Je suis à vous tout de suite

Je suis à vous tout de suite

Titre : Je suis à vous tout de suite
Scénario : Baya Kasmi et Michel Leclerc
Réalisateur : Baya Kasmi
Acteurs principaux : Vimala Pons, Mehdi Djaadi, Agnès Jaoui, Ramzy Bédia, Laurent Capelluto, Camélia Jordana, Anémone, Claudia Tagbo, Zinedine Soualem, Carole Franck
Date de sortie française : 29 septembre 2015

Synopsis : Hanna a 30 ans, beaucoup de charme et ne sait pas dire non : elle est atteinte de la névrose de la gentillesse. Ce drôle de syndrome familial touche aussi son père, Omar, « épicier social » et sa mère, Simone, « psy à domicile ». Avec son frère Hakim, focalisé sur ses racines algériennes et sa religion, le courant ne passe plus vraiment. Mais un événement imprévu oblige Hanna et Hakim à se retrouver…

Note 3.0

Arrête papa, si t’étais pas arabe, je dirais que t’es facho !

La scénariste du «Nom des gens» et d’«Hippocrate» passe le guet et nous offre sa première réalisation. Une comédie sociale douce-amère qui brasse de nombreux sujets.

Présentée comme une comédie « Je suis à vous tout de suite » trompe un peu le spectateur car si le film lorgne dans de nombreuses scènes vers la légèreté, les thèmes abordés sont, eux, plus graves. Parler de pédophilie, de recherche d’identité, de maladie, de prostitution : c’est pas tout à fait idéal pour faire rire ! Et le film traine cette ambivalence tout du long. Cela en fait, je crois, ses limites car, ne sachant ou Baya Kasmi veut emmener le spectateur, l’intérêt se relâche. C’est d’ailleurs dans les scènes de comédie que le film est beaucoup moins convaincant. Côté casting, Agnès Jaoui et Ramzy sont sans surprise. Mais la pétillante Vimala Pons, vu dernièrement dans « Comme un avion », confirme la justesse de son jeu. Sous sa légèreté émerge peu à peu une souffrance qu’elle incarne remarquablement. C’est en grande partie grâce à sa performance, bien aidée aussi par Mehdi Djaadi et Laurent Capelluto, que le film réussit à nous convaincre.

Une comédie plutôt dramatique, donc, que Baya Kasmi et son co-scénariste Michel Leclerc s’évertuent à rendre optimiste. Pas si mal.

À tenter 2.5 3.0

Publicités

Publié le 9 octobre 2015, dans Récit contemporain, et tagué , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :