Le Cycle des Princes d’Ambre, tome 2 : Les fusils d’Avalon

Le cycle des princes d'ambre tome 2

Titre : Les fusils d’Avalon
Cycle : Le Cycle des Princes d’Ambre, tome 2
Auteur : Roger Zelazny
Éditeur : Denoël / Folio SF
Date de publication : 1976 / 2015

Synopsis : Dépossédé de son trône par Eric, son frère ennemi, le prince Corwin entend reconquérir le royaume d’Ambre, le seul monde réel à partir duquel s’engendrent tous les autres. Détenteur du fabuleux pouvoir de se déplacer à volonté d’ombre en ombre, il parcourt chaque reflet d’Ambre pour trouver le moyen de mettre fin au règne illégitime d’Eric. Mais il va se heurter à un ennemi imprévu d’une puissance inconcevable, un être capable de se déplacer dans toutes les dimensions.

Note 5.0

Je repris mon fardeau et empruntait le pont. C’est ainsi que je portai Lancelot du Lac jusqu’au château de Ganelon, à qui je me fiais comme à un frère. C’est-à-dire pas du tout.

 

Après un premier tome mené tambour battant, pas question pour Roger Zelazny d’accorder un peu de répit à ses lecteurs ou à son personnage. A peine a t-on eu le temps de se familiariser avec la ville d’Ambre et sa région que voilà notre héros reparti à arpenter les routes. Ou plutôt les mondes, puisque l’un des avantages d’appartenir à la famille princière d’Ambre réside dans la capacité de ses membres à modeler à leur guise les « ombres » et ainsi accéder à n’importe quel univers parallèle, à l’image de notre bonne vieille Terre sur laquelle notre narrateur avait été placé en exil dans le tome précédent. Pas question toutefois pour Corwin de s’y attarder à nouveau. Non, cette fois sa destination est un vieux pays sur lequel on apprend qu’il a régné il y a bien longtemps et qui porte le nom d’Avalon. Les amateurs des légendes arthuriennes seront ravis de découvrir que Zelazny emprunte pour ce tome-ci quelques éléments propres à l’histoire du roi Arthur et de ses chevaliers, même si cela reste finalement assez léger. Outre cette petite escapade en Avalon, notre héros se retrouve une fois encore pris dans une cascade d’événements et ce n’est qu’à la toute dernière page que le lecteur s’autorise enfin à reprendre son souffle… avant de se ruer sans tarder sur le volume suivant.

L’auteur mène son intrigue d’une main de maître et c’est presque avec frénésie qu’on en vient à tourner les pages tant on est avide de savoir si la seconde tentative du narrateur pour détrôner son frère et s’emparer lui-même de la couronne d’Ambre sera la bonne. Le caractère « addictif » du roman tient en grande partie à l’attachement qu’on éprouve instinctivement pour le personnage de Corwin qui séduit par son dynamisme et son humour. Les autres personnages ne sont pas en reste et sont si bien développés qu’on aurait du mal à les qualifier de « secondaires ». C’est notamment le cas pour les membres de la famille du narrateur, ces frères et sœurs aux motivations souvent floues et qui entretiennent les uns avec les autres des relations complexes et pour le moins changeantes. On fait notamment la rencontre ici de Bénédict, l’aîné de la fratrie pour lequel j’avoue avoir pour le moment une petite préférence. Notre narrateur a également l’occasion de recroiser le chemin de vieilles connaissances, à l’image de son ancien lieutenant Ganelon qu’on retrouve sur les terres ravagées de Lorraine, mais aussi de se faire de nouveaux alliés comme le chevalier Lancelot du Lac (et oui !).

 

Un second tome qui s’inscrit dans la droite lignée du précédent et qu’on dévore avec la même avidité. Difficile de ne pas s’attacher au personnage de Corwin ou de ne pas se laisser prendre au jeu de ces intrigues et complots opposants les héritiers de la couronne d’Ambre qui pourrait bien connaître l’une des périodes les plus sombres de son histoire. A lire absolument.

Voir aussi : Tome 1 ; Tome 3 ; Tome 4 ; Tome 5 ; Tome 6 ; Tome 7 ; Tome 8 ; Tome 9 ; Tome 10

Publicités

Publié le 16 mars 2016, dans Fantasy, et tagué , , , , , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. 2 Commentaires.

  1. Difficile de s’arrêter une fois cette saga entamée ! C’est excellent du début à la fin. 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :