Lasser, détective des dieux, tome 4 : Dans les arènes du temps

Lasser tome 4

Titre : Dans les arènes du temps
Cycle : Lasser, détective des dieux, tome 4
Auteurs : Sylvie Miller et Philippe Ward
Éditeur : Critic
Date de publication : 2015 (novembre)

Synopsis : 1937, Le Caire. Ils sont fous, ces Romains ! Quand la déesse Isis lui ordonne de partir à Pompéi récupérer une statue volée, Lasser se demande dans quel pétrin il va bien pouvoir se fourrer. Son instinct ne le trompe pas : là-bas, il doit tour à tour frayer avec la Mafia, travailler pour Jupiter, affronter la colère d’un volcan et… devenir l’assistant de Fazimel. L’affaire se complique encore lorsque, par accident, Lasser est propulsé dans les arènes du temps, là où les dieux eux-mêmes n’osent pas mettre les pieds. Tentatives de meurtre, complots en tous genres, poursuites échevelées, ces aventures vont faire émerger de nouvelles facettes des deux détectives.

Note 4.0

 

Après sa dernière enquête mouvementée pour le compte des divinités grecques, le célèbre détective Jean-Philippe Lasser espérait pouvoir profiter d’un répit bien mérité à siroter tranquillement son whisky au bar de l’hôtel Sheramon. Seulement cette fois c’est par sa patronne en personne, la déesse Isis, qu’il est sollicité pour régler une sombre affaire de disparition de statue. Et quand les dieux ordonnent… Après l’Égypte et la Grèce place aux villes de Rome et Pompéi dont Sylvie Miller et Philippe Ward nous offrent ici une brillante reconstitution. Aménagement des rues, architecture, vestiges antiques, spécialités culinaires, traditions locales… : le décor est solidement planté et on se laisse vite séduire par ce cadre méditerranéen. Quelques petites innovations au niveau du scénario nous permettent également d’avoir un aperçu des deux villes à l’époque antique et là encore la qualité du travail de documentation effectué par les auteurs permet une totale immersion. Jeux du cirque, orgies romaines empereurs fous, éruption du Vésuve… : autant vous dire qu’on ne s’ennuie pas une seconde ! Ce quatrième tome fournit également l’occasion de faire connaissance avec de nouveaux dieux, et le moins que l’on puisse dire c’est qu’entre l’orgueilleuse Junon, la fourbe Vénus ou encore le colérique Jupiter, le Panthéon romain est loin d’être particulièrement sympathique.

Les lecteurs qui avaient été déçus de voir Fazimel aussi rapidement écartée de l’intrigue du précédent volume seront ravis de savoir qu’elle occupe cette fois un rôle central puisque, pour la première fois depuis le début de la série, Lasser n’est plus le seul narrateur ni le seul détective. C’est désormais davantage en qualité de collègue et non plus d’assistante que la pétillante réceptionniste accompagne notre bougon détective. On en apprend ainsi beaucoup plus sur son passé et sur ses nombreux talents qui n’ont pas fini de nous étonner et qui donnent lieu à quantité de révélations plus surprenantes les unes que les autres. On découvre notamment l’existence d’une « Patrouille du temps » constituée d’agents formés pour veiller à ce qu’aucune anomalie en provenance du futur ne vienne perturber le passé. Des agents avec lesquels nos deux héros vont évidemment avoir maille à partir : ce n’est pas pour rien que ce quatrième volume s’intitule « Dans les arènes du temps » ! L’hommage aux écrits de Poul Anderson est évident mais on retrouve aussi le même principe chez Kris qui l’utilise dans ses bandes dessinées « Les Brigades du temps », que je ne peux que vous conseiller). Pour ce qui est de l’intrigue, tout n’est évidemment pas parfait mais on sent bien que les auteurs ont à nouveau pris beaucoup de plaisir à l’écriture de cet opus, aussi est-il difficile de ne pas se laisser contaminer par leur enthousiaste communicatif.

 

Un quatrième tome aussi réussi que les précédents et qui nous permet de découvrir de nouvelles facettes de la personnalité de Fazimel. On retrouve également avec beaucoup de plaisir cet univers uchronique foisonnant mêlant habilement mythologie antique et mode de vie propre au début du XXe siècle, ainsi évidemment que le personnage de Lasser au charme duquel il est impossible de résister. Vivement le cinquième volume !

Voir aussi : Tome 1 ; Tome 2 ; Tome 3

Autres critiques : Blackwolf (Blog-O-Livre) ; Lullaby (Les histoires de Lullaby) ; Temps de livres

Publicités

Publié le 18 octobre 2015, dans Fantasy, et tagué , , , , , , , , , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. 6 Commentaires.

  1. Connais pas, mais je me laisserais bien tenter car j’aime quand les romains sont fous 😉

  2. Ce détective Lasser n’en finit pas de me tenter ! Me procurer le 1er tome va devenir urgent, merci 😉

  1. Pingback: LASSER, DÉTECTIVE DES DIEUX T4 : DANS LES ARENES DU TEMPS | TEMPS DE LIVRES

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :