Steve Jobs, celui qui rêvait le futur

Steve Jobs l'homme qui rêvait le futur

Titre : Steve Jobs, celui qui rêvait le futur
Scénariste : Jason Quinn
Dessinateur : Amit Tayal
Éditeur : 21g (collection Destins d’histoire)
Date de publication : 2014 (juillet)

Synopsis : Steve Jobs a changé la façon dont nous travaillons, dont nous jouons et le monde dans lequel nous vivons – et ce livre raconte la façon dont il a réalisé tout cela. Adopté à la naissance par une famille modeste, éjecté de la compagnie qu’il avait créée, visionnaire hors-pair, Steve a réussi à surmonter tous les obstacles et à révolutionner le monde de l’informatique avec Apple, du cinéma avec Pixar, de la musique avec iTunes, de la téléphonie avec l’iPhone… Sa vie est une vie de passion, d’innovation et de génie créatif à la poursuite de son rêve : un futur où les objets sont simples et beaux.

Note 4.0

 Voici les fous. Les marginaux. Les rebelles. Les fauteurs de trouble. Ceux qui font tâche. Ceux qui voient les choses différemment. Ceux qui n’aiment pas les règles. Et ceux qui ne respectent pas le statu quo. Vous pouvez les citer, ne pas être d’accord avec eux, les glorifier ou les calomnier. Mais la seule chose que vous ne pouvez pas faire, c’est les ignorer. Parce qu’ils changent les choses. Ils poussent la race humaine en avant. Et là où certains voient de la folie, nous voyons du génie. Parce que les gans qui sont assez fous pour penser qu’ils peuvent changer le monde sont ceux qui le font. (Campagne Think Different d’Apple)

 

« On dit souvent que trois pommes ont changé le monde : l’une a séduit Eve, la seconde a atterri sur la tête de Newton, et la troisième était dans les mains de Steve Jobs. » Après Nelson Mandela et Martin Luther King, les éditions 21g ont choisi de consacrer leur nouvel album à l’une des figures les plus emblématiques de la fin du XXe siècle. Entrepreneur et inventeur doté d’un don visionnaire peu commun, Steve Jobs participe à partir des années 1970 au lancement d’une véritable course à l’innovation, encourageant ainsi la création de produits qui ont changé la vie de milliards de personnes. Mac, I-pod, I-phone et plus récemment I-pad…, autant d’inventions qui sont le fruit du travail de cet homme obsédé par l’idée d’atteindre la perfection et d’aller toujours plus loin, de faire toujours mieux. L’album nous dévoile en détail les grandes étapes de sa vie professionnelle, de la fondation d’Apple à la création des smart-phones en passant par son rôle de directeur du studio Pixar (où il participa notamment au projet « Toys Story »), sa volonté de donner à son entreprise une image démarquée de celle des autres sociétés (comme le prouvera la fameuse campagne de pub « Think Different »)…

Apple Think Different

Au delà de son parcours professionnel, l’album nous fait également découvrir les moments marquants de sa vie privée : son enfance, la naissance de sa première fille qu’il a d’abord refusé de reconnaître, les retrouvailles avec sa mère biologique, l’apparition de son cancer et sa lutte contre la maladie… On apprend aussi qu’il était végétarien et se livrait à des régimes un peu étranges, qu’il s’est rapidement détourné du christianisme au profit du bouddhisme, que dans sa jeunesse il avait pris l’habitude de ne jamais porter de chaussures ou de ne prendre des douches qu’une fois par semaine… Mais ce qui, personnellement, m’a le plus marqué, c’est ce que l’ouvrage révèle de son caractère : colérique, arrogant, odieux avec tout le monde, entourage comme collègues de travail, le portrait dressé ici n’est guère flatteur… On en vient presque à se demander comment le jeune homme a pu parvenir à ne pas se mettre tout le monde à dos au sein d’Apple ! Steve Jobs avait certes la réputation d’être colérique et perfectionniste, mais à trop accumuler les scènes dans lesquelles il dépasse les bornes, le scénariste prend le risque de rendre le personnage détestable, et c’est malheureusement ce qui finit par se passer.

Apple CEO Steve Jobs introduces the new mini iPod in San Francisco in 2004

Une biographie concise mais qui donne une idée assez nette de la personnalité et du parcours de cet inventeur de génie qui aura révolutionné la fin du XXe siècle. Que l’on adhère ou non à la frénésie et la vitesse à laquelle de nouveaux gadgets supposés « révolutionnaires » et « indispensables » apparaissent aujourd’hui sur le marché, on ne peut nier le rôle clé joué par Steve Jobs dans l’évolution technologique de nos sociétés modernes. « Parce que les gens qui sont assez fous pour penser qu’ils peuvent changer le monde sont ceux qui le font. »

Publicités

Publié le 10 août 2014, dans Récit contemporain, et tagué , , , , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. 2 Commentaires.

  1. Intéressant, je ne suis pas une grande fan de lui, mais je suis curieuse de découvrir sa biographie sous cette forme. Je garde en tête 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :