Titeuf, tome 14 : Bienvenue en adolescence !

Titeuf 14 Bienvenue en adolescence

Titre : Bienvenue en adolescence !
Série : Titeuf, tome 14
Scénariste et Dessinateur : Zep
Éditeur : Glénat (Tchô ! La collec…) (fiche officielle)
Date de publication : 27 août 2015

Synopsis : La vie de Titeuf est bien bousculée ! Lui qui avait jusqu’ici l’habitude de se prendre des baffes avec les filles doit maintenant choisir entre deux prétendantes : Nadia ou Ramatou. Une situation à s’arracher les cheveux ! À moins que… et s’il avait 2 amoureuses à mi-temps, comme fait le papa de François avec ses 2 emplois ? Mais il n’y a que les gamins pour penser à ce genre de solutions. Il est temps de grandir un peu, de passer à l’étape supérieure… l’adolescence : ce moment bizarre où l’on commence à embrasser les filles sur la bouche. Il paraît même qu’on a le corps qui se transforme… un peu comme Hulk, quoi ! Sauf que devenir ado, ça ne se commande pas. Un beau jour, ça vous tombe dessus, comme ça, sur le coin de la mèche ! Il doit quand même bien y avoir un moyen d’accélérer les choses, non ? Il n’existe pas des pilules pour ça ?…
Le gamin le plus célèbre de la bande dessinée est de retour ! Dans cette histoire longue, Titeuf traverse une succession de situations à la fois drôles et criantes de vérité sur les questionnements liés à l’enfance et au fait de grandir. Un nouvel album dans lequel s’expriment tout le talent de Zep et sa capacité à se renouveler tout en visant continuellement juste.

Note 3.0

Y’a plein d’ados ici…
Ils ont une manière de marcher… un peu comme s’ils étaient au ralenti. Le bonnet, ils le portent sur les yeux… et super important : ‘faut avoir l’air pas content et tirer la tronche en permanence !

Titeuf débarque dans l’adolescence ! Et oui, l’accroche est simple mais bienvenue dans ce quatorzième tome de la série qui a fait connaître l’auteur suisse Zep, tout bêtement titré « Bienvenue en adolescence ! ».


En effet, il était bien temps de voir un jour Titeuf grandir après tant d’albums où l’époque ne changeait jamais : peut-être est-ce donc là un pas en avant nécessaire. Tout simplement, Titeuf a trop d’amoureuses, il ne tient plus le rythme, s’emmêle toujours autant les pinceaux et se voit donc dans l’obligation de « grandir un peu ». Et ce n’est pas faux, qu’il aurait besoin de grandir dans sa tête ou dans son corps, histoire d’apprendre un peu la vie, mais en même temps le héros ne risque-t-il pas d’en être dénaturé ? C’est tout l’enjeu de cette pseudo-entrée dans l’adolescence. Les parents voient toujours leur progéniture entrer trop tôt dans cette phase, mais Titeuf, lui, est bien pressé d’y être.

Finalement, et ce n’était pas aussi remarquable auparavant, c’est Manu qui est bien plus drôle que Titeuf, celui-ci n’étant qu’un exutoire à nos peurs enfantines. De leur côté, les filles sont tout aussi gamines, même si elles « font les grandes ». Ce sont en fait les adultes qui sont peut-être moins présents ici, étonnamment…

Titeuf, c’est ça : la vie vue par un enfant, mais qui se révèle (malgré ses pitreries et ses répliques souvent discutables) proche de l’enfant que nous avons été, que nous sommes et qui demeure dans notre esprit. L’entre-deux choisit dans ce tome-ci n’est peut-être pas plus le simple, mais il se laisse découvrir avec plaisir.

Voir aussi : Tome 1 ; Tome 2 ; Tome 3 ; Tome 4 ; Tome 5 ; Tome 6 ; Tome 7 ; Tome 8 ; Tome 9 ; Tome 10 ; Tome 11 ; Tome 12 ; Tome 13

Autres critiques :

Publicités

À propos de Dionysos

Kaamelotien de souche et apprenti médiéviste, tentant de naviguer entre bandes dessinées, essais historiques, littératures de l’imaginaire et quelques incursions vers de la littérature plus contemporaine (@DenisPiel). Membre fondateur du Bibliocosme.

Publié le 13 décembre 2015, dans Jeunesse - Young Adult, et tagué , , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. 1 Commentaire.

  1. Un pari risqué de faire évoluer le personnage, mais apparemment réussi. 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :