Touriste [Bande dessinée]

TOURISTE - C1C4.indd

Titre : Touriste
Scénariste : Julien Blanc-Gras
Dessinateur : Mademoiselle Caroline
Éditeur : Delcourt (collection Mirages)
Date de publication : 2015 (mars)

Synopsis : Obsédé par les cartes, le narrateur décide de visiter tous les pays du globe. Des favelas colombiennes aux hôtels clubs tunisiens, en passant par les karaokés du Yang-tsé-Kiang, les villages oubliés du Mozambique, les vagues polynésiennes, les plateaux de Bollywood, le tumulte du Proche-Orient et même par la Suisse, ce promeneur globalisé nous guide à travers l’inépuisable diversité des mondes.

Note 3.5

Descendre de l’avion. Marcher dans les couloirs. Récupérer ses bagages et écouter ses messages. Prendre un taxi. Écouter la radio en français. Retrouver Paris. Reprendre le cours d’une vie normale. Retrouver une routine. Retrouver ses amis et s’entendre dire « T’as l’air ailleurs ». Faire bonne figure. S’étioler dans la grisaille. S’effondrer dans un supermarché. Prendre son mal en patience. Prendre feu. Prendre un avion.

 

S’il y a bien une activité à laquelle je souhaiterais plus que tout consacrer l’essentiel de mon temps (outre la lecture, évidemment), c’est voyager ! Asie, Afrique, Europe, Amérique… peu importe la destination, à vrai dire : il y a des choses merveilleuses à voir et à apprendre partout. Cette passion du voyage, Julien Blanc-Gras la possède lui aussi, à tel point que ses nombreuses pérégrinations ont fait l’objet d’un livre (« Touriste »), aujourd’hui adapté en bande-dessinée par Mademoiselle Caroline. « Je n’ai pas l’intention de me proclamer explorateur. Je ne veux ni conquérir les sommets vertigineux, ni braver les déserts infernaux. Je ne suis pas si exigeant. Touriste, ça me suffit. » La messe est dite, et l’on suit donc pays après pays notre narrateur qui nous relate ses expériences touristiques avec humour, émotion ou déception. Excursion dans le désert au Maroc, club de vacances en Tunisie, croisière en Chine, excursions dans des zones inexplorées du Mozambique… : l’auteur a opté pour des destinations et des façons de voyager très différentes qui ne manqueront pas de dépayser le lecteur et de réveiller ses instincts de globe-trotteur.

Touriste planche 1

Outre le rire suscité par les situations plus ou moins rocambolesques dans lesquelles s’est retrouvé notre héros, l’intérêt de l’ouvrage tient essentiellement au regard tour à tour indulgent ou au contraire très critique que l’auteur porte sur les touristes en général. De la figure redoutable de « l’Allemandenshort » (qui n’est pas nécessairement Allemand, d’ailleurs), à l’imbécile pompeux incapable de raccrocher son téléphone et de profiter de la beauté du paysage grandiose qui s’offre à lui, en passant par le touriste moralisateur excité à l’idée de voir « des pauvres en vrai » ou au contraire à celui rongé par la culpabilité devant la misère qu’il ne peut occulter : Julien Blanc-Gras n’hésite pas à critiquer avec humour mais lucidité les comportements irrespectueux ou condescendants de ses congénères touristes. Le bilan de l’histoire est d’ailleurs assez déprimant à ce sujet : ne cherchez pas, que vous vous trouviez à Paris ou en Chine, dans une grande ville ou au fin fonds du désert : les emmerdeurs sauront toujours où vous trouver… Le seul bémol que l’on pourrait mentionner concerne l’aperçu beaucoup trop restreint de chacun des pays visités à propos desquels on apprend finalement que peu de choses (ah si, les Chinois n’ont pas du tout bon goût en matière de musique !)

 

Un ouvrage divertissant dans lequel Julien Blanc-Gras nous fait découvrir certaines de ses expériences et de ses rencontres les plus mémorables, qu’elles soient bonnes ou mauvaises. Une seule envie une fois la dernière page refermée : s’envoler pour n’importe quelle destination ! Mais attention hein, sans aucun autre touriste pour nous gâcher le plaisir…

Autres critiques : Madha (YoZone)

Publicités

Publié le 11 avril 2015, dans Récit contemporain, et tagué , , , , , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. 1 Commentaire.

  1. Je me souviens du roman : très sympa. Cette adaptation est bien tentante.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :