Locke & Key, tome 3 : La Couronne des ombres

Locke & Key tome 3

Titre : La Couronne des ombres (Crown of Shadows)
Série : Locke & Key, tome 3
Scénariste : Joe Hill
Dessinateur : Gabriel Rodriguez
Éditeur : Milady Graphics
Date de publication : 2012 (2010 en VO chez IDW)

Synopsis : Les Ténèbres se referment sur Keyhouse. Dodge poursuit son insatiable quête des mystérieuses clés de pouvoir et est prêt à tout pour les obtenir. Assiégés et isolés, les enfants Locke doivent livrer un combat désespéré, dans un monde où la nuit même est leur ennemie.

Note 4.0

– Sérieusement, Bode, arrête de trouver des clés partout.
– Mais c’est elles qui me trouvent.

Reprendre une série d’envergure après un long hiatus de lecture est, malgré tout, toujours difficile. Le très bon souvenir laissé par les deux premiers tomes de Locke & Key a quand même apaisé ma reprise au troisième opus. Joe Hill officie toujours au scénario, accompagné de Gabriel Rodriguez aux dessins.

La Couronne des ombres nous fait atteindre un sommet (en tout cas, pour l’instant, évidemment) dans l’affrontement entre, d’un côté, les forces guidées par Dodge dans sa quête de toutes les clés de pouvoir (clés étrangement liées à la maison des Locke) et, de l’autre, justement la famille Locke, et notamment les trois enfants, Tyler, Kinsey et Bode. De découverte en découverte, les clés se révèlent très facilement dans cet opus et Tyler et Bode s’en donnent à cœur joie pour les utiliser à plein régime, surtout quand la survie de la famille est en jeu. Attendez-vous à plus spectaculaire que la clé qui ouvre la tête ! C’est l’occasion pour Joe Hill de laisser à Gabriel Rodriguez tout l’espace nécessaire pour développer un combat dantesque que l’on espère à fortes conséquences lors du prochain tome. Kinsey, de son côté, a une petite aventure parallèle qui regroupera sûrement très vite toute la famille sur la piste laissée autour de l’histoire du père assassiné.

Un tome puissant, un peu trop contemplatif par moment, mais c’était sûrement le seule façon de nous faire saisir l’incommensurable menace qui pèse sur cette famille et leur entourage. Je devrais attendre moins longtemps désormais pour poursuivre l’aventure, c’est évident.

Voir aussi : Tome 1 ; Tome 2 ; Tome 4 ; Tome 5 ; Tome 6

Autres critiques : Boudicca (Le Bibliocosme)

Publicités

À propos de Dionysos

Kaamelotien de souche et apprenti médiéviste, tentant de naviguer entre bandes dessinées, essais historiques, littératures de l’imaginaire et quelques incursions vers de la littérature plus contemporaine (@DenisPiel). Membre fondateur du Bibliocosme.

Publié le 12 février 2016, dans Fantastique - Horreur, et tagué , , , , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. 2 Commentaires.

  1. j’ai lu la collection complete et j’ai adoré 🙂
    j’ai d’ailleur dedié une rubrique a joe hill : https://lecturedesam.wordpress.com/stephen-king/mes-bd/joe-hill/

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :