qu’on croyait relever de la pure fantasy serait en fait rattaché à notre propre monde. Impossible pour les lecteurs connaissant la bibliographie de l’auteur de ne pas faire le rapprochement ici avec le roman « Seigneurs de l’Olympe » dans lequel Javier Negrete mettait également en scène une assemblée divine, celle du panthéon grec.

Autre particularité de ce nouvel opus : si on était jusqu’à présent clairement dans de la fantasy, on bascule cette fois très nettement dans la science-fiction. Un basculement qui a entraîné un léger décrochage de ma part, et ce malgré tout l’intérêt porté à l’intrigue et aux personnages. La magie de la plume de Javier Negrete a cela dit bien vite eu raison de mes réticences et c’est encore une fois avec une rapidité déconcertante que je suis venue à bout de ce troisième tome. Les scènes épiques, notamment, sont toujours aussi bien écrites et ne manqueront pas d’impressionner le lecteur amateur d’épopées. On peut également saluer le soin apporté à la psychologie des personnages qui possèdent tous sans exception une personnalité plus complexe qu’il n’y paraît. Si on retrouve évidemment sur le devant de la scène le duo maître/apprenti formé par Kratos et Derguin, difficile de ne pas remarquer que ce sont les femmes qui ont ici tendance à prendre le pas sur leurs confrères masculins. La petite Ariel, la vaniteuse héritière des Atagaïres, la nymphe Triane… : autant de personnages très différents les uns des autres mais unis par leurs sentiments contradictoires envers l’énigmatique zémalnite.

 

Un troisième tome en rupture avec les précédents car plus orienté « SF » et peut-être un peu moins trépidant même si le talent de conteur de Javier Negrete fait toujours des miracles. Reste à savoir ce que nous réservent les deux derniers opus…

Voir aussi : Tome 1 ; Tome 2 ; Tome 4 ; Tome 5

Publicités

Publié le 25 mars 2016, dans Fantasy, et tagué , , , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :