Téméraire, tome 3 : Par les chemins de la soie

Téméraire 3

Titre : Par les chemins de la soie
Cycle : Téméraire, tome 3
Auteur : Naomi Novik
Éditeur : Le Pré-aux-clercs / Pocket
Date de publication : 2008 / 2010

Synopsis : A près leurs périlleuses aventures en Chine, le capitaine Will Laurence, des Aerial Corps, et son extraordinaire dragon Téméraire sont interceptés à Macao par un mystérieux émissaire porteur d’un ordre urgent de Sa Majesté. Trois œufs de dragons d’une valeur inestimable ont été acquis auprès de l’Empire ottoman. Laurence et Téméraire sont sommés de faire un détour par Constantinople afin de les convoyer jusqu’en Angleterre. Le temps presse : leur mission doit être menée à bien avant l’éclosion des œufs. Mais le désastre guette à chaque étape : la faute aux machinations diaboliques de Lien, la dragonne blanche, qui tient Téméraire pour responsable de la mort de son maître et qui a fait vœu de s’allier à Napoléon pour se venger. Confrontés à une incroyable défection à l’endroit le plus inattendu, Laurence, Téméraire et leur équipage sont contraints de passer à l’offensive. Mais quelle chance ont-ils, face à l’armée implacable de Bonaparte ?

Note 4.0

Pardonner une fois, c’est pitié ; une seconde fois, c’est stupidité.

 

Avec « Par les chemins de la soie », troisième tome de la série « Téméraire », nous retrouvons nos deux protagonistes là où on les avait laissé, prêts à quitter la Chine après la réussite de leur mission auprès de l’empereur. Le retour au pays n’est toutefois pas pour tout de suite pour Laurence et Téméraire qui se voient assigner une nouvelle mission par la couronne : rapporter en Angleterre trois œufs de dragons acquis auprès de l’Empire ottoman. On quitte donc Pékin pour Constantinople où Laurence et son équipage vont se retrouver plonger au cœur de la subtilité des intrigues de cour qu’ils n’appréciaient déjà que modérément dans le volume précédent. Cette nouvelle mission offre cela dit d’inintéressantes opportunités à nos héros qui auront une fois encore la possibilité de contrer les plans de Bonaparte en Orient. Ce sera également l’occasion de faire la rencontre de nouveaux personnages, à commencer par Tharkay, aussi énigmatique qu’attachant et qui sera amené à acquérir un rôle beaucoup plus important dans les prochains tomes.

Si la première partie du roman est essentiellement consacré aux intrigues et tractations politiques entre les pays alliés et ennemis de Napoléon, l’action se fait davantage présente dans la seconde moitié du récit où l’on retrouve le champ de bataille (qui manquait un peu dans le tome précédent). Et cette fois c’est sur le front russe que nos héros seront amenés à intervenir, l’armée de Napoléon ayant enfin lancé son attaque sur les troupes du tsar Alexandre Ier. L’auteur revisite ainsi pour nous les plus grandes batailles de la campagne de Russie avec toujours autant de talent et d’inventivité. C’est également l’occasion pour nous lecteurs de voir en action d’autres races de dragons spécifiques à cette partie du monde ou de retrouver de vieux ennemis, qu’il s’agisse des Ironwings russes, des Chansons-de-guerre français, et bien sûr de la Céleste Lien. Les affrontements opposants tous ces immenses reptiles possédant chacun leurs propres tactiques de combat sont encore une fois impressionnants et donnent lieu à des scènes particulièrement immersives.

 

Un troisième tome qui ne manque pas d’action et qui se lit avec autant de plaisir que les précédents. On a cependant hâte désormais de voir nos deux héros regagner l’Angleterre afin d’y faire part de leurs nombreuses découvertes dont certaines, on s’en doute, ne seront pas au goût de tout le monde…

Voir aussi : Tome 1 ; Tome 2 ; Tome 4 ; Tome 5 ; Tome 6 ; Tome 7 ; Tome 8 ; Tome 9

Autres critiques : Lutin82 (Albédo – Univers imaginaires) ; Apophis (Le culte d’Apophis)

Advertisements

Publié le 13 juillet 2015, dans Fantasy, et tagué , , , , , , , , , , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. 6 Commentaires.

  1. Lu, bien aimé, mais je trouvais que certains passages étaient un peu longuet… je devrais continuer, je me sus arrêtée au 4.

  2. Je ne connais pas cette saga mais la garde en mémoire pour une éventuelle future lecture car elle me tente plutôt deux fois qu’une ! Merci 🙂

  1. Pingback: Par les chemins de la soie – Naomi Novik | Le culte d'Apophis

  2. Pingback: Par les chemins de la soie – Naomi Novik – Albédo

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :