Moby Dick

Moby Dick BD

Titre : Moby Dick
Scénariste : Olivier Jouvray
Dessinateur : Pierre Alary
Éditeur : Soleil (collection Noctambule)
Date de publication : 2014

Synopsis : Une adaptation fougueuse d’un monument de la littérature américaine, rythmée au gré des vents et des passions humaines ! Herman Melville, qui fut marin, s’inspira de faits réels pour donner naissance à Moby Dick – un livre culte qui inscrivit un nouveau mythe dans la mémoire des hommes : celui de la baleine blanche. Il y raconte – sous la forme d’une parabole chargée de thèmes universels – la quête furieuse, mystique et désespérée du Capitaine Achab et son dernier affrontement avec Moby Dick.

Note 5.0

 Dieu n’a pas de pitié pour les hommes qui ne savent pas pleurer les enfants perdus en mer.

 

Monument de la littérature américaine, le « Moby Dick » d’Herman Melville a souvent fait l’objet d’adaptations, aussi bien cinématographiques qu’illustrées. Olivier Jouvray et Pierre Alary nous proposent à leur tour leur version par le biais de cette superbe bande dessinée, librement adaptée du roman d’origine. Que vous soyez ou non familiers avec le récit de Melville, nul doute que vous saurez sans mal apprécier la qualité de cet ouvrage au scénario habilement conçu et aux graphismes particulièrement soignés. Le lecteur y découvre (ou retrouve) le jeune Ismaël et son ami, le harponneur Queequeg, tous deux bien décidés à trouver un navire prêt à les embaucher pour partir chasser le cachalot. Et comme le hasard fait bien les choses, il se trouve justement qu’un certain capitaine Achab, que l’on croyait jusqu’alors disparu, aurait besoin de vaillants membres d’équipage afin de se lancer à la poursuite de son pire ennemi : la baleine blanche Moby Dick. Mais l’enthousiasme du début cède vite la place à l’inquiétude parmi les marins, témoins impuissants de la folie de plus en plus grande de leur capitaine.

Moby Dick planche 2

Difficile en ce qui me concerne d’effectuer la comparaison entre la bande dessinée et le roman original, néanmoins le travail scénaristique réalisé par Olivier Jouvray me paraît particulièrement réussi. Le récit nous est dévoilé selon un rythme soutenu qui permet de maintenir en permanence l’intérêt du lecteur éveillé. Les personnages bénéficient pour leur part d’un traitement tout aussi soigné. Qu’il s’agisse d’Ismaël, de Queequeg ou encore de l’officier Starbuck, tous sont attachants et il en va de même, dans une moindre mesure, du capitaine Achab dont on regrette l’aveuglement du à la haine mais dont la personnalité et la détermination forgent malgré tout le respect. L’ouvrage fournit également l’occasion au lecteur d’en apprendre davantage sur cette condamnable mais alors nécessaire pratique qui consistait à chasser les baleines afin d’en récupérer l’huile, très prisée aussi bien pour l’éclairage que pour l’entretien des machines de l’époque. Rien à redire non plus du côté des dessins qui permettent au lecteur de s’immerger pleinement dans l’intrigue tout en lui donnant la possibilité d’apprécier de très belles planches.

Moby Dick planche 1

C’est une adaptation très réussie du chef d’œuvre d’Herman Melville que nous livrent ici Olivier Jouvray et Pierre Alary dont la collaboration se sera révélée payante. L’histoire de ce « Moby Dick » et de tous les personnages qui gravitent autour de lui est vraiment passionnante, et, si la bande dessinée donne incontestablement envie de découvrir le roman original, elle se suffit malgré tout à elle-même. Une très bonne découverte que je conseille sans réserve.

Publicités

Publié le 28 août 2014, dans Histoire, et tagué , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. 1 Commentaire.

  1. Je devrais lire ce roman, moi ! ou son adaptation en bédé 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :