Joy

Joy

Titre : Joy
Scénario : David O. Russell et Annie Mumolo
Réalisateur : David O. Russell
Acteurs principaux : Jennifer Lawrence, Robert De Niro, Bradley Cooper, Isabella Rossellini, Edgar Ramirez, Dascha Polanco, Diane Ladd, Virginia Madsen
Date de sortie française : 30 décembre 2015

Synopsis : Inspiré d’une histoire vraie, JOY décrit le fascinant et émouvant parcours, sur 40 ans, d’une femme farouchement déterminée à réussir, en dépit de son excentrique et dysfonctionnelle famille, et à fonder un empire d’un milliard de dollars. Au-delà de la femme d’exception, Joy incarne le rêve américain dans cette comédie dramatique, mêlant portrait de famille, trahisons, déraison et sentiments.

Note 2.0

N’attends jamais rien des autres.

Sentiment forcément mitigé, Russell une nouvelle fois force le trait. Du coup, alors que le personnage de Lawrence suffisait à lui seul à être le centre du film, le réalisateur ne peut s’empêcher d’y adjoindre une bande de seconds rôles lourdingues qui oscillent entre cabotinage et loufoquerie (De Niro et Isabella Rossellini notamment). Ça pourrait être bénéfique mais ça dessert complétement le film. Sa mise en scène tape à l’œil et sa musique envahissante n’arrangent en rien le ressenti. Entre drame et comédie, Russell ne choisit pas vraiment et cela en devient assez vain.

Dommage, car Jennifer Lawrence en femme courage y est remarquable et crédible de bout en bout. Pour elle, « Joy » mérite le coup mais c’est quand même assez frustrant.

À éviter 1.5 2.0

Publicités

Publié le 7 janvier 2016, dans Récit contemporain, et tagué , , , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. 9 Commentaires.

  1. Dommage… J’ai pourtant bien envie de le voir si je trouve le temps… Mais comme la tienne, les critiques sont assez mitigées

  2. J’ai aimé, mais c’est vrai qu’on retrouve les défauts de « American Bluff ». Ce sont deux bons films, mais il manque à chacun d’eux quelque chose, peut-être une scène culte…

  3. Et bien moi j’ai beaucoup aimé. J’ai une admiration inconditionnelle pour les femmes qui prennent leur vie en main. Joy est de celles-là. Je me suis laissée portée par l’histoire, ai pleuré bêtement quand elle présente son balai sur la TV achat et l’ai trouvé si forte. Ce film m’a fait réfléchir, m’a émue, je n’ai pas besoin de plus 🙂

  4. A éviter … je partage ce sentiment. J’ai été franchement déçue de ce film.

  1. Pingback: Joy | musnadjia423wordpress

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :